Tag Archives: tatouage

7 jours de bonheurs en 2013 #10

25 Août

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

 

happyness

 

Le bonheur, c’est un album :

Imagine dragons – night visions

Très belle découverte. Bon ok, j’aime certaines chansons plus que d’autres, mais dans l’ensemble, c’est pas mal du tout !! Il est même passé en boucle pendant un certain moment.

imagine dragons

 

Le bonheur, c’est :

Un weekend familial annuel. Je redoutais un peu, pour diverses raisons, mais au final ça c’est bien passé. Il faisait beau, on a profité de la plage, on a pris l’apéro, c’était vraiment bien sympa !

 

Le bonheur, c’est de :

Faire les soldes. Au début je me l’étais interdit, because le budget serré, mais finalement je me suis autorisée quelques plaisirs : 2 robes, 1 gilet, 1 t-shirt, 1 tunique, 3 paires de chaussures. Et rien à plus de 15€.

Et puis après j’ai craqué pour quelques dévédés et cédés.

 

Le bonheur, c’est de :

Se faire tout plein de ciné. Superman, Gatsby, Joséphine, World War Z. ils ne se valent pas tous, mais j’aime toujours autant le ciné et ça me fait dire qu’il faut que j’y aille plus !

 

Et puis le bonheur, c’est aussi :

–      M’offrir un nouveau tatouage. Ça faisait un moment que j’y pensais, et hop, c’est fait.

–      Un repas avec les collègues. Franchement je les aime bien eux, et ça me ferait plaisir d’y retourner l’année prochaine. Croisons les doigts !

–      M’offrir un nouvel appareil photo, l’ancien ne marchant plus. J’y connais pas grand-chose, mais celui-là, il est tip top, j’en suis trop contente.

–      Partir en vacances à l’autre bout du monde, et en prendre plein la vue. Les paysages sont magiques, c’est paradisiaque.

–      D’avoir une révélation sur un futur tatouage (oui, encore un). Je voulais mélanger 2 symboles, mais je savais pas trop comment faire. Et en passant devant un tatouer, j’ai vu le dessin parfait. Youpi ! bon en vrai, je vais quand même attendre un peu, le dernier est quand même assez récent.

–      Revenir chez soi. Partir en vacances chez ses parents, c’est sympa 5min, mais faut pas abuser non plus.

–      Rencontrer la fille d’amis de mes parents, avec qui j’ai quelques points communs. Découvrir qu’on a vécu les mêmes choses au même moment, ça rapproche. une fille super, une belle personne, j’espère que j’aurais le plaisir de la revoir.

–      Me dire que j’ai vraiment quelques amies en or. Je le savais déjà, mais ça fait toujours du bien de se le rappeler. Merci les copines ❤

–      Revoir l’Ainé et sa famille, en vacances dans le coin. Je peux profiter de mes neveu et nièce, c’est trop bien. Je les vois grandir sur skype, mais en vrai, c’est encore mieux !!!

–      Me dire que ce blog a fêté ses 2 ans. Bon ok, les 8 derniers mois ont été assez chaotique, mais c’est pas grave, je reviens ^^ (même qu’il y aura de la surprise bientôt… mais chut !)

 

Bisous les copines, j’espère que votre semaine a été belle, et que celle à venir sera jolie aussi !

 

Un petit tag et puis s’en va

22 Mai

Oui je sais, ce titre ne veut absolument rien dire. Et alors ? Je fais quoi qu’est-ce que je veux d’abord ! (non mais en vrai c’est parce que j’avais pas d’idée) (mais je pense que tu l’avais compris)

Tout ça pour dire que ma copine Thalie m’a taggée (1″g » ? 2 « g » ? 1 « u » ? je sais pas l’écrire en fait) et comme la dernière fois je t’ai dis que j’aimais bien ça, ben j’y réponds avec grand plaisir.

 

Quel est l’objet de ton dernier gros fou-rire ?

Alors là, je n’en ai aucune idée. Mais c’est parce que je suis pas trop une marrante moi tu sais. Et puis l’humour j’aime pas trop. Sauf le mien sien sur.

Sinon je dirais quand Cruella est venue pendant les vacances. Je pourrais pas te dire pourquoi en particulier, je sais juste que quand on est ensemble, on passe notre temps à rigoler comme des bossues. On se fait des blagues et des vannes en permanence, mais c’est toujours bon enfant. Ce qui est bien avec elle, c’est qu’on se comprend à demi-mot. Et puis j’aime bien son humour. Sûrement parce qu’elle a le même que le mien. Maintenant qu’elle est repartie chez elle, on continue nos blagues par textos.

 

Ton dernier coup de cœur littéraire / ciné/ télé / musical / artistique ?

Pour le coup de cœur littéraire, « le Chuchoteur » de Donato Carrisi. En ce moment je suis très roman policier, j’en lis plein de bien, mais celui là, il est vraiment un cran au dessus du lot d’un niveau supérieur. Enfin, à peu près par là. Sinon y a la série du Bourbon Kid qui est super bien aussi, qui renouvelle un peu le genre.

Pour le dernier coup de cœur cinématographique, c’est dur à dire parce que je suis extrêmement bon public. Un peu trop même diraient certains. J’ai aimé tous les derniers films que j’ai vu. Ce qui prouve que j’ai bon goût je trouve. Mais bon si je dois en citer un, je dirais Intouchables. Il est drôle, il est vraiment émouvant, il est fait avec simplicité, et surtout avec le cœur (en vrai j’en sais rien mais j’imagine).

Pour le dernier coup de cœur télé, ça va être compliqué parce que je n’en ai plus depuis un bon mois maintenant. Et je me rends compte que ça ne me manque pas du tout. Enfin pas trop. Sinon la dernière émission pour laquelle j’ai craquée, ça devait être Sherlock, la série de la BBC qui passait sur France 4.

Pour le dernier coup de cœur musical, ça serait… ça serait.. Je ne sais pas du tout. Je n’ai rien découvert de nouveau, je n’écoute pas d’album en particulier, ce sont plutôt des chansons entendues dans des films ou dans des séries.

Enfin, le dernier coup de cœur artistique. Là ça va être compliqué parce que j’ai vraiment l’impression que ça fait une éternité que je n’ai pas été en contact avec une quelconque forme d’art.

 

Ton dernier coup de cœur blog ?

Je dirais le blog de Chelsea, le blog côté moi. Je ne saurais pas l’expliquer, j’adore cette fille, elle m’émeut, elle me fait rire, elle écrit divinement bien. Voilà. Vas-y.

 

Ton dernier coup de gueule IRL – dans la vraie vie ?

Au final, je gueule pas tant que ça je crois. Je crois que là où j’élève le plus la voix, c’est quand j’ai cours, parce que les élèves discutent et que ça fait 5798653356 fois que je les reprends. C’est environ bien sur, parfois je m’y perds dans les comptes. Mais ce sont pas de vrais engueulades où je deviens toute rouge avec la fumée qui me sort par les oreilles.

Par contre, là où j’ai vraiment été en colère, c’est ce weekend quand je me suis aperçue qu’il me manquait de l’argent dans mon portefeuille. Et que justement je soupçonne mes élèves de ne pas y être étrangers.

 

Ton dernier achat futile / inutile mais qui fait du bien ?

Ma énième robe bustier de chez h&m.

haha t’as cru que c’était moi ou quoi ?

Franchement, des robes bustier je dois en avoir une bonne douzaine, en plus je mets jamais de robe (ou alors vraiment pas souvent). Et puis c’est pas le genre de robe que je peux mettre pour aller bosser, donc ça sert un peu à rien. Mais elle était jolie, j’en avais pas des avec des fleurs, la première que j’ai pris était à ma taille.. Alors j’ai craqué. Sauf qu’avec le temps tout pourri qu’il fait, je suis pas prête de la mettre.

 

Ton dernier abus c’était quand et quoi ?

Mon dernier abus d’alcool je te l’ai raconté, c’est quand j’ai fini la soirée par rouler des pelles à un néo-zélandais..

Sinon en ce moment, j’use et abuse complètement de sucre, ça va pas du tout. J’ai des montagnes de tablettes de double lait de lindt, et des paquets de je-sais-pas-le-nom de lutti un peu partout. C’est une catastrophe. Mais c’est bon.

ouais, c’est bien ça !

Sinon, je sais pas si on peut considérer ça comme un abus, mais je me demande si trop de romans policiers ne me rendent pas barjo. Je commence à développer des vieux tocs tous pourris, genre je vérifie 15 fois mon verrou avant d’aller me coucher, et je fais plein de rêves flippant en rapport avec les histoires que je lis. C’est grave docteur ?

 

Ton dernier Chèque ?

Comme je ne m’en rappelais pas, je suis allée vérifier : c’était pour mes tatouages. 100 euros pour les deux, le doigt et le poignet. Ouais, ça remonte à 2 mois. Vive la carte bleue !

 

Ton dernier truc de fille – ou de mec ?

Ma crème antirides ? Haha !

Sinon, la soirée chez ma cousine il y a une dizaine de jours. Toutes les deux sur le canapé, ses enfants endormis, avec une tasse de thé, à discuter de tout et de rien. Mais surtout de trucs de filles, mon célibat, son couple, les fringues pour le mariage, bijoux, coiffure, maquillage. C’était tranquille, c’était bien.

 

Ton dernier mot ? (Jean-Pierre ?)

Un seul mot c’est pas possible !!! Je sais pas faire court et condensé moi.. Alors ça pourrait être « merci », merci de me suivre, merci d’être de plus en plus nombreux(ses) chaque jour à me lire, merci de me laisser tout plein de petits mots adorables.

 

Voilà… en me relisant, je me rends compte qu’il y a beaucoup de questions où je réponds que je ne sais pas. C’est là que tu vois l’article intéressant. En tout cas, j’ai essayé d’y répondre le plus honnêtement possible.

Je ne tagge personne, mais si quelqu’un a envie de le faire, qu’il se fasse plaisir.

 

7 jours de bonheurs en 2012…#10

4 Mar

Hey les filles, c’est dimanche ! Et le dimanche soir, c’est les petits bonheurs de la semaine !! C’est pas cool ça ??

 

Lundi :

Le bonheur, c’est d’aller diner chez ma cousine. Même si on ne s’est pas vu depuis l’été dernier, ça fait plaisir de retrouver notre complicité instantanément. Une fois ses enfants couchés, on a papoté tranquillement, et prévu de remettre ça dans 2 semaines !

 

Mardi :

Le bonheur, c’est de m’offrir un cadeau d’anniversaire en avance. Je me suis commandé un très joli collier sur le site bird on the wire.

Le bonheur, c’est mon père qui m’appelle pour me dire qu’il a récupéré ma voiture chez le garagiste, après 10 jours d’immobilisation.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est d’aller récupérer ma voiture réparée chez mes parents, et découvrir une facture inférieure à ce que j’avais prévu. Même si ça reste exorbitant, j’ai l’impression d’avoir gagné de l’argent, et c’est plutôt cool !

Le bonheur, c’est de prendre mon courage à 2 mains, et d’enfin prendre rendez vous pour mes futurs tatouages.

Le bonheur, c’est d’aller me balader en ville avec une copine, prendre un coca en terrasse et profiter du soleil en t-shirt.

Le bonheur, c’est de tomber amoureuse d’une paire de chaussures totalement immettable. Et de les acheter bien sur.

oh oui, des chaussures de princesse !

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est faire une soirée avec les copines, et de bien se marrer !

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est de recevoir mon collier (oui, celui commandé mardi !!). Et je suis trop contente, parce qu’il est parfait !!!

Le bonheur, c’est d’aller me faire tatouer. Enfin, pas l’acte en lui-même, parce que c’est quand même assez douloureux, mais ça c’est super bien passé, le tatoueur était très sympa, on a rigolé, et je suis super contente du résultat ! En plus, il m’a dit que le petit nœud était original, et m’a félicité de l’initiative, alors j’étais toute fière.

le #3

le #4

 

Samedi :

Le bonheur, c’est de rester diner chez ma cousine et son mari, après avoir gardé leurs 2 garçons.

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est d’appeler ma grand-mère pour lui souhaiter une bonne fête et de sentir que ça l’a touché.

 

À la semaine prochaine pour d’autres petits bonheurs ! En attendant, tu peux me raconter les tiens dans les commentaires..

 

Tatouage

26 Sep

Je lis ici et là des billets sur les tatouages, alors j’ai eu envie de partager mon expérience.

J’ai 2 tatouages et j’en suis très fière. C’est vraiment une part de moi, et je pense qu’il me manquerait quelque chose si je ne les avais pas. Pour moi, c’est autant un ornement, un bijou de peau qu’un trait de ma personnalité. Je crois que c’est ma manière de montrer aux gens que je ne suis peut-être pas si lisse que je pourrais paraitre, que je suis plus forte que ce qu’ils imaginent.

 

Le premier, je l’ai fait il y a presque 8 ans.

Je le voulais dans le creux des reins, mais je n’étais pas encore décidée sur le motif. Je savais que je voulais un tribal, mais aucune idée d’un dessin en particulier. Je cherchais sur internet des suggestions, mais rien ne me plaisait vraiment. J’ai alors demandé conseil à deux de mes amis qui avaient un tatouage, chacun m’a donné le nom de son tatoueur et je suis allée me balader sur leur site. Le premier m’a grave fait flipper. Déjà en page d’accueil, c’était des photos de leurs scarifications. Le genre de truc bien gore, mais eux avaient l’air plutôt heureux. Bon après je juge pas, si c’est ce qu’ils aiment pourquoi pas, mais disons que ça ne m’a pas rassurée. Le détail qui m’a convaincu de ne pas y aller, ce sont leurs horaires d’ouverture. Il était indiqué que le matin ils ouvriraient quand ils émergeraient ! Bon ben là, c’est clair et net, je n’y mettrais jamais les pieds. Le deuxième par contre, une tout autre histoire ! Des photos du salon et des tatoueurs qui donnent confiance. J’y vais donc et tombe sur un tatoueur à l’écoute. Je lui explique la situation, il m’offre de feuilleter plusieurs catalogues de dessins. Je prends des idées, note des détails et je lui parle de mes suggestions. Il me propose alors de me faire un dessin au feutre, pour que je me fasse une idée. Franchement c’est une super idée, et je conseille à tout le monde de faire pareil. Ça permet de mieux visualiser ce qu’on va avoir !

Bref, à partir de toutes ces images, un tatouage se dessine peu à peu dans mon esprit, et bientôt sur papier. Je travaille plusieurs jours dessus, le montre à mes amis et quand j’ai l’approbation de tous, je prends rendez vous au salon de tatouage. Je retrouve mon tatoueur, on peaufine les détails et c’est parti ! Je t’avoue que je suis morte de trouille, mais il me rassure. Il prend le temps de m’expliquer ce qu’il va faire. Tout le temps de « l’opération », il me parle, me fait marrer, histoire de m’occuper l’esprit. Ça marche, parce que je n’ai pas trop mal. Bien sur je sens l’aiguille, mais ça reste supportable.

Le plus dur a été de l’annoncer à ma famille ! C’est relativement bien passé, mis à part ma mère qui a mis des années à s’y faire.

 

Le deuxième, dans la nuque, je l’ai fait il y a quelques mois, c’était le cadeau d’anniversaire de ma grand-mère ! Bon elle n’a pas eu l’idée toute seule, elle m’avait demandé ce que je voulais. Et comme ça fait très très longtemps que j’y pensais, je lui ai suggéré l’idée.

Pour celui-là, je me suis inspirée d’un dessin que j’avais trouvé sur le net, mais que j’ai modifié à mon gout. Me restait plus qu’à trouver un tatoueur (ben oui, entre temps j’ai déménagé et je me voyais pas faire un a/r juste pour un tatouage). Je me rappelle alors que mon cousin s’en est fait faire il n’y a pas longtemps donc je récupère le nom et je prends rendez vous dans la foulée. Grosse erreur !!!! Oui, ça a été une grosse erreur, parce que j’aurais du prendre le temps de faire une prévisite, comme la première fois. Là je n’ai pas rencontré le tatoueur pour lui expliquer ce que je voulais, juste la femme de l’accueil qui lui a transmis mon dessin. Quand j’arrive dans la salle, le mec a déjà tout préparé, je n’ai plus qu’à m’installer. Il ne dit pas un mot, et moi je morfle. Je sens tout ce qu’il est en train de faire, je peux suivre les mouvements de l’aiguille à travers ma peau. J’hésite à lui demander d’arrêter mais je prends sur moi. La seule phrase qu’il me dira, c’est quand il finit « bon ben j’ai fait ce que j’ai pu ». J’hallucine !!! Il parle de certains détails qui sont effectivement très petits. Heureusement que j’avais bien spécifié que s’il y avait un problème avec le dessin, on pouvait le revoir et l’agrandir ! faut croire qu’il n’en a rien eu à foutre. Mais bordel, il est bien placé pour savoir que c’est un tatouage ! Mais un vrai, avec l’encre dans la peau, pas un décalco malabar à la con. J’ai envie de pleurer…

Tout le monde me dit qu’il est joli, mais moi je sais qu’il n’est pas comme je voulais, donc je suis déçue. Mais c’est ma faute, je me suis précipitée alors que j’aurais du prendre le temps. Prendre le temps d’y aller, prendre le temps de chercher un autre tatoueur surtout !

 

Heureusement, il ne m’a pas complètement dégoutée, et je sais que bientôt, j’en ferai d’autres. Je sais déjà ou je les veux, manque plus que le plus dur, les motifs…