Tag Archives: lycée

En vrac

23 Jan

Le connard mec que je remplaçais a fait sa pute est revenu à la rentrée de janvier donc depuis, je suis au chômage. Enfin, ça c’est la théorie, parce que le rectorat ne m’a toujours pas envoyé les papiers pour Paulo (oui, je l’appelle comme ça moi), donc je ne suis pas officiellement chômeuse.

En revanche, c’est un très gros boulet qui m’envoie des mails régulièrement pour savoir quoi faire comme cours aux élèves. Genre je suis pas payée mais je vais faire son boulot. Non mais lol quoi ! En tout cas, ce qui me fait bien plaisir, c’est que les anciens collègues peuvent pas le supporter, et me regrettent. c’est mignon non ?

 

Là-dessus, mon disque dur a décidé de mourir. Ouais, je te confirme, j’ai perdu tout ce qu’il y avait dessus. je peux te garantir que c’est génial pour le moral ! Bon, j’ai un peu mal joué le coup, parce que je l’ai donné à réparer à mon cousin et que ça va bientôt faire un mois et que je l’ai toujours pas récupéré. À la place, j’ai un vieil ordi que je dois redémarrer une bonne demi-douzaine de fois par jour, et qui me censure certains sites. Joie et bonheur ! (ça explique aussi les galères pour poster des articles)

 

Donc comme tu peux le deviner, en ce moment, je glande bien au chaud chez moi. J’en profite pour faire des grasses mat’ de fou, je prends mes petits déjeuners à 13h, et puis je mate plein de films et de séries que j’ai en retard. C’est plutôt pas mal !

 

Sinon je pense que la poste retient en otage mon courrier. Bon les factures je m’en fous un peu, mais j’attends plusieurs colis, et toujours rien. C’est pas que ça me gonfle, non, mais on va dire que ça m’énerve. Beaucoup.

 

Et parce que je suis facétieuse, j’ai gardé le meilleur pour la fin. Comme je m’ennuie quand même un peu en ce moment, j’ai craqué, et j’ai envoyé un mail au Premier de la classe. Ouais, celui que j’ai connu il y a des années et qui vit à NY maintenant. Bon, il a mis le temps, mais il m’a répondu. Qu’il vit toujours sur Paris (merci google et ses infos de merde), et qu’il serait enchanté de boire un verre avec moi la prochaine fois que j’y vais. C’est con, mon ordi m’interdit le site de la sncf…

 

Allez tout droit en prison, ne franchissez pas par la case départ et ne touchez pas 20000 francs

17 Déc

(oui à l’époque où je jouais au monopoly, c’était en francs) (et oui, je te rappelle que j’ai 12 ans)

carte prison

 

Je sais, j’ai pas trop donné de nouvelles dernièrement, because pas envie d’écrire, une certaine lassitude, un coup de mou quoi. Donc au lieu d’écrire de la merde, je me suis dit que j’allais plutôt me faire oublier. (merci aux copines qui sont venues aux nouvelles) (les autres vous pouvez aller crever)

Et là, je sors de mon hibernation pour te dire que je vais pas tarder à aller en prison si ça continue. Remarque, t’auras pas plus de nouvelles…

 

Je t’explique.

Il y a quelques temps, Isa a écrit un article sur les prénoms bizarres que donnent les parents à leurs enfants. Et ça m’a rappelé que dans mon lycée, il y a un élève qui a un prénom assez original. Sauf que ce n’est pas un de mes élèves, et qu’à force d’en entendre parler, j’étais vraiment curieuse de savoir quelle tête il a.

Aujourd’hui en salle des profs, deux collègues parlaient de lui justement. J’en profite donc pour leur voler le trombi et mettre une tête sur ce prénom.

Et bien c’est le sosie de Gael Garcia Bernal ! mais là c’est pas juste une expression, c’est littéralement son double !

gael-garcia-bernal-83865753b

 

Alors lui, je peux te dire que je le situe bien, même si c’est pas un des miens. D’autant plus qu’on a failli se foncer dedans la semaine dernière, et qu’on s’est arrêté à 10cm l’un de l’autre…

En plus, c’est le seul élève du lycée que je n’ai pas qui me dit bonjour quand je le croise. Et je peux te dire qu’avec ses grands yeux de bambi et son sourire de charmeur, ça fait son effet (surtout quand tu sais que mes propres élèves ne me disent pas bonjour).

gael_garcia_bernal_1185859

 

Alors jusqu’à maintenant, j’ai toujours évité de penser aux élèves comme des hommes. Pour moi ce sont des élèves, point. Je veux pas les imaginer autrement.

Mais lui, ça devient difficile.

gael-garcia-bernal

 

Quand je te disais que je finirais cougar… enfin, une cougar en prison !

 

7 jours de bonheurs en 2012 #48

25 Nov

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il  faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

 

Lundi :

Le bonheur, c’est de chambrer un élève de l’année dernière en sortant du lycée. Il est avec sa sœur (?) qui doit avoir 7 ans, et ils chahutent et rigolent ensemble. Et puis je le vois jeter son écharpe sur sa sœur. Il ne la frappe pas ni rien, c’est tout gentil mais en arrivant à leur hauteur, je peux pas m’empêcher de lancer que c’est moche de taper les filles et je conseille à sa sœur de lui donner des coups de pieds dans les tibias s’il recommence. Elle explose de rire, et lui il est tout en panique, à me dire « mais madame, vous pouvez pas dire ça !! ». C’était trop drôle.

Le bonheur, ce sont les mails et textos envoyés à ma Loulou et Isa. Qu’est-ce que j’ai pu me marrer !

Le bonheur, c’est que je me trouve jolie. Je peux te dire que c’est ultra rare, en général je ne vois que ce qui ne va pas (comme toutes les filles en gros), mais là non. Je me trouve jolie, pas juste bien ou pas trop moche, et ça fait du bien.

 

Mardi :

Le bonheur, c’est Cruella qui me confirme qu’elle sera là samedi. Bon c’est pas pour longtemps, juste quelques heures, mais c’est coooooool ! Il me tarde 🙂

Le bonheur, c’est de Choupiprof. J’étais à la machine à café et il est venu en chercher un. Le voir, ça me fait aussi penser à toutes les bêtises que je vous écris sur lui, alors j’ai dû tourner la tête et me pincer les lèvres pour pas rigoler bêtement.

Le bonheur, c’est d’assister à une formation au lycée. Formation pour les profs, qui a complètement dégénérée bien entendu. On a pas beaucoup travaillé, mais qu’est ce qu’on a pu dire comme conneries !

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est de lire ce message sur hc en me levant. Ça m’a vraiment fait super plaisir, parce que La Fille Ordinaire c’est vraiment une fille que j’apprécie (en même temps, je vais pas suivre des blogs de connasses non plus).

Le bonheur, c’est de rigoler à chaque fois que je vois cette pub. Le mec en stress, avec la voix qui monte dans les aigus, c’est con, mais ça marche à tous les coups.

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est de recevoir ma facture edf. Non que je sois en joie quand je reçois des factures, mais là, ils vont me rendre des sous alors youpi ! Et puis à quelques euros près, ça me rembourse le billet d’avion pour l’Irlande. En plus comme j’ai fait des économies, ils ont réévalué mon échéancier de l’année prochaine. C’est cool !

Le bonheur, c’est de lire vos participations au concours. Vous m’avez bien fait rire avec vos phrases. De ce qui ressort, je m’oriente donc vers plusieurs « petits » cadeaux et ça tombe bien, parce que j’ai plein d’idées…

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est de faire une grosse sieste après le concours. En fait, même si je pensais y aller en touriste because j’ai pas trop eu le temps (et la motiv) de réviser depuis la rentrée, ben je me suis rendue compte que ça me stressait. Donc là, j’ai pu décompresser, ça m’a fait du bien.

Le bonheur, c’est un coup de fil du Padre pour savoir comment ça c’était passé. Ça m’a fait plaisir qu’il pense à moi. et puis ensuite on a discuté un peu, et beaucoup rigolé, alors c’était cool.

 

Samedi :

Le bonheur, c’est de passer la (presque) journée avec Cruella. Déjeuner au resto, rattraper le temps perdu et se raconter plein d’anecdotes, rigoler comme des bossues, chanter et danser devant des gens en terrasse, en avoir absolument rien à faire, se bidonner, faire un peu de shopping, dire plein de bêtises, piquer des fous-rires… Je te l’ai déjà dit, j’adore cette fille, on a les mêmes délires, on se comprend sans avoir à se parler, c’était trop trop bien !!

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est un déjeuner de famille où j’avais pas trop envie d’aller et qui au final a été assez sympa.

Le bonheur, c’est un après midi cooconing, lovée dans le canapé, à mater Arrow. Je t’en avais parlé là, et je confirme, l’acteur est vraiment très très sexy. Ok, il ne sourit pas souvent, mais comme il est souvent torse nu, ça compense 🙂

 

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

7 jours de bonheurs en 2012 #44

28 Oct

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il  faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

 

Lundi :

Le bonheur, c’est un coup de fil du Petit Elfe. 1 heure au téléphone, à se donner les dernières news, à rigoler, à papoter, ça fait trop de bien.

Le bonheur, c’est de programmer doucement mon weekend parisien. C’est cool, il me tarde trop !

 

Mardi :

Le bonheur, c’est une commande chez Pshiit boutique. Depuis qu’elle avait parlé de ça, je le voulais. J’avais essayé les sites américains, mais c’était toujours en rupture de stock. Et maintenant, on peut l’acheter chez elle. Alors je sais, j’ai dit que je ne mettrais jamais un tel prix pour un vernis, mais bon, y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Oh et puis tant que j’y étais, j’en ai pris un deuxième.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est qu’entre deux visite de stage, je rattrape mes épisodes en retard de Grey’s anatomy. Je vis complètement chaque épisode, je pleure comme une madeleine, mais qu’est ce que c’est bon !!

Le bonheur, c’est de continuer mon organisation parisienne. D’autres copines programmées, c’est chouette !

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est que la secrétaire du lycée est venue dans ma classe pour les élèves, et qu’elle en profite pour me glisser un petit mot. Je suis prolongée en novembre. Youpi !

Le bonheur, c’est que je fais un saut rapide chez les parents le soir. Ils partent le lendemain chez l’Ainé et j’ai des choses pour ma nièce à leur donner. J’en profite pour papoter un peu avec eux, et proposer à ma mère de m’accompagner à un après midi shopping et à mon père d’aller voir James (Bond) quand ils reviennent. Je sais qu’il adore le cinéma et que ça l’intéresse, mais ma mère n’accroche pas du tout avec le ciné, donc il n’y va jamais et là il a sauté sur l’occasion. C’est pas grand-chose, mais je les ai sentis touchés et moi ça m’a fait super plaisir.

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est que c’est les vacances !! ça a été la course toute la journée, j’ai même pas eu le temps de déjeuner donc je suis rentrée sur les rotules. Ça fait du bien de me dire que je vais pouvoir couper quelques jours, prendre du temps pour moi, me chouchouter, me reposer.

 

Samedi :

Le bonheur, c’est que j’ai reçu ma commande de chez Pshiiit !!! trop trop contente !! bien évidemment, tu peux te douter que je l’ai testé de suite. Et depuis, je ne fais que regarder mes ongles et pousser des petits couinements ravis. En plus, je ne sais pas pourquoi, mais chaque fois que je vois mon vernis, ça me fait penser à Disney. Comme quoi, Enchanted Polish mérite bien son nom !

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est de profiter des rayons du soleil pour aller faire une balade dans la ville. Quelque chose me dit que ce sont les dernières occasions, donc ça serait dommage de rater ça !

 

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

Et si tu veux d’autres bonheurs, tu peux lire ceux de Thalie.

 

Mots d’élèves

26 Oct

Ça y est, je suis en vacances !!

Et pour fêter ça, je t’offre les perles des élèves de cette première période. Bon, je suis sûre qu’il y en a eu d’autres, mais voilà celles dont je me souviens.

 

**********

 

–      « pfff madame, avec vous on travaille et en plus vous souriez jamais ! »

 

**********

 

–      « madame, le prof d’histoire il nous a parlé de Georges Kennedy. »

–      « t’es sûr que c’était George ? »

–       » ah non, c’était Charles Kennedy »

 

**********

 

–      « ouais c’est bon là madame, j’vous parle normal !! »

 

**********

 

–      « euh madame, je voulais vous dire. En fait, j’aime pas trop travailler en groupe, je préfère travailler seul »

–      « dommage que tu n’ais pas ton mot à dire. moi je préfère travailler avec des élèves sympas et bosseurs. C’est con, on choisit pas… »

 

**********

 

–      « madame, ça existe les t-shirts en polystyrène ? »

 

**********

 

–      « madame, notre premier jour de cours, vous aviez les cheveux lisses et vous aviez fait un chignon, et vous aviez une jupe blanche et bleue, avec un débardeur blanc et un gilet bleu, et des ballerines. »

–      « t’es vraiment flippant là »

–      « et même que quand vous avez pris les escaliers, on a regardé sous votre jupe ! »

 

**********