Tag Archives: Petit Elfe

7 jours de bonheurs en 2013 #6

11 Mar

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

madame-bonheur

 

Le bonheur, c’est une chanson :

J’ai entendu ça cette semaine, et c’était bien cool parce que j’aime bien, et que je l’avais totalement oubliée !

 

Le bonheur, c’est d’aller au cinéma :

3 films, 3 univers, mais c’est ce que j’aime.

Die hard 5 : on m’avait dit qu’il était un peu pourri, mais moi j’ai pas trouvé. Disons que je savais parfaitement à quoi m’attendre en y allant, et je n’ai pas été déçue. Il remplit son rôle, et il le fait bien. Et puis John McLane quoi (et son fils, yummy !!!)

Flight : pas mal du tout, Denzel Washington joue très bien. En revanche, aller voir un film sur un crash aérien quelques jours avant de prendre l’avion, c’était pas ma meilleure idée…

Lincoln : c’était pas mal, même si la politique américaine du 19ème n’est pas tout à fait ma spécialité ^^

 

Le bonheur, c’est mon voyage en Irlande :

Partir avec mes parents et le Petit voir la famille de l’Ainé, c’est chouette. J’ai l’impression que ça fait une éternité qu’on s’est pas vu tous ensemble, c’est cool. Et comme la prochaine fois risque être dans très très longtemps, j’ai bien prévu d’en profiter.

 

Et puis le bonheur, c’est aussi :

–      Faire un peu de shopping, 2 tops chez les enfants et un sac à main chez h&m, c’est cool et ça fait toujours plaisir.

–      Voir que certaines notions d’économies commencent à rentrer. Je t’en reparlerai plus tard, quand je me mettrais sérieusement à écrire.

–       Recevoir tout plein de message pour mon anniversaire, notamment un de mon cousin qui m’a beaucoup touché.

–      avoir le Petit Elfe au téléphone et échanger les nouvelles, c’était trop chouette !

 

 

Bisous les copines, j’espère que votre semaine a été belle, et que celle à venir sera jolie aussi !

 

7 jours de bonheurs en 2012 #46

11 Nov

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il  faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

 

Lundi :

Le bonheur, c’est de me faire une nouvelle couleur. Normal, il faut que je sois jolie pour la fin de semaine pour voir les copains.

Le bonheur, ce sont les textos des copains que je dois voir samedi. La pression monte, on devient tous surexcités, c’est rigolo.

 

Mardi :

Le bonheur, c’est de lire ça. Si les mentalités pouvaient changer là aussi, ça serait bien.

Le bonheur, ce sont les mails échangés avec Louisette, toujours en préparation du samedi. À les lire, je souris comme une crétine, mais je m’en fous, c’est trop bon !

Le bonheur, c’est un diner chez mes parents pour fêter l’anniversaire d’un cousin. C’était bien sympa, on a bien rigolé.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est de recevoir ma nouvelle commande de chez Pshiiit. Encore des vernis, ouiiiii !

Le bonheur, c’est de préparer mon départ du lendemain, en chargeant plein de musique sur mon téléphone. J’ai retrouvé plein d’anciennes chansons. Je les assume pas toutes, mais je moi je kiffe et elles me mettent le sourire. Allez, je t’en mets une que j’avais totalement oublié (faut écouter jusqu’au bout, surtout le 3ème. Ok il est moche, mais sa voix me colle des frissons)

Le bonheur, c’est de préparer mon sac avec la télé en fond. Et là, je suis tombée sur « la parenthèse inattendue » présentée par Frédéric Lopez. Je ne connaissais pas du tout, et j’ai complètement été happée. J’aime beaucoup cette formule (3 invités chez lui pendant 24 heures), en plus j’adore Frédéric Lopez, il a le don de faire parler ses invités, je crois que je re-regarderai avec plaisir !

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est de découvrir que ma binome pour le swap de Camille, c’est Pompon. C’est mon premier swap, j’espère que je vais pas foirer (mais y a pas de raison).

Le bonheur, c’est d’arriver à Paris. J’adore cette ville, ça me fait trop plaisir d’être là.

Le bonheur, c’est d’avoir le Petit Elfe au téléphone. Je l’ai déjà dit, je le repète, j’adore cette fille, c’est un véritable amour. Même si je sujet de l’appel n’était pas très drôle au début, je suis contente de lui avoir parlé. J’espère que ça lui a fait du bien en tout cas. Copine je t’aime et t’appelles quand tu veux, tu le sais.

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est d’avoir Chelsea au téléphone. J’étais contente d’avoir des nouvelles.

Le bonheur, c’est me promener dans Paris, flâner, retrouver des coins que je connais, regarder ce qui a changé ou pas. Et me rappeler des souvenirs oubliés (dont je vous parlerai bientôt).

Le bonheur, c’est ma première rencontre hellocoton avec Jade. Elle le savait pas, mais elle avait choisi un bar qui fait du chaud à mon cœur, alors ça ne pouvait qu’augurer quelque chose de bien. Et effectivement, la soirée a été bien sympa, on a papoté, on s’est raconté nos vies, on a dit « non c’est pas vrai ! » et « mais moi aussi !! », on a maté les mecs qui passaient, rien que du très normal pour deux filles qui se rencontrent. Et même qu’on a dit qu’on le refera la prochaine fois que je monterais sur Paris.

 

Samedi :

Le bonheur, c’est d’enfin revoir les copains !!! 1 an et demi voire 2 ans qu’on s’était pas vu, tu te rends compte ! Alors tu te doutes, quand on s’est retrouvé, on est tous tombé dans les bras les uns des autres et c’était trop bon.

Le bonheur, c’est Louisette qui a mis du vernis avec des paillettes pour moi. Le bonheur, c’est le Petit Elfe qui a amené des bougies parce que ça fait 5 ans jour pour jour qu’on s’est rencontré. Elles sont pas tip top mes copines ?

Le bonheur, c’est d’aller au stade voir France-Australie. L’ambiance, le match, l’émotion, le fait d’être ensemble, c’était tout simplement parfait.

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est de faire la grasse mat’ ! En fait, j’étais crevée et ça a fait du bien avant la reprise.

Le bonheur, c’est de profiter de paris encore un peu avant de rentrer à ma maison.

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

Et même que si tu veux plus de bonheurs, tu peux lire ceux de Thalie.

 

7 jours de bonheurs en 2012 #44

28 Oct

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il  faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

 

Lundi :

Le bonheur, c’est un coup de fil du Petit Elfe. 1 heure au téléphone, à se donner les dernières news, à rigoler, à papoter, ça fait trop de bien.

Le bonheur, c’est de programmer doucement mon weekend parisien. C’est cool, il me tarde trop !

 

Mardi :

Le bonheur, c’est une commande chez Pshiit boutique. Depuis qu’elle avait parlé de ça, je le voulais. J’avais essayé les sites américains, mais c’était toujours en rupture de stock. Et maintenant, on peut l’acheter chez elle. Alors je sais, j’ai dit que je ne mettrais jamais un tel prix pour un vernis, mais bon, y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Oh et puis tant que j’y étais, j’en ai pris un deuxième.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est qu’entre deux visite de stage, je rattrape mes épisodes en retard de Grey’s anatomy. Je vis complètement chaque épisode, je pleure comme une madeleine, mais qu’est ce que c’est bon !!

Le bonheur, c’est de continuer mon organisation parisienne. D’autres copines programmées, c’est chouette !

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est que la secrétaire du lycée est venue dans ma classe pour les élèves, et qu’elle en profite pour me glisser un petit mot. Je suis prolongée en novembre. Youpi !

Le bonheur, c’est que je fais un saut rapide chez les parents le soir. Ils partent le lendemain chez l’Ainé et j’ai des choses pour ma nièce à leur donner. J’en profite pour papoter un peu avec eux, et proposer à ma mère de m’accompagner à un après midi shopping et à mon père d’aller voir James (Bond) quand ils reviennent. Je sais qu’il adore le cinéma et que ça l’intéresse, mais ma mère n’accroche pas du tout avec le ciné, donc il n’y va jamais et là il a sauté sur l’occasion. C’est pas grand-chose, mais je les ai sentis touchés et moi ça m’a fait super plaisir.

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est que c’est les vacances !! ça a été la course toute la journée, j’ai même pas eu le temps de déjeuner donc je suis rentrée sur les rotules. Ça fait du bien de me dire que je vais pouvoir couper quelques jours, prendre du temps pour moi, me chouchouter, me reposer.

 

Samedi :

Le bonheur, c’est que j’ai reçu ma commande de chez Pshiiit !!! trop trop contente !! bien évidemment, tu peux te douter que je l’ai testé de suite. Et depuis, je ne fais que regarder mes ongles et pousser des petits couinements ravis. En plus, je ne sais pas pourquoi, mais chaque fois que je vois mon vernis, ça me fait penser à Disney. Comme quoi, Enchanted Polish mérite bien son nom !

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est de profiter des rayons du soleil pour aller faire une balade dans la ville. Quelque chose me dit que ce sont les dernières occasions, donc ça serait dommage de rater ça !

 

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

Et si tu veux d’autres bonheurs, tu peux lire ceux de Thalie.

 

7 jours de bonheurs en 2012… #21

20 Mai

c’est dimanche, et dimanche, c’est jour du seigneur de la liste des bonheurs de la semaine ! Pour ma part, une semaine un peu bizarre, avec ce que j’appellerais des bonheurs kiss kool. Un bonheur, avec un « mais » qui va avec. Heureusement, rien de bien méchant. Et puis comme ce n’est pas le sujet de cet article, on va garder que le positif.

 

Lundi :

Le bonheur, c’est de farfouiller dans mon téléphone et de (re)tomber sur cette musique. Absolument superbe.

 

Mardi :

Le bonheur, c’est plein de textos échangés avec Lapinou. Trop longtemps que j’avais pas eu de nouvelles, c’était chouette.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est un coup de fil à ma copine d’amour Petit Elfe pour son anniversaire. J’adore cette fille, c’est la gentillesse incarnée. Je l’aime fort, elle me manque, et je lui souhaite tout le bonheur du monde parce qu’elle le mérite. Et même plus encore.

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est de se retrouver enfermée dans une chocolaterie pour une soirée privée ! Pouvoir glisser la main dans les pots, et savourer de merveilleux chocolats… un rêve !!!

tu vois tous ces chocolats ? j’ai gouté à tout !! non je déconne. mais une bonne partie quand même 🙂

si si, c’est fait en chocolat !!

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est de trouver avec mon cousin l’idée du sketch qu’on va faire au mariage de ma cousine, les chansons et le diaporama qui va bien étant déjà pris. Du grand n’importe quoi en prévision, avec Elvis et Celine Dion en guest…

 

Samedi :

Le bonheur, c’est de tenter une manucure des étoiles. J’explique de suite : tu mets une base et après tu fais des dessins avec un marqueur indélébile (genre marqueur pour cédé) et tu finis avec une couche de top coat. et surtout, t’oublies pas de laisser sécher entre chaque étape. Sinon tu dois faire comme moi, tout recommencer (Et si tu veux savoir ce que ça donne quand c’est réussi, tu vas voir chez Pshiiit).

Main droite, plus communément appelée mouais, ça va ça passe.

Main gauche, plus communément appelée art contemporain, ou également je dessine comme une gamine de 2 ans, ou encore j’ai voulu faire des étoiles mais on dirait du chinois.

Le bonheur, c’est de re-retourner voir Avengers. Oui je sais, je suis une déglingo, ça fait 3 fois que je le vois. Mais 1/ il est trop bien et 2/ ça me permet de me barrer de chez moi et d’échapper à mes voisins et leur marteau fou. En plus, il faut bien ça à la blonde que je suis pour comprendre des trucs que j’avais pas capté plus tôt.

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est une journée où je ne fais rien et ça fait du bien. De toute façon il pleut, ça donne pas du tout envie de sortir. J’ai pu rattraper le sommeil en retard, et récupérer un peu de la fatigue accumulée. J’en avais bien besoin.

 

Et toi ta semaine, elle était belle ?

 

Si tu le souhaites, tu peux également lire les bonheurs de Thalie.

 

Un village, un ballon ovale et de la magie…

5 Jan

Cette histoire commence lors de la Coupe du Monde 2007.

 

Etant fan de rugby, je naviguais de site en site à la recherche d’infos sur les matchs, les horaires, ce qui se passait, ce qui se disait… et un jour, je tombe sur un blog. Mais pas n’importe lequel, LE blog. Instantanément, j’ai su que je l’avais trouvé. J’ai aimé le personnage, j’ai aimé le ton, j’ai aimé ce qu’il disait.

Les jours suivants, toute timide, je ne lisais que les articles. Et puis, déclic, je décide de lire les commentaires aussi. Le jour suivant aussi. Et celui d’après. Et encore celui d’après. Je remarque très vite que ce sont très souvent les mêmes qui écrivent. Ils se parlent, se répondent, s’interpellent, se font des blagues, et moi je lis. Un jour, la folle que je suis réalise l’impensable : je poste moi-aussi un commentaire. Pour tout t’avouer, j’angoissais un peu, j’avais peur de déranger ce qui existait déjà. Que nenni ! (je kiffe cette expression et j’ai pas beaucoup l’occasion de l’utiliser alors j’en profite) je suis accueillie à bras ouverts, on me souhaite la bienvenue. J’ai à peine écrit 3 mots, et je sens que je fais partie de ce village de simonés.

 

Les heures passées sur le blog se transforment en jours, et même parfois en nuit. On se couche à pas d’heure pour continuer à discuter ensemble, on ne veut pas se quitter. On ne se connait pas, on se s’est jamais vu, on ne connais ni nos prénoms, ni nos âges, ni nos métiers, ni nos poids, ni nos couleurs de peau, ni l’âge du captaine mais on est là, tous ensemble. Et quelque chose est en train de se passer. On le sent tous, mais on est incapable de mettre un mot là-dessus.

Ce sentiment s’intensifie, il y a urgence. La Coupe du Monde va bientôt se terminer, et le blog, qui est devenu notre blog, ouvert à l’occasion va surement disparaitre aussi. Et nous, on fait quoi alors ? Chacun retourne tranquillement à ses occupations ? Impensable ! Sans s’en rendre compte parce qu’on est en plein dedans, on sait pourtant que ce n’est pas une simple parenthèse, quelque chose qu’on aura oublié dans 6 mois, mais bien plus que ça.

Alors on se rencontre, en vrai. Et on devient amis. On se voit, et on se reconnait, le genre « c’était lui, c’était moi ». Un coup de cœur. Qui s’ajoute aux autres coups de cœurs des rencontres précédentes.

 

Le blog a fermé, et on est toujours là. On est aux 4 coins de la France, on ne se voit pas souvent, mais on ne perd jamais une occasion de se retrouver. Malgré la distance, on est toujours là les uns pour les autres, toujours liés.

 

Ma Louisette, mon Petit Elfe, je vous aime.