Tag Archives: Paris

7 jours de bonheurs en 2013 #4

3 Fév

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

happiness_pain

 

Le bonheur, c’est une chanson :

olympe – born to die (j’arrive pas à l’insérer comme je veux, mais vraiment il faut que tu cliques !!!!)

Je l’ai entendu toute la semaine dans le teaser de The Voice, et il m’a tellement intrigué que j’ai regardé l’émission que pour lui. Et j’ai pas été déçue. A peine il avait commencé à chanter que j’avais les poils, limite les larmes aux yeux.

 

Le bonheur, c’est un plat de muffins :

J’avais invité le Petit à voir le match du XV de France chez moi, mais finalement ça c’est fait chez lui. Il m’a fait du thé, j’avais fait des muffins (nutella et poires/pépites de chocolat), et on a passé un très bon moment.

20130203_154638

 

Et puis le bonheur, c’est aussi :

–      Remettre des talons hauts, et me sentir sexy ! non parce que j’en ai plein quand même, et c’est dommage de pas m’en servir…

–      Enfin recevoir ma commande de bijoux gourmands. Depuis je les mets tous les jours, j’adore !!

–      Récupérer mon ordi, enfin !! il est tout beau tout neuf, et je peux te dire que ça change du vieux netbook que j’avais. Et puis comme ça j’ai profité que mon cousin soit là pour discuter tranquillement avec lui. Me reste plus qu’à récupérer mon modjo d’écriture (parce que pour l’instant j’arrive à rien), et je reviens pour de bon.

–      Tous les messages à Cruella en préparation de la visite parisienne. Je sais que je l’ai déjà dit, mais je kiffe cette fille, il me tarde trop de la revoir.

–      Recevoir une invitation des collègues de l’année dernière pour déjeuner ensemble la semaine prochaine. Ça m’a fait trop plaisir !

 

 

Bisous les copines, j’espère que votre semaine a été belle, et que celle à venir sera jolie aussi !

 

7 jours de bonheurs en 2013 #3

27 Jan

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

happiness1

 

Le bonheur, c’est une chanson.

Je t’ai déjà parlé de la parenthèse inattendue, l’émission de Frédéric Lopez. J’adore cette émission, je la regarde chaque semaine, et elle finit toujours par cette chanson. Je sais, c’est une des musiques des Petits Mouchoirs, mais il n’empêche, elle est trop trop belle !

 

Le bonheur, c’est un spectacle.

Cette semaine, je suis allée voir un spectacle de danse tahitienne. C’est super beau !!et puis les mecs sont ultra gaulés, avec plein de tatouages sexys… yummy !!

j’ai pas pris de vidéo, mais voilà à quoi ça ressemble. (si quelqu’un peut m’expliquer le mouvement du bassin je suis preneuse. J’ai essayé de le refaire, mais ça marche pas)

 

Et puis le bonheur, c’est aussi :

-Le Petit qui vient prendre le thé chez moi. Bon en vrai, il venait me rapporter ma voiture que je lui avais prêté, mais on en a profité pour discuter tous les deux, c’était plutôt sympa.

-Le bonheur, c’est de craquer et d’acheter un billet de train pour Paris. Et envoyer plein de messages à Cruella pour organiser le weekend. Ça va être top, il me tarde. (et j’ai aussi envoyé un message au Premier de la Classe pour lui dire, comme ça…)

– Le bonheur, c’est une déjeuner en famille très sympa. Discuter avec mes cousins et rigoler, c’est toujours agréable.

– Le bonheur, c’est regarder le match de Toulouse, le commenter avec Isa, raconter tout plein de bêtises et rigoler comme une gogole seule face à mon téléphone.

 

Bisous les copines, j’espère que votre semaine a été belle, et que celle à venir sera jolie aussi !

 

Le Premier de la classe

14 Nov

Lors de mon escapade parisienne du weekend dernier, j’ai profité de quelques moments de liberté pour me promener. Mes pieds m’ont ramenée dans des coins connus, et notamment mon ancien lieu de stage. Et me retrouvant dans cette rue, plein de souvenirs me sont revenus en tête : les autres stagiaires qui sont devenues des copines, l’incompétence hallucinante de ma chef, les collègues sympas, la fête de fin d’année… et le Premier de la classe.

ouais j’avoue, j’ai complètement craqué sur lui..

 

Le Premier de la classe, c’était un mec avec qui une de mes copines stagiaires (qui était dans le même bureau que moi) travaillait. Enfin, quand je dis un mec, il était au même niveau que notre N+3, ils bossaient souvent ensemble. Et donc ça lui arrivait régulièrement de passer dans le bureau. Et nous à chaque fois, on en profitait pour mater. Ben oui, parce qu’il était vraiment bien : grand brun, la voix grave et beaucoup de classe. Point négatif : il a l’air assez déconnecté de la réalité, il ne pense/vit que pour le boulot. Gentil et tout, mais un peu autiste en somme. Très premier de la classe quoi.

en vrai, il ressemblait plus à ça.

 

Quand on le croisait, on se disait bonjour, mais jamais rien de plus. Et avec les copines, on fantasmait un peu beaucoup.

Jusqu’au jour où j’ai assisté à une réunion où il participait aussi. Le hasard a fait qu’on s’est retrouvé assis à côté, et que ce jour là j’étais en jupe. Et bien je peux te dire qu’il était bien plus intéressé par mes jambes que par ce qui se disait. En même temps je peux le comprendre, j’ai des jambes de rêve la réunion était vraiment merdique.

C’est là que j’ai pris une grande décision, j’ai décidé de le contacter. Tu vois, là on était lundi, et j’ai passé toute ma soirée à tenter de rédiger le brouillon d’un mail à lui envoyer. Ben oui, j’avais pas son numéro, et je me voyais pas l’inviter devant les collègue. Donc le mail était la seule solution (avec le recul, c’était quand même un mail bien pourri) .

Le lendemain, je montre ma prose aux copines, afin qu’elles valident ou pas. On en rediscute le midi et en rentrant de la pause déjeuner, je fais les dernières modifications et à 14h je lui envoie. Évidemment, à la seconde où j’ai cliqué sur envoyer, j’ai alterné entre « mais bordel qu’est-ce que je viens de faire là ? » et autres « je veux mourir !! ». Parce que quand même, je venais de lui envoyer un mail où en gros, je lui expliquais qu’il me plait et que j’aimerais bien qu’on aille boire un verre ensemble.

14h05, mail des copines pour savoir s’il a répondu. C’est bien, ça me donne du stress en plus.

14h10, 14h15, toujours rien.

14h30.

15h. toujours rien. Et toujours les copines qui m’envoient des mails pour savoir si j’ai des nouvelles. Je les adore, mais je les maudis aussi un peu, parce qu’à chaque fois que je reçois un mail, j’espère que c’est lui. Donc chaque fois, elles me donnent de faux espoirs. Merci les copines.

16h.

17h.

18h. toujours rien. C’est donc ce jour que choisi ma chef pour être sympa. D’habitude elle fait sa pute à nous donner des trucs à faire 2 minutes avant la fin, mais pas ce jour là. Là elle nous dit que c’est bon les filles on peut y aller. Le seul soir où ça ne m’aurait vraiment pas déranger de rester plus longtemps.

Échange de regard avec ma copine, elle me fait un signe genre rafraichit ta page une dernier fois avant de partir. Je n’y crois plus mais je le fais (comme quoi j’y crois encore en fait).

C’est là que je le vois. Le mail du Premier de la classe. Il m’a répondu. Sauf que je suis un peu conne, j’ose pas lire sa réponse. Mais comme c’est aussi l’heure de partir, je prends sur moi. Alors je prends une grande inspiration, et j’ouvre son message. Trois mots : « oui avec plaisir ». Ça veut dire qu’il est ok pour aller boire un verre avec moi !!!!

Je lève la tête, et je vois que ma copine m’interroge du regard. On sait se tenir, on a attendu d’être dehors pour être hystérique !!

 

Le lendemain en arrivant au boulot, je réponds au Premier de la classe, et le rendez vous est pris pour le vendredi, un verre en sortant du boulot.

Ça me laisse 3 jours pour réfléchir à ce que je vais pouvoir mettre !

 

Et là, comme je suis une grosse connasse (et que l’histoire et longue) (en vrai non mais je fais durer), je vais te laisser sur ce suspense haletant et te dire que t’auras la suite bientôt.

 

7 jours de bonheurs en 2012 #46

11 Nov

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il  faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

 

Lundi :

Le bonheur, c’est de me faire une nouvelle couleur. Normal, il faut que je sois jolie pour la fin de semaine pour voir les copains.

Le bonheur, ce sont les textos des copains que je dois voir samedi. La pression monte, on devient tous surexcités, c’est rigolo.

 

Mardi :

Le bonheur, c’est de lire ça. Si les mentalités pouvaient changer là aussi, ça serait bien.

Le bonheur, ce sont les mails échangés avec Louisette, toujours en préparation du samedi. À les lire, je souris comme une crétine, mais je m’en fous, c’est trop bon !

Le bonheur, c’est un diner chez mes parents pour fêter l’anniversaire d’un cousin. C’était bien sympa, on a bien rigolé.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est de recevoir ma nouvelle commande de chez Pshiiit. Encore des vernis, ouiiiii !

Le bonheur, c’est de préparer mon départ du lendemain, en chargeant plein de musique sur mon téléphone. J’ai retrouvé plein d’anciennes chansons. Je les assume pas toutes, mais je moi je kiffe et elles me mettent le sourire. Allez, je t’en mets une que j’avais totalement oublié (faut écouter jusqu’au bout, surtout le 3ème. Ok il est moche, mais sa voix me colle des frissons)

Le bonheur, c’est de préparer mon sac avec la télé en fond. Et là, je suis tombée sur « la parenthèse inattendue » présentée par Frédéric Lopez. Je ne connaissais pas du tout, et j’ai complètement été happée. J’aime beaucoup cette formule (3 invités chez lui pendant 24 heures), en plus j’adore Frédéric Lopez, il a le don de faire parler ses invités, je crois que je re-regarderai avec plaisir !

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est de découvrir que ma binome pour le swap de Camille, c’est Pompon. C’est mon premier swap, j’espère que je vais pas foirer (mais y a pas de raison).

Le bonheur, c’est d’arriver à Paris. J’adore cette ville, ça me fait trop plaisir d’être là.

Le bonheur, c’est d’avoir le Petit Elfe au téléphone. Je l’ai déjà dit, je le repète, j’adore cette fille, c’est un véritable amour. Même si je sujet de l’appel n’était pas très drôle au début, je suis contente de lui avoir parlé. J’espère que ça lui a fait du bien en tout cas. Copine je t’aime et t’appelles quand tu veux, tu le sais.

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est d’avoir Chelsea au téléphone. J’étais contente d’avoir des nouvelles.

Le bonheur, c’est me promener dans Paris, flâner, retrouver des coins que je connais, regarder ce qui a changé ou pas. Et me rappeler des souvenirs oubliés (dont je vous parlerai bientôt).

Le bonheur, c’est ma première rencontre hellocoton avec Jade. Elle le savait pas, mais elle avait choisi un bar qui fait du chaud à mon cœur, alors ça ne pouvait qu’augurer quelque chose de bien. Et effectivement, la soirée a été bien sympa, on a papoté, on s’est raconté nos vies, on a dit « non c’est pas vrai ! » et « mais moi aussi !! », on a maté les mecs qui passaient, rien que du très normal pour deux filles qui se rencontrent. Et même qu’on a dit qu’on le refera la prochaine fois que je monterais sur Paris.

 

Samedi :

Le bonheur, c’est d’enfin revoir les copains !!! 1 an et demi voire 2 ans qu’on s’était pas vu, tu te rends compte ! Alors tu te doutes, quand on s’est retrouvé, on est tous tombé dans les bras les uns des autres et c’était trop bon.

Le bonheur, c’est Louisette qui a mis du vernis avec des paillettes pour moi. Le bonheur, c’est le Petit Elfe qui a amené des bougies parce que ça fait 5 ans jour pour jour qu’on s’est rencontré. Elles sont pas tip top mes copines ?

Le bonheur, c’est d’aller au stade voir France-Australie. L’ambiance, le match, l’émotion, le fait d’être ensemble, c’était tout simplement parfait.

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est de faire la grasse mat’ ! En fait, j’étais crevée et ça a fait du bien avant la reprise.

Le bonheur, c’est de profiter de paris encore un peu avant de rentrer à ma maison.

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

Et même que si tu veux plus de bonheurs, tu peux lire ceux de Thalie.

 

7 jours de bonheurs en 2012 #44

28 Oct

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il  faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

 

Lundi :

Le bonheur, c’est un coup de fil du Petit Elfe. 1 heure au téléphone, à se donner les dernières news, à rigoler, à papoter, ça fait trop de bien.

Le bonheur, c’est de programmer doucement mon weekend parisien. C’est cool, il me tarde trop !

 

Mardi :

Le bonheur, c’est une commande chez Pshiit boutique. Depuis qu’elle avait parlé de ça, je le voulais. J’avais essayé les sites américains, mais c’était toujours en rupture de stock. Et maintenant, on peut l’acheter chez elle. Alors je sais, j’ai dit que je ne mettrais jamais un tel prix pour un vernis, mais bon, y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Oh et puis tant que j’y étais, j’en ai pris un deuxième.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est qu’entre deux visite de stage, je rattrape mes épisodes en retard de Grey’s anatomy. Je vis complètement chaque épisode, je pleure comme une madeleine, mais qu’est ce que c’est bon !!

Le bonheur, c’est de continuer mon organisation parisienne. D’autres copines programmées, c’est chouette !

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est que la secrétaire du lycée est venue dans ma classe pour les élèves, et qu’elle en profite pour me glisser un petit mot. Je suis prolongée en novembre. Youpi !

Le bonheur, c’est que je fais un saut rapide chez les parents le soir. Ils partent le lendemain chez l’Ainé et j’ai des choses pour ma nièce à leur donner. J’en profite pour papoter un peu avec eux, et proposer à ma mère de m’accompagner à un après midi shopping et à mon père d’aller voir James (Bond) quand ils reviennent. Je sais qu’il adore le cinéma et que ça l’intéresse, mais ma mère n’accroche pas du tout avec le ciné, donc il n’y va jamais et là il a sauté sur l’occasion. C’est pas grand-chose, mais je les ai sentis touchés et moi ça m’a fait super plaisir.

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est que c’est les vacances !! ça a été la course toute la journée, j’ai même pas eu le temps de déjeuner donc je suis rentrée sur les rotules. Ça fait du bien de me dire que je vais pouvoir couper quelques jours, prendre du temps pour moi, me chouchouter, me reposer.

 

Samedi :

Le bonheur, c’est que j’ai reçu ma commande de chez Pshiiit !!! trop trop contente !! bien évidemment, tu peux te douter que je l’ai testé de suite. Et depuis, je ne fais que regarder mes ongles et pousser des petits couinements ravis. En plus, je ne sais pas pourquoi, mais chaque fois que je vois mon vernis, ça me fait penser à Disney. Comme quoi, Enchanted Polish mérite bien son nom !

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est de profiter des rayons du soleil pour aller faire une balade dans la ville. Quelque chose me dit que ce sont les dernières occasions, donc ça serait dommage de rater ça !

 

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

Et si tu veux d’autres bonheurs, tu peux lire ceux de Thalie.