Tag Archives: danse

7 jours de bonheurs en 2012 #35

26 Août

Bien souvent on se dit qu’on sera heureux plus tard. Ça ira mieux ce weekend, que ça ira mieux quand on aura changé de voiture, quand on partira en vacances, quand on aura déménagé, quand le dossier Ducon sera passé… et finalement, c’est le weekend, on a une nouvelle voiture, on est en vacances, on est dans une nouvelle maison, on a un nouveau dossier, et quelque chose ne va toujours pas. Il y a toujours un grain de sable qui enraye la machine, et qui repousse le bonheur à plus tard.

Mais le bonheur, c’est parfois maintenant, il suffit juste de le reconnaitre. Il faut voir et apprécier les petits instants qui font que la vie est belle. Alors même si parfois ce sont de toutes petites choses, parfois insignifiantes, profitons-en tant qu’elles sont là..

 

Lundi :

Le bonheur, j’ai honte de le dire, mais je m’en rappelle plus. J’ai pas noté au fur et à mesure, et ma mémoire de poisson rouge Alzheimerien n’aide pas. Donc pas de bonheur pour ce lundi, mais je suis sûre qu’il y en a eu.

 

Mardi :

Le bonheur, c’est d’aller déjeuner avec les parents et le Petit dans un resto 2* magnifique sur les hauteurs de la ville. Une terrasse ombragée, un repas délicieux et fin, c’était juste parfait !

 

Mercredi :

Le bonheur, c’est d’aller en ville chercher une commande que l’Irlandaise m’avait passé, et craquer sur un top chez h&m. oui, je sais, encore un. Mais c’est parce que je l’avais pas celui-là !

 

Jeudi :

Le bonheur, c’est de profiter de l’absence de mes parents pour aller plouffer dans leur piscine. Un après midi au calme, à bouquiner, à bronzer, c’est cool !

 

Vendredi :

Le bonheur, c’est de décider sur un coup de tête d’aller au stade avec un pote. Très bon match, on est allé boire un verre ensuite, on a bien discuté, c’était vraiment super sympa.

 

Samedi :

Le bonheur, c’est une journée un peu n’importe quoi, en petit déjeunant à 13h, en faisant une petite sieste, en dansant comme une barjot dans mon salon. Suivre mon propre rythme, mes envies, ça fait du bien de lâcher prise !

 

Dimanche :

Le bonheur, c’est un déjeuner en famille entrecoupé d’un skype de l’Ainé. C’était bien cool de revoir ma nièce, et en plus, j’étais fière de voir qu’elle me reconnaissait.

Le bonheur, c’est que je repars au ciné dans quelques minutes. Youpi !

 

 

Et toi, elle était belle ta semaine ?

 

Je deviens folle

6 Oct

Pas beaucoup, je te rassure. Mais un peu folle quand même.

 

J’aime danser. Même j’adore ça. D’aussi loin que je me souvienne, je remue les épaules, je tape du pied, je me trémousse, je virevolte. Qu’il y ait de la musique ou non.

Je précise que je le fais chez moi, la plupart du temps dans mon salon, mais ça peut être dans la cuisine ou dans la chambre, je suis pas sectaire non plus. Ça m’arrivait aussi dans ma voiture mais je me suis calmée, parce que j’allais plus très droit… alors maintenant je fais une chorégraphie light, c’est-à-dire qu’avec les doigts.

 

Depuis quelques jours, je déborde un peu du cadre préétabli.

Il se trouve que je me suis baladée plusieurs fois en ville, musique à fond dans les oreilles. Ben j’ai des picotements dans les jambes, des tressaillements dans les bras et les mains, comme si j’étais obligée de danser. Oui, je dis bien obligée. Mon corps m’impose de danser sur ce rythme fou. Sauf qu’on est en plein rue ! Et qu’il y a plein de gens autour. Pour l’instant j’arrive à me contrôler, à me dire que c’est juste pas possible, mais je redoute le moment ou je serais tellement dans mes pensées que je ne me raisonnerais pas. Ca me fait flipper quand même… enfin, JE me fais flipper toute seule.

 

Tout ça pour dire qu’un jour je risque de craquer sans m’en rendre compte. Si jamais vous croisez une fille qui a l’air d’être dans une comédie musicale bollywoodienne ultra kitsch (et qui en plus est la seule à entendre la musique), n’ayez pas peur, il se peut que ce soit moi.