Tag Archives: secrets

Le tag de Thalie

6 Nov

Il y a quelques jours, Thalie m’a gentiment taggée. J’ai pas répondu de suite, parce que j’aime bien prendre le temps de réfléchir aux questions. Bon ok, ça ne se voit pas forcément quand tu lis les réponses, mais je te jure que c’est vrai. Enfin bref, voilà le résultat.

 

11 choses sur moi

  1. J’adore les musiques de films ou de séries.
  2. Il me tarde vraiment d’être à Noël. J’ai envie de sapin et de cadeaux, de guirlandes et de bougies, de feu dans la cheminée et de magie.
  3. Le Pote me manque. Je sais ce que tu vas dire, mais non, je pense toujours qu’on n’est pas fait pour être ensemble, couplement parlant (oui, ça existe). il a déménagé depuis 3 semaines pour le boulot, et ça me manque de ne plus le voir, de discuter avec lui.
  4. Quand je te disais que j’allais bientôt changer de boulot, je crois que ça devient vraiment nécessaire parce que je fais de plus en plus de rêves/cauchemars à propos des élèves et du boulot.
  5. Il m’est psychologiquement impossible de me servir à boire (même de l’eau) dans un verre pas sec. Même s’il est propre, qu’il finit juste d’égoutter, c’est pas possible.
  6. À chaque fois qu’on me tagge et que j’ai 11 choses à dire sur moi, je me demande si je peux pas gruger dans les numéros parce que 11, ça fait beaucoup quand même.
  7. Je pense que je vais bientôt mourir d’une overdose de sucre si je continue. En ce moment, je passe mon temps à manger bonbons, tablettes de chocolat, gâteaux et nutella.
  8. Je me dis de plus en plus souvent que vraiment, je suis totalement tarée comme fille et ça ne me rassure pas.
  9. parfois j’aime bien faire comme dans les films, je me sers un verre de vin pour préparer le repas. Le seul problème c’est que je ne tiens pas du tout l’alcool, donc je suis bourrée avant que ce soit prêt.
  10. Jai l’impression que paradoxalement, c’est pendant les vacances que j’écris le moins pour le blog. Alors que j’ai pourtant plein d’idées, j’ai le temps de le faire, mais non.
  11. Encore une fois, tu vas peut-être vouloir me lancer des cailloux, mais tant pis. Je l’ai dit et je le répète, les articles où gras, souligné, italique et même couleur se mélangent, je n’y arrive pas. comme je l’ai déjà dit là aussi, un mot ou deux en gras dans tout l’article, ça va, mais quand tout est mélangé dans le même paragraphe, c’est non. sincèrement, je n’arrive plus à lire, et quand je vois ça, je ferme direct la fenêtre. Ça peut paraitre radical, mais c’est comme ça. Stelda disait qu’en mode, less is more, je crois qu’en écriture aussi.

 

Et maintenant, les questions de Thalie.

1/ Quelle est ta saison préférée et pourquoi ?

J’hésite entre le printemps et l’été… je dirais le printemps, parce que c’est le renouveau, la nature qui reverdit, les jours qui rallongent, la température qui remonte, les premières terrasses, l’abandon des manteaux, le retour à la plage.

 

2/ Quel est ton plus grand rêve ?

Gagner à l’euromillions ?

Bon sinon, rencontrer enfin un chéri bien, avec qui je ferais plein de projets et même qu’on serait heureux ensemble, et qui serait partant pour me faire plein de bébés, tout ça quoi.

J’en arrive à me demander si j’ai pas plus de chance de gagner à l’euromillions…

 

3/ Quelle est la personne que tu détestes le plus au monde ?

Y en a 2, mais ils ne méritent pas qu’on parle d’eux. plutôt qu’on leur crache à la gueule, qu’on les ébouillante puis qu’on les fouette et qu’on les pende et qu’on les écartèle et… ouais bon je vais m’arrêter là, je voulais pas parler d’eux.

 

4/ Quelle est ta plus grande honte ?

D’avoir blessé mes parents. Les relations ont été compliquées, et j’ai fait quelque chose de pas très bien. Ok ça nous a permis de repartir sur de bonnes bases, mais si c’était à refaire, je ferais différemment.

 

5/ Quel est le dernier mensonge que tu as raconté ?

J’ai dit à ma mère que je révisais mon concours alors que c’était pas vrai. D’ailleurs c’est bientôt, et je peux te dire d’avance que je vais me rétamer en beauté.

 

6/ Quel est l’endroit de France où tu es déjà allé et où tu aimerais retourner ?

Paris parce que j’adore cette ville. Y a des gens que j’aime là-bas, et puis la ville est trop belle et y a trop plein de choses à faire.

 

7/ A quelle époque de l’histoire (mise à part la nôtre) aurais-tu aimé vivre ?

Je suis trop nulle en histoire pour pouvoir citer une époque. Ce qui veut dire que mon seul critère serait les fringues mais même là j’y connais rien.

 

8/ Quelle est ton émission de télé préférée ?

S’il y en avait qu’une, ça irait encore… mais je suis une dingue de télé, je la regarde beaucoup trop. Enfin, surtout des séries, beaucoup de séries. Surtout les séries américaines hein, je parle pas de sous le soleil ou derrick. Ou les telenovelas. Et même les américaines, je ne regarde pas amour gloire et beauté. Et sinon je regarde le grand journal. Et koh lanta bien sûr.

 

9/ Parmi les 7 pêchés capitaux, lequel te correspond le plus ?

Je dirais la gourmandise. Au début je voulais dire la paresse, mais après vérification, il s’agit de paresse intellectuelle, et on sait toutes les deux que c’est pas mon cas.

 

10/ Quelle est l’actrice qui ressemble le plus à ton idéal féminin ?

Mon idéal féminin ? On parle bien de celle à qui je voudrais le plus ressembler ? Pas de celle que je voudrais me taper ? non mais que ce soit clair.

Alors ça serait un mélange entre Scarlett Johansson (parce qu’elle est magnifique et pulpeuse, le contraire de moi) Nathalie Portman (parce qu’elle est méga classe et qu’elle a l’air maligne) et Anne Hattaway (parce qu’elle est sexy et qu’elle n’a pas l’air de se prendre la tête).

Rien de très compliqué en somme.

 

11/ Quel est l’art qui définit le mieux ton côté artistique ?

Je suis plutôt assez nulle en ce qui concerne les arts. On va dire que là où je suis la moins pire, c’est en danse.

 

Tag 2 en 1

15 Oct

J’ai été taggée à quelques jours d’intervalle, la première fois par Carole et la deuxième par l’Heureuse Imparfaite. Alors pour une fois, je fais du 2 en 1.

 

Tout d’abord, le tag de Carolelhug.

J’aime bien Carole, elle n’est pas bloggeuse depuis longtemps, mais j’ai de suite accroché avec son écriture. Je ne la connais pas bien encore, mais j’ai l’impression d’un petit bout de femme qui s’en laisse pas compter, et ça, j’aime beaucoup.

En tout cas, c’est bien sympa d’avoir pensé à moi pour ce tag.

 

Voilà les règles :

  • je dois répondre à ses 10 questions
  • dévoiler 10 choses sur moi
  • inventer 10 nouvelles questions auxquelles je réponds avant de choisir 10 personnes auxquelles je les pose.

( tu me connais maintenant, tu te doutes que la troisième partie, je vais pas la faire)

 

1/ T’aimes-tu?

En général non, pas vraiment.

 

2/ Quel passe-temps ou passion te permet de t’évader?

La lecture et le cinéma. J’adore m’imaginer vivre leurs histoires, et le temps d’un livre ou d’un film, je peux être avocate ou princesse, flic ou rédactrice de mode, cowboy ou elfe, agent secret ou chevalier, docteur ou magicienne…  voyager de Paris à New York, en passant par la Comté et le Mordor, Seattle, Londres, Poudlard, Chicago, la Rome antique, Hawaii, Westeros, Los Angeles…

 

3/ Que changerais-tu dans ta vie si tu en avais la possibilité?

Tout et rien à la fois. Il y a plusieurs (beaucoup ?) choses que j’aimerais changer, mais j’ai mis des années à m’y habituer et à faire avec. Mais disons que si on pouvait gommer ou atténuer certains complexes et/ou défauts, ça me simplifierait la vie.

 

4/ Quel défaut t’énerve le plus chez les autres?

Il y en a tellement : la suffisance, la méchanceté (gratuite), la bêtise, l’irrespect… je me rends compte que je tolère de moins en moins.

 

5/ A quelle époque aurais tu aimé vivre et pourquoi?

De toutes celles qui ont existé, je dirais celle là. Je réfléchissais aux différentes époques et pour une femme, c’était pas toujours facile. Et encore moins si on n’était pas à la cour. Alors même si nos années actuelles ont des défauts, que tout n’est pas parfait, que les inégalités existent, il me semble que ce n’est déjà pas si mal.

 

6/ Quel est ton dernier coup de folie?

Pas de coup de folie, ou alors je ne m’en rappelle pas.

 

7/ Le Trait de ton caractère que tu aimerais changer

Le manque de confiance en moi. C’est horrible, ça me bloque pour énormément de choses, même dans la vie de tous les jours. Et même si je me repete souvent que je suis comme les autres, ni mieux et surtout ni pire, je complexe toujours.

 

8/ ton personnage célèbre préféré (réel ou de fiction)

Je sais pas si je peux dire un préféré. Il y a beaucoup de personnage de fiction que j’aime, mais pas un préféré par rapport à autre.

 

9/ comment penses-tu que ton amoureux te voit?

Ben je dirais qu’il ne me voit pas puisque j’en n’ai pas. haha la blague. Mais je vais être optimiste et faire comme si j’allais en avoir un, et j’aimerais qu’il me voit comme la personne qui le rend heureux. Celle avec qui il veut vivre pour toujours. Oh ça va, on a le droit de rêver un peu, merde !

 

10/ la pire honte de ta vie

Je devais avoir 10 ans environ, et mes parents étaient invités à un déjeuner « officiel » de je ne sais plus quoi. Moi j’étais à la table des enfants, je ne connaissais personne et ma timidité était au top. J’ai donc décidé d’avoir l’air cool, de me donner un style. Et pour ça, j’ai rien trouvé de mieux que de… garder ma fourchette à la bouche. Pratiquement tout le repas. Quand j’y repense, je comprends toujours pas ce qui m’a pris, je devais vraiment avoir l’air d’une teubée finie.

 

Et maintenant, 10 choses sur moi :

–      Je meurs d’envie de partir en voyage. Mais soit j’ai pas l’argent, soit personne pour m’accompagner. J’en peux plus de rester chez moi, j’ai envie de changer d’air. Parfois je pense même à partir seule, mais j’ose pas encore.

–      Je rêve d’être mascotte une fois dans ma vie. Faire absolument n’importe quoi, déguisée en lion, lapin ou je ne sais quoi, ça me ferait tellement marrer. Personne ne saurait que c’est moi, et moi je serais au milieu d’un stade à chauffer le public. Le pied total !

–      Dans le même genre, j’adorerais être princesse lors d’une parade chez Disney. Juste une fois, être sur un char être faire la choré, le sourire aux lèvres. Tu te rends compte, pendant quelques minutes, quelque soit l’endroit où tu regardes, tu as des gens réellement heureux en face de toi. ça changerait des cours !

–      En parlant de Disney, même si j’adore et qu’ils me vendent du rêve, je leur en veux énormément pour le concours des Louboutin Cendrillon. Je ne sais pas si tu as suivi, mais Louboutin a créé 20 paires de chaussures à l’occasion de la sortie dévédé de Cendrillon. Disney a organisé un concours pour les gagner, mais les filles devaient avoir entre 18 et 25 ans. Je ne comprends toujours pas la limite d’âge, et ça me met toujours autant en colère. Évidemment rien ne dit que j’aurais gagné, mais j’aurais juste aimé pouvoir m’inscrire.

–      Je me souviens très souvent de mes rêves, même parfois des années après. Bon la plupart du temps, c’est du gros n’importe quoi, mais c’est pas grave.

–      J’aimerais bien avoir un talent artistique, quel qu’il soit. Chant, dessin, théâtre, danse… je suis médiocre voire carrément nulle en tout, j’aurais préféré l’inverse.

–      Remarque, je pourrais dire la même chose pour le sport.

–      Je déteste quand ma famille me prend pour une connasse et me dit « tu le/la remercieras pour… », comme si j’étais une grosse malpolie qui peut pas y penser toute seule.

–      Là j’ai tout plein de livres qui m’attendent et ça serait bien que je m’y remette au lieu de glandouiller.

–      J’ai une mémoire de poisson rouge.

 

 

Ensuite, le tag de l’Heureuse imparfaite.

Elle, je la suis depuis plus longtemps, et c’est assez fou, parce que quand je la lis bien souvent j’ai l’impression que c’est moi. Ce qu’elle raconte, je pourrais l’écrire. Je crois qu’on se ressemble sur très très beaucoup de points. Bon par contre, elle me bat à plate couture (haha) pour tout ce qui concerne les loisirs créatifs.

Et comme elle sait que j’aime bien les tags, je la remercie d’avoir pensé à moi pour celui là.

 

À propos du tag, il s’agit du « versatile blogger award » mais attention c’est de l’anglais, donc c’est pas péjoratif ! ça veut dire polyvalent, et moi je prends ça comme un compliment.

 

Voici les règles à suivre quand on est nominé(e):

Remercier le blogeur ou la blogeuse qui t’as nominé (en ajoutant le lien de son blog).

Ecrire 7 choses au hasard sur toi.

Nominer 15 blogeurs ou blogeuses de ton choix.

Les prévenir par commentaire.

Ajouter le logo et les règles à suivre.

(bon ben tout pareil, je ne tag personne mais vous êtes libres de le faire si ça vous chante).

 

7 choses sur moi :

–      Je ne marche jamais pieds nus dans l’herbe. Jamais. Never. J’ai trop peur de marcher sur un ver de terre ou une limace.

–      Je pense de plus en plus à m’inventer un faux mariage, juste pour pouvoir aller essayer des robes. Je rêve de la belle robe blanche, mais j’ai de plus en plus l’impression que ça n’arrivera jamais.

–      J’aime pas le vélo. je préfère marcher que faire du vélo. je devais avoir 9 ans quand j’ai appris à en faire, je refusais obstinément avant, et j’ai pas du en faire après 11 ou 12 ans. ma vie vélistique (c’est un vrai mot oui tout à fait) a été très courte.

–      J’aime pas le marron et ses dérivés. En revanche, j’adore le bleu.

–      J’aimerais beaucoup travailler à l’étranger. Le top du top aurait été de bosser dans un lycée français d’une grande ville, mais avec ma matière, c’est pas possible.

–      J’air souvent l’air dure et cynique, mais en vrai, je suis une hypersensible qui cherche juste à se protéger.

–      Je suis une incurable romantique. Malgré ce que j’ai pu dire plus haut, je veux croire au beau et grand amour. Certain(e)s le vivent, pourquoi pas moi ?

 

Secrets de famille

18 Sep

Je ne sais pas si tu te rappelles, mais cet été, quand le Petit s’est cassé la…, s’est fracturé le…, bref, tu t’en souviens, je t’ai dit que j’en avais un peu marre des secrets et des non dits dans ma famille. Je sais ce que tu vas me dire, que le Petit était un peu honteux et je le comprends. Mais bon, ça me soule quoi.

Je ne me fais pas d’illusions, je me doute que ce n’est pas spécifique à ceux qui m’entourent, que ça arrive aussi chez les autres. Mais il n’empêche, c’est pénible.

 

Et bien ça n’a pas loupé. Deux ou trois semaines plus tard, j’allais chez l’Ainé. Et là, il m’apprend que lui et l’Irlandaise attendent le deuxième pour mars. Ouais cool, c’est super ! Je suis super contente, pour eux et aussi pour moi (oui je suis comme ça). Jusqu’à ce que l’Ainé me demande de ne rien dire aux parents, qu’ils l’annonceront en temps voulu. Ça déjà, ça me plait beaucoup moins, même si je peux le comprendre. C’est encore le début, ils veulent surement attendre que le premier trimestre soit passé. Le jour de mon départ, l’Ainé insiste bien, je dois garder le secret, ils le diront à leur manière.

Je dois dire que depuis que je suis rentrée, je guette le moment où mes parents l’apprendront, mais non, toujours rien. Là où ça commence sérieusement à m’embêter, c’est que mes parents y vont en novembre, et qu’ils ne savent toujours pas. Connaissant l’Ainé, il est capable d’attendre leur arrivée chez lui pour leur dire. Genre elle sera enceinte de 6 mois et « surprise, on attend le deuxième ». Comme si mes parents n’allaient pas le voir tous seuls.

 

Dimanche dernier, je passe voir le Padre. La Reine Mère est en vacances avec deux copines à elle, mon père est tout seul, donc je lui rends une petite visite. On discute de tout et de rien, on parle de leur voyage en novembre, et là, mon père me dit qu’ils aimeraient bien y retourner pendant les vacances d’hiver. C’est-à-dire à peu près au moment où ma belle-sœur doit accoucher.

Donc j’ai craqué, j’ai lâché l’info à mon père. Je sais que ce n’était pas à moi de le dire, mais ça m’énerve. Parce que c’est le genre de « détail » dont il faut tenir compte. Ça serait con qu’ils y aillent la semaine avant l’arrivé du petit (ou de la petite hein, on sait pas encore). Ou prévoir de loger chez l’Ainé pendant une semaine, alors qu’ils auront la tête dans le guidon.

Le Padre me remercie de lui avoir dit, parce qu’effectivement ça change pas mal de chose dans l’organisation. En revanche, il me demande de ne toujours rien dire à la Reine Mère, que pour l’instant elle n’a pas à savoir.

 

C’est alors qu’il en profite pour m’annoncer qu’ils envisagent de repartir. Il y a quelques années, mes parents sont partis travailler à l’étranger, et donc ils aimeraient remettre ça. Le point négatif, c’est qu’ils partiraient pour au moins 4 ans, assez loin, ce qui voudrait dire qu’ils reviendraient en vacances une fois par an environ. Donc oui, ils s’interrogent et mon père voudrait savoir ce que j’en pense. Parce que là encore, ça change beaucoup de chose. Et pour eux et pour nous.

Cherry on the cake, le Padre me demander de tenir ma langue, que pour l’instant je suis la seule à qui ils l’ont dit. Et donc, interdiction d’en parler à mes frères.

 

Ça me soule !

Cet été, je me plaignais, j’en avais marre des petits secrets. Mais maintenant que je suis dedans, je peux te dire que j’aime pas plus. Alors oui, je suis au courant des infos, mais devoir ne rien dire aux autres, c’est pas forcément mieux.

En tout cas, il me tarde que tous ces petits secrets sortent, que tout le monde soit au courant, parce que me connaissant, je ne devrais pas tarder à faire une énorme bourde.

 

Petits secrets…

27 Juil

Cet après-midi, afin de ne pas mourir de chaud, j’ai décidé de me faire un ciné. En vrai, j’avais acheté une carte cgr, et c’était le dernier jour pour l’utiliser donc j’en ai profité.

À la fin du film, je sors de la salle, rallume mon téléphone et là, je vois que le Petit a m’a laissé un message. Un peu surprise, j’écoute mon répondeur :

« oui c’était pour te dire que je pars au bloc. J’ai passé la nuit à l’hôpital, et là je vais me faire opérer. Si t’as 5min, n’hésite pas à passer. »

 

Bien évidemment, moi j’entends ça, je rappelle illico. Le problème, c’est qu’il a laissé le message une heure avant, donc impossible de le joindre. Je tente alors d’appeler l’hôpital, mais j’ai une musique d’attente qui dure des heures. Je décide donc d’y aller. Là, c’est pas mieux, on me balade de service en service, puis finalement, on m’annonce qu’il est encore au bloc, qu’ensuite il sera en salle de réveil, donc que je ne pourrais pas le voir ce soir.

Je demande alors à savoir ce qu’il a, mais on ne peut/veut pas me dire, il faut demander à son docteur. Qui est en train de l’opérer donc. Pratique pour lui poser des questions n’est-ce pas ?

 

Donc finalement, je suis rentrée chez moi. Et là, ça y est, je viens de l’avoir au téléphone. 3 heures après son message, je sais enfin comment il va, ce qu’il a. 3 heures à m’inquiéter, à me demander ce qu’il peut avoir, si c’est grave ou pas. (je vous rassure, c’est pas trop grave).

Alors là il sortait de l’opération il était encore un peu dans les vapes, donc je l’ai laissé tranquille. Mais demain, quand il aura retrouvé ses esprits, je peux te dire que je vais lui passer le savon de sa vie. Pourquoi il a attendu de passer au bloc pour me prévenir ? Il a passé la journée à l’hosto, il pouvait pas appeler plus tôt ? En plus, j’ai reçu un texto de l’Ainé qui vient aux nouvelles, et qui m’apprend que le Petit ne veut pas prévenir les parents. Bon ok ils sont en vacances, mais quand même, je suis sûre qu’ils voudraient savoir. Et puis je connais ma mère, elle va nous engueuler parce qu’on lui aura rien dit. Et elle aura raison.

 

Franchement, je sais pas ce qui tourne pas rond dans ma famille. Y a toujours des secrets, des trucs de ce genre que certains ne veulent pas dire.

C’est comme ça qu’on a a appris 6 mois après que l’Ainé s’était marié.

C’est comme ça qu’on a appris des jours après que ma grand-mère était tombée et s’était cassée 2 côtes.

C’est comme ça que j’ai appris que mon grand-père a eu un cancer il y a 10 ans.

Et j’en passe… Mais merde quoi ! C’est grave quand même ! On parle pas d’une mauvaise note, ou d’une nouvelle couleur, on parle de choses importantes, et qui concernent aussi le reste de la famille.

Et là vraiment, ça me fatigue. Je ne supporte plus ces petits secrets, je ne supporte plus ces cachoteries qui font beaucoup plus de mal que de bien.