Tag Archives: dormir

Je me reprends en main

4 Avr

Depuis quelques temps, ça ne va pas. Je ne sais pas, je n’arrive pas à le définir clairement, mais rien ne va ou presque. Ça va pas au boulot, je me trouve moche, j’aime pas mon corps, je m’ennuie, je déprime.

Et ça me soule d’être dans cet état. Je me disais qu’il fallait bien faire quelque chose, mais pour être honnête, jusqu’à présent, c’est resté à l’état de paroles (en l’air).

 

Et cet après midi, j’ai lu le blog de l’Heureuse Imparfaite, j’ai rattrapé tout mon retard. Ce qu’elle a écrit m’a mis un coup de pied aux fesses. Ça sert à rien de râler si je ne fais rien. Soit je me bouge, soit je ferme ma gueule. Mais pester sur ce qui ne va pas en attendant un miracle, c’est fini.

 

Alors on va commencer par le plus simple à mes yeux : ma tête et mon corps.

Pour ma tête, c’est très facile. J’ai pris rendez-vous avec une coiffeuse, dès lundi prochain je redeviens châtain. J’ai toujours voulu essayer le roux, je l’ai fait, c’est bon. J’avais pas réalisé tout l’entretien que ça demandait. Et me refaire une couleur tous les 15 jours because les racines qui repoussent, ça me gonfle parce que c’est hyper long et surtout, ça me pourrit les cheveux et le crane. Donc plus que 3 jours et bye bye.

Mon corps, c’est pas forcément plus compliqué, il faut juste un peu (beaucoup) plus de volonté. J’ai de la chance, je n’ai pas de problème de poids, juste que c’est tout mou, tout flasque. Et faut dire la vérité, c’est moche. Et moi j’ai envie d’être jolie pour quand les beaux jours reviendront. Avant même de penser à l’épreuve du maillot de bain, pouvoir mettre des jupes sans la cellulite qui déborde de partout. Donc exit le sucre, bonjour les fruits et les légumes. Et le summum, du sport. M’obliger à sortir, marcher plus et pourquoi pas courir ? même que mon objectif est de récupérer le vélo d’appartement de mes parents qui prend la poussière. Quitte à mater des séries, autant joindre l’utile à l’agréable.

 

Pour le reste, ça va être un peu plus dur, mais mieux m’organiser afin de pas finir de bosser à 2 heures du matin, ça serait un bon début. Déjà je serais moins fatiguée, et puis ça me permettrait de me laisser plus de temps pour les sorties. Et pour revenir à ce blog. Ça m’embête de l’avoir laissé tombé, j’espère que ces quelques articles sont le signe de mon retour.

 

Voilà, il me semble que ce sont des objectifs facilement réalisables. Il faut « juste » s’y tenir…

 

7 jours de bonheurs en 2012 #47

18 Nov

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Quand les choses iront mieux.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il  faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là…

 

Lundi :

Le bonheur, c’est de rester à la maison. Bon ok, c’est pas vraiment un bonheur, mais ça a fait du bien de me reposer. Je ne tenais pas debout, les jambes en coton, alors j’ai appelé le lycée pour dire que je ne viendrais pas, et j’ai dormi toute la journée.

 

Mardi :

Le bonheur, c’est d’écouter cette chanson sur le chemin du boulot. Je t’ai dit que j’avais retrouvé des chansons la semaine dernière, ben elle en fait partie.

Le bonheur, ce sont les élèves qui me demandent de déplacer des heures de cours, ce qui fait que je sors à 15h30 et que je peux rentrer me coucher faire une petite sieste de 3 heures. Youpi !

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est de faire une grasse mat’. Je sais que j’ai l’air de la fille qui pense qu’à dormir, mais vraiment cette reprise a été très très dure. Là je me suis levée à (presque) midi, c’était chouette.

 

Jeudi :

Le bonheur, ce sont mes élèves (même les mecs) qui bavent devant mon vernis. Haha, je suis trop fière. En même temps, je
comprends, il est trop beau : il passe du vert au doré en passant par le bleu, le violet et le rose. Bon par contre, quand les filles ont voulu savoir où je l’avais acheté, je leur ai pas dit, faut pas déconner non plus. Mais à toi, je peux le dire, c’est le Ciao Milano de Enchanted Polish (et même que tu peux le trouver chez Pshiiit)

je kiffe ce vernis !!

Le bonheur, c’est un élève qui m’amène enfin mon gain du pari.

plus d’un mois que je l’attendais !

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est de croiser Choupiprof. J’arrive en salle info, je dis un bonjour général, mais il continue à me regarder. Alors je lui dis bonjour à lui spécifiquement, et il me répond avec le sourire. C’est un peu chelou parce que je sais qu’il ne se passera rien, mais ça me donne le sourire.

 

Samedi :

Le bonheur, c’est de manger mes schokobons devant le match France-Argentine. Match de ouf, du suspense, de l’intensité, vraiment trop bien ! (et puis je crois que j’ai trouvé un nouveau chouchou) 🙂

voilà…

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est la fin du déjeuner familial. Oui parce qu’au début, mes grands parents m’ont soulée. Alors quand ils sont partis, c’est devenu nettement plus calme, et j’ai pu discuter tranquillement avec mes parents.

Le bonheur, c’est de prendre mes billets d’avion pour aller voir l’Ainé en mars, juste après la naissance du/de la 2ème.

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

Et si tu veux encore plus de bonheurs, tu peux lire ceux de Thalie.

 

7 jours de bonheurs en 2012 #27

1 Juil

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Ça ira mieux ce weekend, que ça ira mieux quand on aura changé de voiture, quand on partira en vacances, quand on aura déménagé, quand le dossier Ducon sera passé… et finalement, c’est le weekend, on a une nouvelle voiture, on est en vacances, on est dans une nouvelle maison, on a un nouveau dossier, et quelque chose ne va toujours pas. Il y a toujours un grain de sable qui enraye la machine, et qui repousse le bonheur à plus tard.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là..

 

Lundi :

Le bonheur, c’est d’apprendre que Linkin Park vient de sortir un nouvel album. J’adore ce groupe, j’adore ce qu’ils font, je vais courir l’acheter (dès que je pourrais courir) (parce que là j’ai tellement de courbatures qu’on dirait Quasimodo quand je marche).

Le bonheur, c’est d’aller au cinéma voir Hunger Games.

 

Mardi :

Le bonheur, c’est de pas pouvoir attendre, et d’aller à la fnac. En plus de Linkin Park, j’ai pris le dernier de Coldplay (oui je sais, il date un peu, mais c’est pas grave)

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est d’aller faire les soldes. En plus j’ai été raisonnable (je trouve), alors je suis plutôt fière de moi. Pour une fois, j’ai réfléchi à ce que j’avais déjà (et que parfois je ne mets même pas) (donc c’est pas la peine de l’avoir en 2 ou 3 exemplaires), et je n’ai pris que des hauts.

Le bonheur, c’est d’aller au cinéma voir Ce qui vous attend si vous attendez un enfant. J’ai bien rigolé, c’était très sympa. Profiter de la fête du cinéma m’a rappelé à quel point j’aimais ça, et je me dis que je n’y vais pas assez souvent.

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est d’assister à un très beau feu d’artifice. Ma ville organise un évènement sur jours, et tous les soirs il va y en avoir un. Super, j’adore ça. Je suis comme une gamine à faire des ho et des ha, mais je m’en fous.

 

Vendredi :

Le bonheur, ce sont les compliments qu’on me fait sur mon nouveau haut (celui avec les étoiles). Tout le monde me dit qu’il est joli et qu’il me va bien. Que demander de plus ?

Le bonheur, c’est d’aller sur un coup de tête chez Manoukian. J’y étais allée quand je cherchais une robe pour le mariage de ma cousine, et j’avais craqué sur des chaussures. Le prix m’avait immédiatement refroidi : 115 euros. Trop cher pour moi. Et là, j’y vais et je les vois à -70%. 34,5 euros, c’est nettement plus dans mes prix. Et en plus y a ma pointure. Si ça c’est pas un signe !

 

Samedi :

Le bonheur, c’est de passer une journée à écouter mon corps. Manger quand j’ai vraiment faim, et dormir aussi. Depuis le début de la semaine je dormais pas bien à cause des coups de soleil, alors ça a fait du bien.

Le bonheur, c’est de reprendre la lecture. Ça me manquait une bonne histoire. Alors là j’ai trouvé un livre qui n’a pas l’air mal du tout, assez prenant, je suis assez contente.

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est de faire une bonne grasse matinée. J’adore trainer au lit le dimanche matin, c’est vraiment très agréable.

Le bonheur, c’est d’aller paresser au bord de la piscine de mes parents, et de profiter du soleil.

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

7 jours de bonheurs en 2012 #26

24 Juin

Ouais c’est dimanche ! Jour du seigneur, du repas en famille, de farniente, de cuvage de gueule de bois du samedi, au choix (parfois cumulés)…

 

Lundi :

Le bonheur, ce sont tous les compliments qu’on me fait sur ma tenue. Je devrais m’habiller en adulte plus souvent !

 

Mardi :

Le bonheur, c’est de pas avoir cours, donc de pouvoir dormir un peu le matin.

Le bonheur, c’est d’aller rendre visite aux premières en stage. Bon c’est vrai, techniquement, c’est pas vraiment le bonheur, parce que j’aime pas trop ça. Mais là, comme ce sont mes chouchous, c’est déjà plus agréable. Et puis j’y vais à l’improviste, et c’est trop drôle de voir leur tête quand ils me reconnaissent. Ils réagissent tous de la même façon : ils rougissent, on discute un peu et ils me demandent tous si je veux voir leur tuteur ou si je viens uniquement pour eux. C’est mignon ! Mais ça a le mérite de bien me faire marrer.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est de savoir enfin qui chante cette chanson. J’arrivais pas à savoir qui c’était et maintenant je sais, ça me fait plaisir !

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est de continuer à rendre visite aux élèves en stage et de tomber sur le tuteur le plus sexy de la terre. Super mignon, un corps musclé comme j’aime, un vrai coup de foudre cœur. J’ai prévu d’y retourner la semaine prochaine, merci les soldes pour le prétexte !

Le bonheur, c’est de découvrir en rentrant chez moi que je suis en une HC. C’est totalement inattendu, ça fait plein de visite, plein de commentaires, c’est tout con, mais ça fait vraiment super plaisir !

Le bonheur, c’est d’avoir encore des compliments sur ma tenue, que je serais toute jolie. Ça me conforte dans l’idée que m’habiller en adulte, c’est pas mal.

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est de profiter pour aller voir un dernier élève en stage dans une librairie pour craquer pour quelques livres. J’ai un peu abandonné la lecture, et ça me manque. Maintenant que c’est bientôt les vacances, je vais pouvoir m’y remettre. Cool !

 

Samedi :

Le bonheur, c’est de faire un cours d’initiation à la zumba (ouais, je découvre 15 ans après tout le monde). C’est ma cousine qui m’a proposé ça, c’est la copine d’une copine qui organise.. Elle m’avait vendu ça comme de la découverte, que ça serait cool, ben voyons ! J’ai cru mourir dès la première chanson. C’est pas comme si j’avais pas fait de sport depuis environ… le moyen-âge quoi ! En tout cas, c’était vraiment sympa, on a bien rigolé, et ça me tente énormément pour l’année prochaine… (je passe bien évidemment les courbatures du dimanche dans des endroits où je ne savais même pas que j’avais des muscles)

Le bonheur, c’est de passer la soirée avec mon père. Je vais le chercher à la gare et le ramène chez lui pile pour le match des bleus. Alors j’ai pris des pizzas et j’ai regardé le foot avec lui. Une soirée que tous les deux, à discuter, à rigoler, c’était super bien !

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est d’aller passer la journée à la plage avec ma cousine et ses garçons. Ça m’a fait plaisir d’être accueillie par le plus petit (3 ans) : « ouais, la fée c’est ma copine ! ». Ensuite, des heures à creuser dans le sable, à s’enterrer, à se courir après (« la fée, tu m’accraperas pas ! »), à faire des châteaux, c’était super ! Et en repartant, entendre « au revoir copine ! », ça m’a fait marrer.

Le bonheur, c’est d’avoir penser à prendre la crème solaire. Me reste plus qu’à apprendre à l’appliquer correctement, parce que là j’ai plein de traces, c’est assez très moche.

Le bonheur, c’est d’aller profiter de la fête du cinéma. Blanche Neige et le chasseur, ça déchire tout !

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

Et si tu veux du rab de bonheurs, tu peux lire ceux de Thalie.

 

7 jours de bonheurs en 2012 #25

17 Juin

Oh mais c’est dimanche ! Et dimanche, qu’est-ce que c’est ?? C’est la liste des petits et grands bonheurs de la semaine. Oui, toutes ces choses qui nous mettent le sourire, qui nous font chaud au cœur.

 

Lundi :

Le bonheur, c’est d’aller chercher ma nouvelle box. Ça y est, je récupère internet et la télé, ça change !

Le bonheur, c’est de trouver une boite zalando dans ma boite au lettre. Je me serais cru dans la pub, limite à pousser des hiii et des hooo. En tout cas, ma robe bleue nuit est trop belle !

Le bonheur, c’est qu’il n’y a pas réunion au boulot, donc sortie plus tôt et ça, fait du bien ! Comme ça, j’ai pu faire une mini sieste en rentrant !

 

Mardi :

Le bonheur, c’est que c’est mon dernier cours avec les 3èmes, ils partent en stage la semaine prochaine. Alors avec Bob le Bricoleur, on a regroupés les élèves, on a invité les profs de la segpa, et on a fait un barbecue. Moi j’avais préparé des cakes aux olives et des gâteaux, et on s’est régalé. Tout le monde était détendu, c’était super sympa.

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est de me lever à 13 heures. J’y croyais pas quand j’ai vu l’heure, mais qu’est-ce que ça fait du bien ! J’était crevée du weekend, j’avais pas récupéré du mariage, j’en avais bien besoin.

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est le directeur qui invite les profs de la segpa à 16 heures. Les 3èmes sont là, on comprend pas bien. En fait, il avait parié avec les élèves, et il paient sa dette : magnum pour tout le monde ! C’était inattendu, mais très apprécié.

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est de profiter enfin du soleil. Petite balade en ville, un peu de lèche vitrine, café en terrasse, j’adore !

 

Samedi :

Le bonheur, c’est un texto de mon petit cousin, qui me propose de boire un verre dans la soirée. C’était sympa, et surtout, ça m’a fait super plaisir qu’on passe un peu de temps ensemble.

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est un repas de famille pour la fête des pères. Un bon moment ensemble, tout simple, et pour une fois tous les quatre.

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

Et comme d’hab, tu peux retrouver les bonheurs de Thalie.