Tag Archives: du bon son dans les oreilles

7 jours de bonheurs en 2013 #1

13 Jan

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

happiness

J’aime bien cet article, je sais que certaines d’entre vous l’aiment bien aussi, mais je dois dire qu’à la fin de l’année dernière, ça me sortait un peu par les yeux. Je trouvais ça trop figé, trop répétitif, un peu trop chiant quoi. Donc j’ai choisi de revisiter un peu la formule, avec des rubriques évolutives suivant les semaines.

 

La chanson de la semaine :

 

La couleur de la semaine :

Le roux !!! J’en avais déjà parlé, ça faisait longtemps que j’y pensais mais j’osais pas. Et puis le déclic, le coiffeur, et maintenant, je suis rousse. Alors bien sur je vais pas te mettre ma tête en photo, mais je peux te donner une idée de ce que ça donne maintenant.

rousses

Oui, je peux te dire que ça pète !

En revanche je me pose une question. Dois-je refaire ma garde robe pour être en accord ? ^^

 

Le plat de la semaine :

Des crêpes. Ma mère avait prévu d’en faire, je suis allée taper l’incruste et je me suis gavée. Evidemment, y a pas de photos parce que je n’y ai absolument pas pensé, j’étais trop occupée à les manger.

 

Et puis le bonheur, c’est aussi :

– faire des grasses mat’.

– danser comme une barjot dans mon salon, ça fait trop de bien ! En plus en ce moment je regarde beaucoup de films de danse, alors ça m’inspire.

– se faire chouchouter pendant 3 heures chez le coiffeur. Ok j’y ai laissé un rein, mais j’adore, je me trouve jolie et ça fait trop de bien !

– croiser le maire du village et pour une fois, enfin oser aller lui parler. Ok, j’ai une l’air d’une grosse gogole en face de lui, je lui ai pas dit le quart de ce que je voulais, mais j’étais trop contente.

– faire une commande de bijoux sur internet. Dès que je les reçois je vous les montre !

– prendre le temps de discuter avec les copains. Certains en vrai, d’autres au téléphone, mais c’était bien sympa d’avoir des news.

 

 

Bisous les copines, j’espère que votre semaine a été belle, et que celle à venir sera jolie aussi !

 

7 jours de bonheurs en 2012 #49

2 Déc

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il  faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

cupcakes

 

Lundi :

Le bonheur, c’est de voir de plus en plus de décorations de Noël dans la ville, ça me donne trop envie de faire la mienne. Dès que je remets la main sur mon sapin, je me lance !

Le bonheur, c’est mon nouveau collier que je kiffe d’amour. Ça faisait des semaines que je bavais devant le site, j’ai craqué. Et même que je suis sympa, et que je te dis qu’il vient de chez Secret Velvet.

collier macarons

 

Mardi :

Le bonheur, c’est un déjeuner avec les collègues. On a dit que des bêtises, on a rigolé à devenir tout rouge ou presque, c’était trop bien.

Le bonheur, (me déteste pas) c’est que je suis en weekend ! Oui, comme j’ai une classe en stage, jusqu’aux vacances de Noël, j’aurais cours uniquement les lundis et mardis. Oui je sais, la vie est dure.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est une journée de cocooning devant Grimm. J’en avais entendu parlé, l’Heureuse Imparfaite m’a convaincue. Bon au final, les enquêtes sont assez légères et téléphonées, mais j’aime bien les intrigues annexes. Et au final je me suis prise au jeu.

Le bonheur, c’est de recevoir un coup de fil du Padre. Il part vendredi rejoindre la Reine Mère dans leur appart de bord de plage, et me propose de les accompagner. J’ai le temps, ça peut être sympa alors je dis banco !

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est d’aller faire un peu de shopping pour vous gâter. Des cadeaux pour le concours et pour ma swappée, j’espère que ça vous plaira…

Le bonheur, c’est de m’offrir le cd de Birdy. Il me semble que j’en avais déjà parlé ici, que j’avais déjà mis 1 ou 2 chansons. et bien ça me fait plaisir de me dire que je ne me suis pas trompée. Son album est magnifique, je l’ai passé en boucle tout le weekend. Et même que je risque vous en reparler bientôt.birdy

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est de faire la route avec le Padre. On a passé plus d’une heure à discuter de tout et de rien, à plaisanter, c’était vraiment très sympa.

Le bonheur, c’est ça.

chocolat viennois

soleil vendredi

langoustines

 

Samedi :

Le bonheur, c’est tout ça.

je sais pas pourquoi, wp la met de travers...

je sais pas pourquoi, wp la met de travers…

soleil samedi

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est d’aller au marché avec mes parents, et de me faire pourrir gâter. « tu veux ça pour midi ? » « tu veux ça pour ce soir ? » « non mais prends en ça te fera la semaine ». C’est rigolo.

Et même qu’il y a eu du rab de ça.

velo

plage dimanche

 

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

7 jours de bonheurs en 2012 #46

11 Nov

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il  faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

 

Lundi :

Le bonheur, c’est de me faire une nouvelle couleur. Normal, il faut que je sois jolie pour la fin de semaine pour voir les copains.

Le bonheur, ce sont les textos des copains que je dois voir samedi. La pression monte, on devient tous surexcités, c’est rigolo.

 

Mardi :

Le bonheur, c’est de lire ça. Si les mentalités pouvaient changer là aussi, ça serait bien.

Le bonheur, ce sont les mails échangés avec Louisette, toujours en préparation du samedi. À les lire, je souris comme une crétine, mais je m’en fous, c’est trop bon !

Le bonheur, c’est un diner chez mes parents pour fêter l’anniversaire d’un cousin. C’était bien sympa, on a bien rigolé.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est de recevoir ma nouvelle commande de chez Pshiiit. Encore des vernis, ouiiiii !

Le bonheur, c’est de préparer mon départ du lendemain, en chargeant plein de musique sur mon téléphone. J’ai retrouvé plein d’anciennes chansons. Je les assume pas toutes, mais je moi je kiffe et elles me mettent le sourire. Allez, je t’en mets une que j’avais totalement oublié (faut écouter jusqu’au bout, surtout le 3ème. Ok il est moche, mais sa voix me colle des frissons)

Le bonheur, c’est de préparer mon sac avec la télé en fond. Et là, je suis tombée sur « la parenthèse inattendue » présentée par Frédéric Lopez. Je ne connaissais pas du tout, et j’ai complètement été happée. J’aime beaucoup cette formule (3 invités chez lui pendant 24 heures), en plus j’adore Frédéric Lopez, il a le don de faire parler ses invités, je crois que je re-regarderai avec plaisir !

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est de découvrir que ma binome pour le swap de Camille, c’est Pompon. C’est mon premier swap, j’espère que je vais pas foirer (mais y a pas de raison).

Le bonheur, c’est d’arriver à Paris. J’adore cette ville, ça me fait trop plaisir d’être là.

Le bonheur, c’est d’avoir le Petit Elfe au téléphone. Je l’ai déjà dit, je le repète, j’adore cette fille, c’est un véritable amour. Même si je sujet de l’appel n’était pas très drôle au début, je suis contente de lui avoir parlé. J’espère que ça lui a fait du bien en tout cas. Copine je t’aime et t’appelles quand tu veux, tu le sais.

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est d’avoir Chelsea au téléphone. J’étais contente d’avoir des nouvelles.

Le bonheur, c’est me promener dans Paris, flâner, retrouver des coins que je connais, regarder ce qui a changé ou pas. Et me rappeler des souvenirs oubliés (dont je vous parlerai bientôt).

Le bonheur, c’est ma première rencontre hellocoton avec Jade. Elle le savait pas, mais elle avait choisi un bar qui fait du chaud à mon cœur, alors ça ne pouvait qu’augurer quelque chose de bien. Et effectivement, la soirée a été bien sympa, on a papoté, on s’est raconté nos vies, on a dit « non c’est pas vrai ! » et « mais moi aussi !! », on a maté les mecs qui passaient, rien que du très normal pour deux filles qui se rencontrent. Et même qu’on a dit qu’on le refera la prochaine fois que je monterais sur Paris.

 

Samedi :

Le bonheur, c’est d’enfin revoir les copains !!! 1 an et demi voire 2 ans qu’on s’était pas vu, tu te rends compte ! Alors tu te doutes, quand on s’est retrouvé, on est tous tombé dans les bras les uns des autres et c’était trop bon.

Le bonheur, c’est Louisette qui a mis du vernis avec des paillettes pour moi. Le bonheur, c’est le Petit Elfe qui a amené des bougies parce que ça fait 5 ans jour pour jour qu’on s’est rencontré. Elles sont pas tip top mes copines ?

Le bonheur, c’est d’aller au stade voir France-Australie. L’ambiance, le match, l’émotion, le fait d’être ensemble, c’était tout simplement parfait.

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est de faire la grasse mat’ ! En fait, j’étais crevée et ça a fait du bien avant la reprise.

Le bonheur, c’est de profiter de paris encore un peu avant de rentrer à ma maison.

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

Et même que si tu veux plus de bonheurs, tu peux lire ceux de Thalie.

 

Ma vie est une comédie musicale

25 Août

Quoi ? Deux articles dans la même semaine ? Je suis trop une déglingo dans ma tête !!

Début aout, Poupipou m’a demandé quelle était ma chanson de l’été (Et après ce qui va suivre, je peux te dire qu’elle va jamais plus rien me demander). À ce moment-là, j’étais en Irlande, alors je lui ai dit que ouais trop cool mais je le ferais quand je rentrerais. Je suis rentrée, puis y a eu la maladie, la flemme, la plage, la procrastination, la piscine, le shopping tout ça.

Et puis bon, là je me dis que dans quelques jours c’est la rentrée, après ça sera noël, et à ce moment, j’aurais bien l’air con de te parler de chanson de l’été. Donc voilà.

 

Pour commencer, les règles :

Tu choisis ta chanson de l’été (ça peut être une chanson que tu écoutes en ce moment, un groupe qui joue du coté de chez toi ou une chanson qui a accompagné un de tes étés précédents)

Tu fais un beau billet sur ton blog avec Un lien vers ta chanson de l’été (ou une vidéo youtube de la chanson)

Une copie de la règle du jeu

Un lien sur ce billet

Une liste de 2 ou 3 blogueurs que tu souhaites taguer dans cette chaîne pour qu’à leur tour, nous proposent leur chanson de l’été.

 

Je vais être honnête, quand j’ai vu en quoi consistait le tag, je me suis dit que ouais cool, mais de quelle chanson parler. Déjà ça va pas être la chanson de cet été pour la simple et bonne raison que j’en ai pas. Ça sera donc une chanson d’un été précédent. Oui, ok, mais laquelle ?

J’aurais pu de parler de David et Jonathan, souvenirs de réunions de cousins dans la maison de vacances des grands parents quand on été petits.

J’aurais pu te parler de Four Non Blondes, musique d’un été que j’ai passé dans une famille aux states et qu’on passait en boucle.

J’aurais pu te parler de Las ketchup, qui me rappelle les chorégraphies approximatives (et alcoolisées) d’un été basque avec mes potes de l’époque.

j’aurais pu te parler de Céline Dion, bande son totalement improbable de férias qui l’étaient tout autant.

J’aurais pu te parler de Linkin Park, chanson qui me renvoie instantanément en bord de plage, les pieds dans le sable, un léger vent dans les cheveux, le soleil brunissant ma peau. (c’est beau dis donc, je m’émeus toute seule)

 

Mais bon, (mis à part Linkin Park <3), je te dis pas la honte de te parler d’eux. Heureusement que je l’ai pas fait ! Non parce que ce sont pas des grands chanteurs, alors j’aurais eu l’air con. Et comme tu le sais, c’est pas du tout mon genre d’avoir l’air con.

Donc je me suis creusée la tête pour trouver un artiste un peu hype, un chanteur/groupe qui fasse bien. Que tu puisses te dire que quand même, je suis une fille cool qui écoute vraiment du bon son. Genre je suis ton idole et je te vends du rêve quoi. Et j’ai trouvé.

 

Hey, t’as vu la pépite ? Si ça c’est pas du lourd !

Alors là, je suis sûre que tu te marres bien, genre haha elle est con la fée (et sa chanson elle est bien pourrie). N’empêche que je sais que tu connais et que t’as chanté. On me la fait pas à moi.

Bref, tout ça pour dire que cette chanson me fait revivre un été où j’étais jeune et insouciante (blague) (je suis toujours jeune insouciante). J’étais au collège ou au lycée, et cet été là, j’étais partie avec les parents et le Petit en Californie. Forcément on visitait beaucoup, et comme « l’Amérique c’est grand » (private joke) ça veut dire qu’on faisait beaucoup de voiture. En revanche, on avait un peu loosé sur le coup, parce qu’on n’avait pas du tout pensé à la musique, alors on tournait avec les 2 ou 3 cassettes qu’on avait (pour te dire si ça remonte !). De temps en temps, on écoutait la radio, mais la seule qu’on captait c’était un genre de chérie FM qui devait passait en boucle maxi 10 chansons à base de Mariah Carey, Whitney Houston, Céline Dion, Toni Braxton et Gloria Estefan. En vrai, on n’écoutait pas beaucoup la radio. Donc ouais, Hanson en alternance avec les Beach Boys et Madeleine Peyroux pendant plus d’un mois, ça marque.

C’est vrai, c’est pas la chanson la plus glamour qui soit. Mais moi, quand je l’écoute (ce qui arrive très très rarement, je te l’accorde), tout ce que je vois ce ne sont pas trois frangins aux cheveux craspouille qui se prennent pour des fifous en faisant de la musique dans leur salon. Non, moi ce que je vois ce sont des paysages merveilleux, un jacuzzi, une Buick, Universal Studio, des parties de uno endiablées (dont une mémorable, coincés dans une salle de bain), la déco de maison la plus barrée qui soit, des ratons laveurs, des fous-rires, « ne vous retournez pas », Betty Boop et une méduse, des hippies, Bagdad Café, la danse de la pluie, une valise perdue, des otaries, du nubuck, alerte à Malibu, l’intégrale Disney, les livres chair de poule, un vol de pomme, des indiens navajo, une pyramide, un tamagochi, des jeux de mots foireux, une oasis, et plein d’autres choses encore.

 

 

Ps : j’ai pas encore décidé qui était le plus pourri entre la chanson et le clip…

 

7 jours de bonheurs en 2012 #31

29 Juil

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Ça ira mieux ce weekend, que ça ira mieux quand on aura changé de voiture, quand on partira en vacances, quand on aura déménagé, quand le dossier Ducon sera passé… et finalement, c’est le weekend, on a une nouvelle voiture, on est en vacances, on est dans une nouvelle maison, on a un nouveau dossier, et quelque chose ne va toujours pas. Il y a toujours un grain de sable qui enraye la machine, et qui repousse le bonheur à plus tard.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là..

 

Lundi :

Le bonheur, c’est de faire une petite journée plage. Il fait beau, faut bien en profiter ! Je vais pas trop loin de chez moi, une petite plage à côté de chez moi, et il n’y avait pratiquement personne, c’était bien cool !

 

Mardi :

Le bonheur, c’est de refaire une journée plage, et d’écouter ça sur la route.

Le bonheur, c’est l’avant première de Batman 3 le soir. Le film était génial, on ne pouvait pas d’arrêter d’en parler en sortant.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est un diner chez ma cousine, avec ses copines de son enterrement de vie de jeune fille. Soirée entre filles, ça rigole, ça parle fashion, ça se montre des photos du mariage, et surtout ça putasse à mort, c’est trop bien !

 

Jeudi :

Alors là c’est un peu dur parce que j’ai été malade toute la nuit et la journée, je suis pas sortie du lit. Mais le bonheur, c’est d’aller un peu mieux le soir. Youpi !

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est de réussir à avoir le Petit au téléphone après 3 heures d’inquiétude et d’être enfin rassurée.

Le bonheur, c’est l’ouverture des jeux olympiques de Londres. Jolie cérémonie, beaucoup d’émotions. J’adore les JO, parce que c’est vraiment la célébration du sport, quel qu’il soit. Il n’y a qu’aux JO qu’on peut voir de petits pays, des non-spécialistes, où tout le monde se prend d’affection pour eux et les encourage. Et puis c’est tout con, mais les commentaires des consultants, qui vivent complètement à fond les exploits, et qui nous les font partager, j’adore.

 

Samedi :

Le bonheur, c’est d’aller voir le Petit à l’hôpital, et constater qu’il va bien. Bon ok, encore un peu dans les vapes, mais ça va. Au cas où tu ne saurais pas, il s’est fracturé le pénis (oui ça peut arriver) et tu te doutes, j’en ai profité pour le chambrer comme il se doit. À ce propos, je te mets à contribution, et je suis preneuse de tout jeu de mots foireux sur le sujet.

Le bonheur, c’est de recevoir un message d’un pote, qui veut savoir si je veux pas aller voir Batman. Bon ok, même si je l’ai déjà vu, j’y retourne avec plaisir !

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est de me lever à 11h30 ! Une bonne nuit de sommeil, sans moustique, c’est cool !

Le bonheur, c’est de glandouiller dans le canapé devant les JO, encourager les français, vibrer avec eux.

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?