Tag Archives: souvenirs

Ma vie est une comédie musicale

25 Août

Quoi ? Deux articles dans la même semaine ? Je suis trop une déglingo dans ma tête !!

Début aout, Poupipou m’a demandé quelle était ma chanson de l’été (Et après ce qui va suivre, je peux te dire qu’elle va jamais plus rien me demander). À ce moment-là, j’étais en Irlande, alors je lui ai dit que ouais trop cool mais je le ferais quand je rentrerais. Je suis rentrée, puis y a eu la maladie, la flemme, la plage, la procrastination, la piscine, le shopping tout ça.

Et puis bon, là je me dis que dans quelques jours c’est la rentrée, après ça sera noël, et à ce moment, j’aurais bien l’air con de te parler de chanson de l’été. Donc voilà.

 

Pour commencer, les règles :

Tu choisis ta chanson de l’été (ça peut être une chanson que tu écoutes en ce moment, un groupe qui joue du coté de chez toi ou une chanson qui a accompagné un de tes étés précédents)

Tu fais un beau billet sur ton blog avec Un lien vers ta chanson de l’été (ou une vidéo youtube de la chanson)

Une copie de la règle du jeu

Un lien sur ce billet

Une liste de 2 ou 3 blogueurs que tu souhaites taguer dans cette chaîne pour qu’à leur tour, nous proposent leur chanson de l’été.

 

Je vais être honnête, quand j’ai vu en quoi consistait le tag, je me suis dit que ouais cool, mais de quelle chanson parler. Déjà ça va pas être la chanson de cet été pour la simple et bonne raison que j’en ai pas. Ça sera donc une chanson d’un été précédent. Oui, ok, mais laquelle ?

J’aurais pu de parler de David et Jonathan, souvenirs de réunions de cousins dans la maison de vacances des grands parents quand on été petits.

J’aurais pu te parler de Four Non Blondes, musique d’un été que j’ai passé dans une famille aux states et qu’on passait en boucle.

J’aurais pu te parler de Las ketchup, qui me rappelle les chorégraphies approximatives (et alcoolisées) d’un été basque avec mes potes de l’époque.

j’aurais pu te parler de Céline Dion, bande son totalement improbable de férias qui l’étaient tout autant.

J’aurais pu te parler de Linkin Park, chanson qui me renvoie instantanément en bord de plage, les pieds dans le sable, un léger vent dans les cheveux, le soleil brunissant ma peau. (c’est beau dis donc, je m’émeus toute seule)

 

Mais bon, (mis à part Linkin Park <3), je te dis pas la honte de te parler d’eux. Heureusement que je l’ai pas fait ! Non parce que ce sont pas des grands chanteurs, alors j’aurais eu l’air con. Et comme tu le sais, c’est pas du tout mon genre d’avoir l’air con.

Donc je me suis creusée la tête pour trouver un artiste un peu hype, un chanteur/groupe qui fasse bien. Que tu puisses te dire que quand même, je suis une fille cool qui écoute vraiment du bon son. Genre je suis ton idole et je te vends du rêve quoi. Et j’ai trouvé.

 

Hey, t’as vu la pépite ? Si ça c’est pas du lourd !

Alors là, je suis sûre que tu te marres bien, genre haha elle est con la fée (et sa chanson elle est bien pourrie). N’empêche que je sais que tu connais et que t’as chanté. On me la fait pas à moi.

Bref, tout ça pour dire que cette chanson me fait revivre un été où j’étais jeune et insouciante (blague) (je suis toujours jeune insouciante). J’étais au collège ou au lycée, et cet été là, j’étais partie avec les parents et le Petit en Californie. Forcément on visitait beaucoup, et comme « l’Amérique c’est grand » (private joke) ça veut dire qu’on faisait beaucoup de voiture. En revanche, on avait un peu loosé sur le coup, parce qu’on n’avait pas du tout pensé à la musique, alors on tournait avec les 2 ou 3 cassettes qu’on avait (pour te dire si ça remonte !). De temps en temps, on écoutait la radio, mais la seule qu’on captait c’était un genre de chérie FM qui devait passait en boucle maxi 10 chansons à base de Mariah Carey, Whitney Houston, Céline Dion, Toni Braxton et Gloria Estefan. En vrai, on n’écoutait pas beaucoup la radio. Donc ouais, Hanson en alternance avec les Beach Boys et Madeleine Peyroux pendant plus d’un mois, ça marque.

C’est vrai, c’est pas la chanson la plus glamour qui soit. Mais moi, quand je l’écoute (ce qui arrive très très rarement, je te l’accorde), tout ce que je vois ce ne sont pas trois frangins aux cheveux craspouille qui se prennent pour des fifous en faisant de la musique dans leur salon. Non, moi ce que je vois ce sont des paysages merveilleux, un jacuzzi, une Buick, Universal Studio, des parties de uno endiablées (dont une mémorable, coincés dans une salle de bain), la déco de maison la plus barrée qui soit, des ratons laveurs, des fous-rires, « ne vous retournez pas », Betty Boop et une méduse, des hippies, Bagdad Café, la danse de la pluie, une valise perdue, des otaries, du nubuck, alerte à Malibu, l’intégrale Disney, les livres chair de poule, un vol de pomme, des indiens navajo, une pyramide, un tamagochi, des jeux de mots foireux, une oasis, et plein d’autres choses encore.

 

 

Ps : j’ai pas encore décidé qui était le plus pourri entre la chanson et le clip…

 

Je n’ai jamais été aussi en avance

18 Juil

Comme je te disais, hier en début d’après midi, je suis allée faire un tour en ville. Dis comme ça, on pourrait croire que j’allais me balader, que c’était romantique et tout, mais en vrai, je devais absolument ramener ma box chez Darty. Ouais je sais, ça tue un peu le glamour.

Bon Darty, échange de matériel et de papiers, merci au revoir, c’est pas ça que je veux te raconter. C’est ce qu’il s’est passé ensuite. Ensuite, je suis allée faire un tour chez Virgin. C’était pas du tout par hasard, j’y avais déjà fait des repérages. Et oui, hier j’ai acheté mon agenda de rentrée ! Je peux te dire que chez moi, c’est une grande première. D’habitude, je me rends compte vers le 10 septembre que j’ai toujours pas d’agenda et qu’il serait temps d’en acheter un. Et évidemment, il ne reste presque plus rien en magasin. Ou alors que les moches. Ou alors les cahiers de textes.

Donc cette année, j’avais décidé de ne pas me faire avoir. Début juillet, j’avais remarqué qu’ils étaient exposés, j’avais vaguement regardé. Et je m’étais dit que je les étudierais plus attentivement en rentrant de Paris. Ce que j’ai fait hier (même si oui, ça fait une semaine que je suis rentrée) (mais bon, c’et quand même les vacances, on va pas se presser non plus). Alors je sais pas si c’est que je vieillis deviens sage, ma décision d’être (enfin) organisée (lol), ou juste une excuse déguisée pour (encore) dépenser des sous. Et bien dis toi que la moitié de ceux que j’avais repéré était partie. Je crois que certaines personnes ont profité que j’ai le dos tourné pour piquer les plus beaux.

 

Bref, tout ça pour dire qu’hier, j’ai craqué pour un petit agenda à mettre dans mon sac à main. Sobre, pratique, exactement comme je voulais. Celui-là, ce sera le perso, pour noter tous mes rendez-vous amicaux et familiaux.

c’est pas la photo qui est floue. ce sont tes yeux qui déconnent.

 

Et comme maintenant je suis une adulte (lol) responsable (re-lol) et professionelle (re-re-lol), j’en ai profité pour en prendre un pour le côté pro. Un très grand, mais quand même fin et léger, avec plein de place pour noter mes devoirs.

boouuuhhh, vilain !

 

Bon pour l’instant je te l’accorde, il est très moche. Mais je compte bien y remédier au plus vite à base de peinture, stickers, paillettes et autres déco que je peux avoir.

 

Les agendas, c’étaient les objectifs de la visite. Mais puisque j’y étais, autant faire un petit tour en plus dans le magasin, on ne sait jamais.

En fait, j’avais une autre idée en tête. Après en avoir vu des quantités sur les blogs, je voulais moi aussi mon smash book. Bon en vrai, je m’en fous que ce soit un vrai smash book, je voulais juste un joli cahier pour pouvoir noter, coller, dessiner, écrire tous plein de jolis souvenirs.

j’ai craqué pour cette femme de dos. Et puis j’adore les fleurs de cerisier, je trouve ça magnifique. Et puis même les pages intérieures sont décorées. J’étais obligée de le prendre.

là on voit pas bien, mais en vrai, il brille !

même de dos il est beau !

oui, si tu regardes bien, tu verras qu’il y a des fleurs sur la page

 Bon, maintenant ça y est, j’ai mes jolis agendas, et il me tarde presque qu’une chose, c’est d’être en septembre pour pouvoir les utiliser. Je dis presque, parce que faut pas déconner, je suis contente d’être en vacances. Mais je me connais, quand viendra le temps de pouvoir écrire dedans, je les utiliserais 3 fois, et ensuite plus rien… mais qui sait ? Peut-être que cette année sera différente !