Tag Archives: vernis à ongles

Je ne comprends pas Essence

9 Oct

On parle de plus en plus d’Essence, la marque cosmétique à (très) petit prix. Moi je l’ai découverte cet été en Irlande, et je peux te dire que je regrette de ne pas avoir fait le plein.

 

Hier soir, je me baladais sur leur site, à baver rêver devant leur produits. À faire des petites sélections, à imaginer leurs produits sur moi.

oui, je veux tout ça !!!

 

Seul problème, ils ne vendent pas en ligne.

Ben oui, d’après ce qu’ils disent, cela irait à l’encontre de leur politique commerciale. En gros, ils trouvent ça con de nous faire payer des frais de port monstrueux pour un vernis à 1,5€, un mascara à 3€ ou un fond de teint à 4€. Soit. En théorie, je trouve ça pas idiot.

 

Sauf que.

Je leur ai envoyé un mail pour demander si par hasard ils ne commercialisaient pas en France. Ce matin j’avais la réponse, avec la liste des Auchan distributeurs (la défense, Le Mans, Annecy, Facture Biganos, Castres, St Nazaire, Cognac, Blois). Ô joie, ô bonheur, il y en a un à vingt minutes de chez moi. Et comme le hasard fait bien les choses, je n’avais pas cours aujourd’hui. Bon ok, j’avais d’autres choses à faire, mais j’ai quand même réussi à caser un tour là-bas. Y a des priorités dans la vie, merde !

 

Donc je monte dans ma voiture, et c’est parti. Une bonne demi-heure plus tard, me voilà à Auchan. Oui, je me suis perdue en route. Bref, j’arrive devant le rayon Essence, et là, grosse grosse déception : y a pratiquement rien. Même pas la moitié des vernis, 3 couleurs possibles de fard à paupières, 2 rouges à lèvres qui se battent en duel.

 

Ben ça m’a fait chier. Vraiment.

Là pour le coup, j’ai un peu eu l’impression d’avoir été prise pour une conne. Parce que je me suis tapée la route pour rien. Le seul vernis sympa, ben je l’avais déjà et le reste des produits ne m’intéressait pas, ou ne me correspondait pas.

Donc la politique commerciale d’Essence, pardon mais c’est de la grosse merde. Parce que t’as pas le droit de dire que tu veux pas faire payer tes clientes des frais de port, et en même temps leur faire faire 1/2h de route pour trouver tes produits, surtout vu le pris de l’essence actuellement (haha haha, blague !). Moi à choisir, je préférerais payer pour me faire livrer ma commande, ça m’éviterait de la route pour rien et au moins j’aurais plus de choix que ce que j’ai eu.

J’avoue que je comprends pas le choix des villes d’implantation. La seule explication que j’ai trouvée, c’est qu’ils font une sorte d’étude de marché sur un nombre de villes limitées. Ok très bien, je peux le comprendre, mais dans ce cas, tu ne choisis pas des petites villes de rien du tout avec comme unique clients des vieux. Parce que je ne pense pas que ce soit la clientèle ciblée. Même sans avoir leurs propres boutiques, en restant commercialisé par Auchan, je pense qu’il y a moyen d’être dans des villes plus sensibles à ce genre de produits.

 

Là ou je suis dégoutée, c’est qu’en Irlande, dans une ville de 8500 habitants environ, j’ai réussi à trouver 3 points de vente Essence. Et nettement plus fournis que ce que j’ai vu cet après-midi. Là où je suis dégoutée X2, c’est que mes parents vont voir l’Ainé pendant les vacances de Toussaint. J’aurais bien passé commande à la Reine Mère, mais comme je lui ai déjà demandé de me ramener des vernis de son dernier voyage, ça va faire beaucoup. En fait, c’est surtout que j’ai vraiment pas envie de me taper ses réflexions comme quoi je ne suis qu’une fille futile qui pense qu’à ses ongles et que j’ai mieux à faire (je parle d’expérience). Il me reste plus qu’à m’assoir dessus…

 

Donc Essence, si tu me lis, ouvre ta boutique en ligne, tu verras qu’il y a plein de filles qui seront prêtes à payer des frais de port. Ou change tes distributeurs Auchan. Et fait des réassorts réguliers !!

 

7 jours de bonheurs en 2012 #40

30 Sep

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il  faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

 

Lundi :

Le bonheur, c’est la secrétaire qui m’annonce dès que j’arrive au lycée que je suis prolongée jusqu’au 11 novembre. Plus d’un mois de salaire en plus, vacances comprises, youpi !

 

Mardi :

Le bonheur, c’est une après-midi tranquille avec les élèves. Ils partent en stage la semaine prochaine, alors ce sont les dernières consignes. Répétées déjà plusieurs fois, mais ils ont besoin d’être rassurés ces petits. Et puis quelques discussions aussi, plus informelles. Je ne dévoile jamais rien de personnel bien sûr, je les écoute surtout parler de leurs projets, j’adore.

Le bonheur, c’est un élève qui me promet de me donner 2 millions s’il gagne à l’euromillions, parce que je suis sympa. Bon, je ne suis pas sûre qu’il joue réellement, mais c’était gentil de sa part de penser à moi.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est de recevoir un message d’une copine, qui dit que finalement elle est dispo pour des retrouvailles de groupe. Elle pouvait pas venir et elle a réussi à s’arranger, elle sera là. Et ça, je dis youpi !!

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est que les terribles (la classe que j’ai le jeudi et le vendredi) se tiennent à carreau suite à une réunion qu’on a fait les concernant. Pouvoir bosser tranquillement, sans avoir à gueuler toutes les 3 secondes pour faire la police, c’est vraiment super agréable. Et comme en plus j’ai perdu ma voix, ça m’arrange.

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est que je suis en grand weekend ! La classe que j’ai le lundi et le mardi part en stage à partir de la semaine prochaine, donc je suis off jusqu’à jeudi prochain. Trop trop trop trop bien !!!

 

Samedi :

Le bonheur, c’est d’aller passer quelques heures chez mes parents, à discuter. Enfin, je crois qu’on arrive à communiquer, à parler en adultes, et je peux te dire que ça fait du bien ! et puis cherry on the cake, ma mère revient de vacances et elle m’a ramené des cadeaux : un pull en cachemire de chez uniqlo et des vernis. Bon, c’est pas vraiment ceux que je lui avais demandé, mais c’est pas grave, je pense que j’arriverais à les utiliser.

bon, faut juste avoir une soirée disco de prévue…

Le bonheur, c’est une soirée tranquillou avec le Pote. On est allé voir le match toulouse-toulon dans un pub, on a discuté, c’était très très sympa. (et puis McAllister sur grand écran quoi ♥)

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est de faire une méga grasse matinée. Quand je me suis levée il était midi passé, et bien je peux te dire que ça fait du bien !

 

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

7 jours de bonheurs en 2012 #39

23 Sep

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Ça ira mieux ce weekend, que ça ira mieux quand on aura changé de voiture, quand on partira en vacances, quand on aura déménagé, quand le dossier Ducon sera passé… et finalement, c’est le weekend, on a une nouvelle voiture, on est en vacances, on est dans une nouvelle maison, on a un nouveau dossier, et quelque chose ne va toujours pas. Il y a toujours un grain de sable qui enraye la machine, et qui repousse le bonheur à plus tard.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il  faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là..

 

Lundi :

Le bonheur, c’est d’aller faire les courses, et de craquer pour des gaufres. Et de la chantilly. Alors ok, c’est pas exactement ce dont je rêvais, j’imaginais quelque chose de moins industriel, mais je m’en fous, ça fait trop de bien !

 

Mardi :

Le bonheur, c’est qu’on a bien travaillé avec les élèves, on a bien avancé, alors on prend quelques minutes à la fin du cours pour discuter. Sincèrement, quand on tombe sur une classe sympa et pas trop immature, c’est super agréable !

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est que j’ai pas envie de travailler, alors je fais ma liste de noël à la place. Oui je sais, il est un peu tôt, mais c’est le genre de truc qui met le sourire !

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est qu’en sortant de cours, j’ai croisé l’ancien surveillant du lycée. Si tu sais, le sexy dont j’avais rêvé l’année dernière. Ok, je vois bien que je passe pour une morte de faim, mais bon, ça fait plaisir de discuter quelques minutes avec lui.

Le bonheur, c’est que sur le chemin du retour, j’ai croisé le maire du village (private joke à Louisette). Oh ça fait que 5 ans que je dis que si je le croise, j’irais lui parler, et 5 ans que je le croise « régulièrement » et que chaque fois je fais rien. En vrai, j’ose pas du tout, j’ai trop peur d’être ridicule. (Midinette forever). Non mais promis, la prochaine fois je lui parle (haha).

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est d’écouter Archive en allant bosser. Je te l’ai dit, j’ai acheté leur dernier album la semaine dernière. Je l’ai écouté 2 fois dans le weekend, et j’avais pas du tout accroché. Ça m’avait rendue toute triste et déçue. Alors là, j’ai voulu retenté, et la magie a opéré. Et ça m’a mis de la joie dans mon cœur.

Le bonheur, c’est que c’est le weekend et que ça fait du bien. Autant ma classe du début de semaine est toute mignonne, autant celle de fin de semaine me fait prendre 10 quand je les vois. Donc là, la semaine est finie, je rentre chez moi et j’en suis bien heureuse !

 

Samedi :

Le bonheur, c’est d’aller faire du shopping. Pshiiit (cette fille, c’est le mal) avait parlé de vernis holographiques chez kiko, alors bien sur il me les fallait !! Tant qu’à faire, j’ai pris les quatre. Même que dès que je suis rentrée chez moi je me suis jetée sur le gris. J’ai voulu te mettre des photos pour que tu vois, mais j’ai toujours pas retrouvé le cable alors c’est fait avec mon téléphone. C’est pour ça que c’est un peu pourri. J’espère que tu m’en veux pas.

j’espère que ça va devenir une collection permanente parce que j’en suis totalement amoureuse !

bon, j’ai tenté de prendre en photo les effets, je suis pas sûre qu’ils se voient bien..

Bon ben comme j’étais dans un centre commercial, j’en ai profité pour faire un tour dans les boutiques d’à côté : un slim gris chez camaïeu, un slim noir chez zara et de chaussures. Oui, je les ai achetés en crème cet été. Mais en gris anthracite, elles pètent bien aussi !

elles sont trop belles !

Le bonheur, c’est de tomber sur un vieil ami. Discuter un peu, c’était sympa.

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est ça :

et je peux te dire qu’ils sont bien bons !

 

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

Ps : et j’ai mis aussi les photos de la customisation des bics de la semaine dernière.

 

la Valérie Damidot ongulaire

30 Août

Cet été, j’ai découvert un truc top, le sticker d’ongle. Si je me rappelle bien, Colinette en avait parlé il y a quelques mois, j’avais trouvé ça joli, mais je ne sais pas pourquoi, je ne me sentais pas de le faire. Et puis cet été, j’ai sauté le pas. Je sais, je suis trop une aventurière.

 

La première fois en juillet, quand je suis partie à Paris. Je voulais avoir du vernis, mais je ne voulais pas me prendre la tête à vérifier toutes les trois minutes s’il était écaillé. Et je ne voulais pas avoir à le changer au bout de deux jours. J’ai donc adopté le sticker.

Comme tu me connais bien maintenant, tu te doutes que j’ai choisi un motif sobre et classe. En vrai, je me suis dit que chouette, je vais chez mickey, alors je mets des couleurs et des paillettes sur mes doigts. Bon par contre, oui c’est vrai, c’est pas super discret. Genre tous les gens que j’ai croisé les ont vu dans les deux minutes. Au moins, je peux dire que j’ai fait mon petit effet…

 

La deuxième fois, c’est quand je suis allée en Irlande. Pareil, pas envie de me prendre la tête, donc des stickers. Là j’ai cru faire plus mesuré en choisissant les papillons noirs et blancs. C’était sans me douter que les papillons brillaient dans la nuit. Et oui, ils sont phosphorescents ces petits fourbes. Donc je peux te dire que le premier soir, quand j’ai éteint la lumière pour aller me coucher, je me suis fait une petite frayeur, à me demander ce que ça pouvait bien être. Ouais, je sais, je suis con.

 

Alors là, je suis sûre qu’il y en a certaines qui se disent un truc du genre que ouais c’est sympa mais qu’elles n’y arriveraient jamais. T’inquiète, c’est ce que je me disais au début aussi. Alors qu’en vrai, c’est assez facile à faire puisqu’il y a un sticker pour chaque ongle. Ensuite tu n’as plu qu’à le découper à la bonne taille, tu colles, tu maroufles pour que se soit bien lisse et voilà ! Non en vrai, tu ajoutes une couche de top coat pour pas l’abimer. Mais bon, ça tu sais faire aussi.

si tu comptes bien, tu verras qu’il y a 12 stickers. j’ai pas encore décidé s’ils pensent qu’on va se rater, ou s’ils pensent qu’on a un doigt en plus…

Après ? Il te reste plus qu’à faire ta crâneuse devant tes copines. Tu peux même faire comme moi, en leur disant que ouais, t’as dessiné les papillons un par un. Y en aura bien une dans le lot pour te croire.

 

 

Ps : je suis sûre que tu as déjà fait le lien, mais oui, ce sont bien ce genre de stickers que tu peux gagner dans le concours des 1 an. Donc si tu ne t’es pas encore inscrit(e), fais le vite, tu as jusqu’à dimanche soir.

 

Une manucure moche

21 Juil

Mercredi, comme je m’ennuyais, j’ai décidé de faire une manucure moche.

Ouais, ça occupe.

En vrai de vrai, je ne m’ennuyais pas vraiment. J’avais tout plein de trucs à faire si je voulais. Mais je voulais pas. C’est surtout que j’avais pas vraiment la tête à ça. Oui, j’attendais de savoir à quelle sauce j’allais être mangéeoù j’allais être à la rentrée, et ça me stressais énormément. (si tu sais pas encore, ben au final j’ai pas de poste) (pole emploi bonjour !)

Donc en attendant, pour me changer les idées, j’ai décidé de me faire une manucure. La semaine dernière (ou peut-être même celle d’avant), j’ai acheté un vernis qui fait des effets spéciaux à whatmillions de dollars qu’on dirait que ça a été inventé par la nasa (peut-être pour les navettes qui sait?) : tu l’appliques et ça fait comme si c’était craquelé ! Ouais madame !

Oui c’est bon, arrête de rire, je sais très bien que ça fait des mois que ça existe et que tout le monde connait. Mais j’ai le droit de faire comme si j’avais fait une méga découverte d’abord.

 

Donc je disais. Comme j’ai choisi un vernis craquelé noir, j’ai réfléchi (si si) que ça serait bien que le vernis dessous soit clair, rapport aux contrastes tout ça.

Alors j’ai choisi un bleu de chez kiko que j’aime pas. Je le trouve trop… je sais pas en fait, mais je le trouve moche. Peut-être un peu trop fade.

 

Et donc là-dessus, j’ai appliqué le vernis craquelé. Alors je sais pas si c’est moi qui sais pas le mettre (mais ça c’est pas possible !) ou si c’est qu’il est pourri, mais ça a fait très moche.

 

Tu peux quand même me féliciter d’avoir pris des photos pour te montrer le désastre avant de courir l’enlever.