Tag Archives: comédie romantique

Fausse joie

28 Août

Si tu me suis sur hc, tu as peut-être lu que je t’avais promis une histoire de garçon pour hier soir. Le problème c’est que je suis rentrée beaucoup plus tard que prévu, que j’étais fatiguée, donc t’as pas eu ton histoire avant d’aller au lit. Oui je sais, honte à moi.

Mais le point positif, c’est que je me suis rendue compte qu’en vrai, je n’ai non pas une, mais deux histoires de garçons à te raconter ! Si c’est pas bien ça. Alors aujourd’hui, on va commencer par la petite histoire. Un genre d’apéro en attendant le plat de résistance.

 

La semaine dernière, j’étais en route pour aller profiter de la piscine chez mes parents. Il faisait (très) chaud, il faisait (très) beau, j’étais habillée léger, je me sentais bien.

Je roulais tranquillement quand j’ai aperçu la voiture derrière moi. Et notamment son conducteur. Jeune, brun, plutôt mignon. Je jette des coups d’œil de temps en temps, et puis un peu plus fréquemment, et ô mon dieu, il me regarde aussi ! Ouais cool !

Je continue ma route, il est toujours derrière moi, et ce pendant une bonne dizaine de minutes. Je profite donc du trajet pour mater hein, y a pas de mal à se faire du bien.

J’arrive à un feu rouge, et je me mets sur la file pour tourner à droite. Lui continue tout droit, ce qui fait qu’il se retrouve à ma hauteur. Je fais genre je regarde les panneaux, je regarde le feu, bref tout sauf lui. Je fais un peu la fille qui s’en fout, faudrait pas me prendre pour une fille facile. Et puis, du coin de l’œil, je remarque qu’il me fait des signes. Non mais c’est pas réel, y a que dans les comédies romantiques que ça arrive un truc pareil ! En vrai c’est pas possible ! Ben si, il me fait signe. Alors je baisse ma vitre, et lui fait mon plus beau sourire.

« madame (bon déjà il commence très mal), attention, vous avez un pneu à plat ! »

Sur ce, le feu passe au vert, et il démarre en trombe.

 

Bon ben pour la comédie romantique, on repassera.