Tag Archives: The Amazing Spiderman

7 jours de bonheurs en 2012 #29

15 Juil

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Ça ira mieux ce weekend, que ça ira mieux quand on aura changé de voiture, quand on partira en vacances, quand on aura déménagé, quand le dossier Ducon sera passé… et finalement, c’est le weekend, on a une nouvelle voiture, on est en vacances, on est dans une nouvelle maison, on a un nouveau dossier, et quelque chose ne va toujours pas. Il y a toujours un grain de sable qui enraye la machine, et qui repousse le bonheur à plus tard.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là..

 

Lundi :

Le bonheur, c’est de se réveiller avec l’air de Disney dans la tête. C’est niais, mais ça met de bonne humeur pour toute la journée.

Le bonheur, c’est de continuer nos fou-rires avec Cruella. Danser et chanter dans l’appart mais aussi en pleine rue, se faire des blagues, et parfois avoir des discussions plus sérieuses.

 

Mardi :

Le bonheur, c’est un dernier déjeuner parisien en terrasse avec Cruella et le pote qui était chez Mickey avec nous. Et projeter de revenir, peut-être même plus tôt que prévu…

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est de faire une énorme grasse mat’, rapport à la fatigue du weekend. Je me plains pas hein, c’était trop cool !!

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est de passer une journée tranquille, à prendre soin de moi : soin du visage, petits plats que j’aime, c’est plutôt cool.

Le bonheur, c’est d’aller au ciné voir The Amazing Spiderman. Super film, j’ai beaucoup aimé !

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est de récupérer enfin mes places pour France-Australie (youpi !!), d’aller flâner en ville et de revenir avec des nouveaux vernis autocollants !

 

Samedi :

Le bonheur, c’est de me caler dans mon canapé, un chocolat chaud dans une main et un bon bouquin dans l’autre. Normalement il y avait une grosse réunion de famille, mais cette année, je passe mon tour. J’avais vraiment pas envie d’y aller, et je sais que si je l’avais fait j’aurais pas été contente. Donc là, c’est du temps pour moi, et ça fait du bien !

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est de me faire un gâteau au citron, rien que pour moi !

Le bonheur, c’est de continuer le rangement de mon appart, tout doucement. Je déteste ça, mais là c’est vraiment trop le bordel. Et je sais que tout d’un coup, j’y arrive pas. Alors je fais petit bout par petit bout, et ça fonctionne bien.

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

The Amazing Spiderman

14 Juil

Un soir d’orage (en fait, j’en suis pas sûre, mais je trouve que ça ajoute un petit côté dramatique), Richard Parker découvre que son bureau a été vandalisé. Après vérification que son dossier ultra secret-que-les-méchants-cherchaient-mais-n’ont-pas-trouvé (les blaireaux !) est toujours là, il laisse son fils Peter chez Oncle Ben et Tante May pour qu’il soit en sécurité, et disparait avec sa femme.

Quelques années plus tard, Peter a grandi, et est devenu un adolescent maigrichon fan de sciences amoureux de Gwen Stacey en secret. Suite à un dégât des eaux dans la cave d’Oncle Ben, Peter découvre une sacoche appartenant à son père. Bon, je te le donne en mille, il l’ouvre, et découvre le super dossier. Comme il veut en savoir plus, il va voir l’ancien associé de son père, le Dr Connors dans son laboratoire de chez Oscorp, là où ils font plein d’expériences sur les animaux et notamment les araignées (tu vois où je veux en venir).

 

Au cas où tu n’aurais pas suivi, il s’agit ici de ce que les gens in appellent un reboot. Nous, commun des mortels, appelleront ça un remake. Ce n’est ni la suite, ni un préquel des films déjà existants, c’est la vision que le nouveau réalisateur (Mark Webb) a de Spiderman.

Et bien cette version est ma foi fort sympathique !!

Andrew Garfield campe un Peter Parker assez cool. Avec un physique plus « commun » que son prédécesseur, et surtout nettement moins niais. Un peu grande gueule, mais quand même loser.

Le reste du casting est tout aussi top, Emma Stone, Rhys Ifans.. Ça fonctionne bien.

Pour une fois, la 3D est bien utilisée, youpi ! Pas juste la première et la dernière scène quoi, c’est tout au long du film. Moi qui d’habitude n’aime pas ça, là je dois dire que c’était pas mal, notamment quelques scènes en caméra embarquée.

Et encore une fois, ce que j’aime par-dessus tout, et encore plus dans les films de super héros où c’est facile d’avoir le melon, un humour très second degré qui fait mouche à chaque fois. C’est vraiment un régal !