Tag Archives: Sherlock Holmes

7 jours de bonheurs en 2012… #22

27 Mai

Oh ben on est dimanche dis donc ! Dimanche ensoleillé, dimanche de fin de Cannes et de début de Rolland Garros, dimanche jour des petits et grands bonheurs de la semaine.

 

Lundi :

Le bonheur, ce sont les nouvelles d’une amie que j’ai pas vu depuis longtemps. Alors quand je lui ai demandé si elle serait là quand je serais à Paris et qu’elle m’a dit oui, ça m’a fait trop plaisir. Il me tarde vraiment ce weekend de juillet, à faire le tour des amis qui me manquent.

 

Mardi :

Le bonheur, c’est le fou rire piqué devant une élève. C’était les oraux du brevet, c’était la dernière candidate, et je sais que c’est pas bien, mais j’ai pas pu me retenir de rire. C’était absolument pas méchant, mais elle était tellement spontanée, tellement innocente, c’était tout mignon. Mais je vous rassure, on lui a mis une bonne note.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est que c’est mon dernier cours avec ce groupe des 1ères, puisqu’à partir de la semaine prochaine ils sont en stage. Alors oui, aujourd’hui ils ont été sympas, mais je me suis rendue compte que le mercredi j’allais toujours bosser la boule au ventre, angoissée de tomber sur un mauvais jour. Parce qu’ils sont capables du pire comme du meilleur. Alors c’est peut-être moche de dire ça, mais oui, je suis contente de plus les voir.

Le bonheur, c’est d’aller déjeuner directement chez mes parents en sortant, parce que je dois les amener à l’aéroport en suivant. Profiter un peu d’eux, discuter, plaisanter, ça fait du bien.

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est que c’est mon dernier jour au lycée. Même si je préfère ce groupe, je dois dire que l’idée de pouvoir redormir les mercredis et jeudis matins me met en joie.

Le bonheur, c’est d’aller faire mes courses et de craquer sur une machine à coudre. Ça fait longtemps que j’en voulais une, j’ai plein d’idées donc hop, dans mon panier ! Bon j’y connais absolument rien, mais je me dis que je suis pas plus bête qu’une autre et que je devrais y arriver. Promis dès que j’y arrive et que je fais un truc potable, je te montre.

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est de trouver un petit moment pour prendre un peu le soleil. Il n’a pas souvent été là, donc j’en ai profité, même si c’était pour quelques minutes.

Le bonheur, c’est d’aller visiter le local commercial que le Petit convoite (avec lui hein), et prendre le temps avec lui de faire les pours et les contres. Et sentir que pour une fois, il m’écoute vraiment. Avoir un vrai échange, constructif, ça change et ça fait plaisir.

 

Samedi :

Le bonheur, ce sont tous vos messages de réconfort suite à l’histoire du Surfeur. Ça fait un peu cucul, mais je peux vous assurer que ça m’a vraiment touchée. Je suis toujours surprise de voir cette solidarité, pour quelqu’un que vous n’avez jamais vu. Du fond du cœur, merci !

Le bonheur, c’est de me faire une rapide petite séance shopping remontage de moral le matin. J’ai craqué pour le dévédé de Sherlock Holmes 2, rapport à mon amour pour Robert Downey Jr que je kiffe sa race et aussi une superbe paire de lunettes de soleil que je peux trop trop faire ma crâneuse avec ! J’ai perdu les miennes, il me restait qu’une paire minable que j’avais pas du payer plus de 10 euros, donc je me suis fait plaisir. J’ai explosé dépassé mon budget, mais au moins je suis sûre que mes yeux fragiles seront bien protégés.

Le bonheur, c’est de faire l’enterrement de vie de jeune fille de ma cousine. Une journée papotage-rigolade-cocooning-putasseries, je sais que ça ne m’était pas destinée, mais c’est exactement ce dont j’avais besoin. Vraiment parfait !

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est un mail qui m’a émue comme rarement. Qui m’a tellement touché que j’en ai pleuré. Mais des larmes de bien, pas des larmes de je suis triste. Des larmes de poids qui s’envole, des larmes de que je peux à nouveau respirer, des larmes d’espoir qui revient.

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

7 jours de bonheurs en 2012… #15

8 Avr

Allez, je lâche les chocolats pour te raconter mes petits bonheurs de la semaine. Tu connais le principe, on note toutes les petites choses qui donnent le sourire, qui font chaud au cœur. Parce que c’est bien plus joli que de se souvenir des trucs moches non ?

 

Lundi :

Le bonheur, c’est d’aller profiter de ma petite nièce le matin. Ils repartent l’après midi, et comme je ne sais pas encore quand je les reverrai, je ne veux pas perdre ces heures. Alors j’ai joué avec Petit Bouddha, discuté avec l’Ainé et l’Irlandaise, et c’était trop bien !

 

Mardi :

Le bonheur, c’est une journée portes ouvertes où les élèves étaient contents de montrer à leurs parents l’atelier. Et ce qui est encore plus sympa, c’est d’aller squatter l’atelier de Bob le Bricoleur avant.

 

Mercredi :

Alors là, j’ai eu du mal. Comme tu le sais, c’est une journée où j’étais plutôt au 36ème dessous. Et je ne voyais pas où je pouvais trouver du bonheur dans cette journée de merde. Alors je ne vais pas parler de bonheur, parce que là ça serait vraiment exagéré, mais je vais dire qu’il y a eu du positif.

Parce que Lapinou a répondu dans la micro seconde quand j’en ai eu besoin, parce qu’il m’a réconfortée, parce qu’il m’a rassurée.

Parce que dès que j’ai écrit cet article, j’ai été noyée de messages de soutien, d’encouragements, de gentils mots qui m’ont fait vraiment chaud au cœur. Parce que j’oublie pas qu’on ne se connait pas, et que pourtant vous avez été là pour moi, alors qu’on ne s’est jamais vu mais j’en avais réellement besoin. Merci encore.

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est d’avoir un groupe de 1ère sympa, alors que j’étais terrorisée de devoir y retourner. Ils étaient bien évidemment au courant des évènements de la veille, mais n’en ont pas profité. Ils ont été sympas et bosseurs, et ça a été plus qu’apprécié.

Le bonheur, c’est de faire un repas chez une collègue pour son anniversaire. Se retrouver tous chez elle, à discuter. Arriver en cours quelques heures après un peu pompette. Je sais pas dire non au champagne !

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est d’aller faire un peu de shopping l’après midi, histoire de remonter le moral (j’adore me trouver de fausses excuses). Je suis revenue avec ça :

vernis "confetti", 3,95€ chez h&m.
je l'ai mis sur un vernis noir, ça pète comme j'aime !

 

Samedi :

Le bonheur, c’est de trainer au lit avec un super bouquin acheté la veille. Tellement bien, qu’il me faut la suite. Alors je pars faire un tour en ville, et je reviens avec 3 nouveaux livres :

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est tout plein de chocolat.

Le bonheur, c’est de lire encore et toujours. Que ça fait du bien !

 

Et toi, ta semaine ?

 

7 jours de bonheurs en 2012… #13

25 Mar

Encore une semaine pleine de petits bonheurs, qui m’ont fait rire et fait chaud au cœur. Sincèrement, que demander de plus, si ce n’est que ça continue ?

 

Lundi :

Le bonheur, c’est de recevoir un texto d’un pote pas vu depuis longtemps, s’échanger quelques news et se programmer un resto pour la semaine prochaine. Le fait qu’il soit mignon avec des yeux incroyables et super bien foutu n’a absolument pas été pris en compte bien sur.

 

Mardi :

Le bonheur, c’est de voir une élève hésiter, et tout à coup me dire 3madame, ça fait 2 heures que je le regarde. Il est trop beau votre vernis, il vient d’où ? ». Je sais, je suis un peu niaise, mais ça fait toujours plaisir !

Le bonheur, c’est de recevoir un texto de Cruella pour me dire que ça y est, elle a pris ses billets de train pour venir me voir à Pâques.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est d’avoir des élèves qui bossent bien, qui en sont tout fiers, de faire des petites blagues et rigoler avec eux.

Le bonheur, c’est d’aller faire un tour en ville, et de revenir avec 4 livres, 1 robe, 1 top, 1 gilet et 2 vernis.

vêtements H&M, vernis Séphora

Le bonheur, c’est le retour de Sherlock Holmes à la tévé. La saison 2 débarque sur France 4 et je kiffe sa race ! (ce que je kiffe nettement moins sa race, c’est que les saisons font que 3 épisodes) (elles en feraient 13455669876, ça serait vachement mieux)

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est de bosser avec Bob le bricoleur, dans la joie et la bonne humeur. J’adore ce mec, on passe notre temps à se marrer. Pour la peine, j’avais une heure de libre dans l’après midi, alors j’ai récupéré ses élèves qui avait étude pour les aider à faire leur dossier de stage. Les voir hyper appliqués, à chercher mon approbation, je trouve ça trop mignon.

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est d’accompagner les élèves en sortie scolaire, et en profiter pour discuter avec une collègue, la découvrir autrement qu’au collège où elle est toute en retenue. C’est une femme que j’apprécie beaucoup, mais la voir se lâcher un peu c’était rigolo.

Le bonheur, c’est un 3ème qui vient me voir pour me demander si c’est un vrai tatouage que j’ai sur le doigt, s’il peut le voir et l’entendre dire « grave stylé madame !!! ». Le voir revenir 1 heure après avec un copain et me tirer carrément la manche pour montrer ma main à son pote. C’est con, mais ça me fait marrer.

Le bonheur, c’est d’aller déjeuner chez mes parents en sortant de cours. La Reine Mère n’était pas là, alors on s’est fait un tête à tête avec le Padre, ce qui n’arrive vraiment pas souvent, si ce n’est jamais. On a bien discuté, un vrai échange, j’ai beaucoup aimé.

Le bonheur, c’est de faire un peu de shopping, et de craquer sur une robe. Au moins ma 125ème. Qui va rester dans le placard, puisque je n’ai pas d’occasion de la mettre.

robe Bershka

 

Samedi :

Le bonheur, c’est d’avoir un joli mot de Chelsea sur HC.

Le bonheur, c’est d’avoir une journée vraiment off, à rien faire, à prendre soin de moi, à bouquiner tranquillement, à faire la sieste. Le pied total !

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est de bouquiner au soleil. Peut-être même que je vais réussir à prendre des couleurs, qui sait ?

Le bonheur, c’est de me dire que ce soir, il y a la suite des Piliers de la Terre sur France 3.

 

Et toi, ta semaine ?

 

Et si tu veux plus de bonheurs, tu peux lire ceux d’Adrénaline et de Thalie.

 

Sherlock Holmes 2 : jeu d’ombres

25 Jan

Tout autour du monde, il se passe plein de choses bizarres : des explosions à Strasbourg, un trafiquant d’opium qui décède en Chine, un pédégé ricain dans l’acier qui meurt aussi (et d’autres trucs que j’ai pas retenu)… pour le commun des mortels, rien que des faits divers. Sauf que Sherlock Holmes n’est pas le commun des mortels. Lui, il y voit la patte du méchant Moriarty, qui veut conquérir la Terre et devenir Maitre de la Galaxie. En plus, il fait un truc pas cool que je peux pas te raconter là, mais ça rajoute une motivation perso pour que Sherlock lui botte le cul.

 

Tu l’auras deviné, le pitch ci-dessus est de moi-même. Et si je peux te le raconter, c’est parce que je suis allée voir le film ce soir en avant première. Alors je peux aussi te dire que j’étais pas la seule à avoir eu l’idée, ce qui fait que je me suis retrouvée au 1er rang. En général, je préfère être assise à l’avant de la salle, mais là, j’avais un peu l’impression d’avoir le nez sur l’écran.

 

Sinon, que dire si ce n’est que j’ai vraiment passé un super moment ! J’ai beaucoup ri, et ça fait du bien !

Si tu as aimé le 1eropus (genre je parle comme les pros), tu aimeras celui-là. Il est construit exactement de la même manière, seule l’histoire change. On retrouve les personnages, l’humour, les effets visuels. J’adore vraiment le personnage de Sherlock, il n’a vraiment aucune limite. Toujours aussi observateur et brillant lors des enquêtes, et toujours aussi fou à côté. Et je trouve Watson plus consistant que dans le premier. À moins que je m’en rappelle pas bien, il faudrait peut-être que je le revois (oh la ruse pourrie). La fin est également terrible, et même si on a tous les éléments, distillés tout au long du film, on se fait avoir comme des bleus.

Je me permets un seul bémol, lors de la scène dans la forêt (y en a qu’une scène dans la forêt, alors tu la reconnaitras facilement quand tu verras le film). Sauf que je ne sais pas si c’est le film, ou parce que j’étais vraiment très près de l’écran. Dès que j’ai la réponse, je te le dis, parce que je sais que ça t’intéresse au plus au point.

Mais mis à part ce détail, c’est un film que je te le conseille fortement si tu veux passer un agréable moment de divertissement.

 

Maintenant, truc typiquement féminin : une copine m’a demandé lequel je préfère.

Sherlock - Robert Downey Jr ?

 

ou Watson - Jude Law ?

Et bien, après mure réflexion (genre 2s12), je dois dire que même si Jude Law est ultra canon (et même que s’il était chez moi il dormirait pas dans la baignoire) (et moi non plus) (bref t’as compris), je crois que j’ai une préférence pour Robert Downey Jr. Il est peut-être moins « parfait », mais je trouve que 1/ il est quand même pas dégueulasse et même carrément sexy, et 2/ il a nettement plus de charisme. Bien sur, ce n’est que mon avis, et je sens que tu devrais pas tarder à me donner le tien…