Tag Archives: personnalité

J’aurais aimé être une fille à bande

9 Nov

Je crois que d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été un peu en marge. Pas suffisamment pour être totalement exclue, juste ce qu’il faut pour être à la lisière du groupe. Pas complètement dehors, pas complètement dedans.

Moi je suis pas vraiment la fille qu’on appelle en premier pour partager une nouvelle, où à qui on organise une surprise. Je suis plutôt la fille que les amis oublient, au sens premier du terme, de prévenir pour un ciné ou une soirée. Pas intentionnellement hein, c’est juste que sur le moment, ils n’ont pas pensé à moi. Ce qui fait qu’ils peuvent me faire remarquer par la suite, le plus naturellement du monde, « ben qu’est-ce qu’il s’est passé ? t’étais pas là ! »

 

En vrai, bon je vais être honnête je le savais déjà un peu avant, mais je l’ai vraiment réalisé la semaine dernière. Tu rigoles pas, mais j’ai profité des vacances pour regarder la fin des frères scott. C’est en les voyant tous ensemble que je me suis rendue compte que je n’avais pas ce que je voyais. La bande de potes (type friends ou même sex & the city), le genre d’amis que tu peux appeler à n’importe quel moment du jour où de la nuit, où qui débarquent chez toi sans prévenir et avec qui tu prends un thé. Ou l’apéro. Ou les deux si ça s’éternise.

Et j’ai eu un gros pincement au cœur. Parce que ça fait envie des amis pareils.

Attention, je fais pas ma causette non plus. J’ai quelques amis sur qui je peux compter à la vie à la mort, mais pas beaucoup. Et surtout, ils habitent loin. Près de chez moi, je n’ai que des connaissances ou des potes, donc par définition pas proches. Pas ce que j’ai vu à la télé et que je jalouse un peu.

 

En fait, le problème, c’est que je ne suis pas sûre d’avoir la personnalité adéquate, à mon grand regret.

Parce que j’ai aussi un côté solitaire, un peu comme une meute d’un seul loup, j’ai besoin de moments à moi. Bon tu vas me dire, l’un n’empêche pas l’autre. Je pourrais très bien être tranquille une soirée, et en bande le lendemain. C’est vrai. Mais ça, c’est la théorie. En théorie, les gens saisissent, et disent que pas de souci et qu’ils comprennent très bien et que oui prends du temps pour toi. Et puis ensuite, quand on en reparle au détour d’une conversation, ils te reprochent de pas être venue et que c’était pas très cool de ta part que t’aurais pu faire un effort et que c’est bien fait pour ta gueule et que t’avais qu’à être là. Alors que toi t’as rien demandé.

 

Là encore, attention, je ne rejette pas la faute sur les autres. Enfin si un peu quand même, faut pas déconner non plus, mais je sais que j’ai ma part de responsabilité dans cet état de fait.

De part mon caractère d’une part, parce que je peux être assez extrême. Ce qui fait que quand je suis vexée ou blessée par un(e) ami(e), je peux totalement couper les ponts (cf la fourbe). Je sais que je peux avoir des jugements assez tranchés sur ce qui ce fait ou pas. Un peu comme si moi j’étais irréprochable. La blague ! c’est un trait de caractère que je n’aime pas beaucoup chez moi, je trouve parfois que je manque de « coolitude », j’essaie d’y travailler, mais c’est pas toujours évident.

De part mon attitude d’autre part, parce qu’on m’a souvent dit que j’avais l’air hautaine, froide, pas drôle. Ce qui me laisse penser que je ne dois pas envoyer les bons signaux. Parce que si je ne suis pas la reine du cool (cf 3 lignes au dessus), je ne suis pas non plus mormone. Je pense que je sais aussi pas mal plaisanter et rigoler. En fait, les gens confondent hautaine et timide. C’est vrai qu’au début je suis timide, complexée, mais une fois en confiance, je pense que je suis plutôt sympa et déconneuse.

 

Donc depuis je m’interroge.

Est-ce trop tard pour changer ? Et même si je fais des efforts, le naturel ne va-t-il pas revenir au galop reprendre le dessus ? Et même sans devenir totalement extravertie, puis-je réellement changer ma nature ? Puis-je devenir ce « moi idéal » ? Et puis, si j’arrive à changer, ce nouveau moi me correspondra-t-il vraiment ? serais-je plus heureuse ainsi ?

Et puis je fais comment pour évoluer ? je me lève demain et je me dis que ça y est, aujourd’hui je suis cool ?

 

Comme tu le vois, beaucoup de questions… si tu as des gentils conseils à me donner, je suis preneuse.