Tag Archives: célibat

Mais tout s’explique enfin !!!

5 Oct

Non parce que bon, c’est pas comme si ça faisait des années que je me posais la question hein ! Alors que la réponse est tellement évidente. Tellement évidente que je n’y avais pas pensé…

non, je n’ai pas une tête d’ampoule !!

 

Je t’explique.

Ce matin, j’arrive en avance au lycée, photocopies tout ça, et je croise un collègue (non, pas Choupiprof, un autre nettement moins choupi). Là il me demande si j’ai du nouveau sur mon remplacement, si je sais combien de temps ça va durer et tout. Je lui explique et lui réponds que j’ai des contrats au mois, que je fais en fonction des arrêts maladie de l’autre, et que pour l’instant donc je suis là sûr jusqu’aux vacances.

Visage horrifié du collègue qui réalise que si l’autre revient, ben moi j’ai plus de taff, donc plus de sous qui rentrent sur mon compte. Heureusement qu’il faut un bac plus 5 pour être prof, on serait mal barré sinon. Et puis bon, ils ont beau pas être super doués dans l’administration, ils sont pas cons au point de payer 2 personnes pour faire le même job. (quoique)

Et là, il enchaine « j’espère que ton mari travaille ». Ben voyons !!! Alors pardon, mais si j’avais un mari qui pouvait m’entretenir, je suis pas sûre que je passerais mon temps à tenter d’enseigner à des petits cons qui sont en train de m’user physiquement et mentalement.

 

Bien que ça ne le regarde absolument pas, je décide de lui répondre. En vrai, c’est surtout parce que j’aime bien la provoc aussi. Alors je lui dis juste que non.

Visage horrifié bis. Il dit rien, mais je peux voir son cerveau qui crie « mais c’est quoi ce couple de loosers où il bosse pas et où elle est précaire » assorti d’un « mais putain pourquoi j’ai pas fermé ma gueule !!! ».

Alors comme je suis pas (que) une pute, je décide de l’aider. Après avoir laissé une pause règlementaire de plusieurs secondes quand même, faut pas déconner non plus, j’ajoute « en fait, je suis célibataire ».

Visage horrifié ter !! (putain ça devient trop facile là). Là c’est plutôt un mélange d’horreur, de je-suis-complètement-paumé et de je-sais-plus-où-me-mettre. C’est alors qu’il bafouille un vague « euh… ben… mais… je croyais que tu étais mariée ». Ça c’est au cas où je n’aurais pas compris la référence à mon mari je crois. On ne sait jamais, le QI d’huitre des élèves parfois déteint.

Pleine de répartie et de bon mot, je lui sors un « et non ! » qui devrait rester dans les annales des réponses les plus merdiques qui soient.

Et lui, ce gros tocard, il insiste que vraiment il croyait parce que j’ai l’attitude d’une femme mariée, ou une connerie du style. Je me rappelle plus texto ce qu’il a dit, mais tu auras compris l’idée.

 

J’ai failli lui demander s’il voyait un énoooooorme diamant à mon annulaire, mais c’est vrai que tous les gens mariés ne portent pas toujours leur alliance. Donc effectivement, ce n’est pas un critère.

Mais c’est là qu’il me connait pas, parce que 1/ j’aurais un énoooooorme diamant, je peux te dire que je le laisserais pas sur ma table de nuit. Non moi je serais plutôt du genre à faire plein de gestes inutiles pour que tout le monde le remarque bien. Ouais je suis une connasse et j’assume. Et 2/ tu crois que j’épouserais un mec qui ne m’offrirait pas un énoooooorme diamant ? Non que je sois vénale (sinon j’aurais dit des énoooooormes diamants), je suis une incurable romantique qui rêve d’un beau et grand mariage d’amour. Mais pas que. Disons un mariage fait d’amour et de diamants.

 

Bref, tout ce blabla pour dire que ça y est, j’ai enfin compris pourquoi les mecs ne viennent pas m’aborder.

Ce n’est pas mon extraordinaire beauté qui les complexe.

Ce n’est pas mon incroyable intelligence qui les fait se sentir con.

Ce n’est pas mon humour dévastateur qui les arrête, de peur de ne pas être à la hauteur.

 

En vrai, c’est qu’ils croient que je suis déjà prise. J’ai plus qu’à faire du shopping et à mettre ça maintenant :

si ça c’est pas sexy…

 

 

Edit :

En fait, le commentaire de Childhood m’a fait réfléchir. Alors c’est vrai que maintenant je sais pourquoi les hommes ne m’abordent pas. Mais j’aurais du demander des précisions sur ce qu’est qu’une attitude de femme mariée, comme ça j’aurais pu corriger cette immense erreur. Et enfin adopter une attitude de femme célibataire et prête à tout pour se caser parce que bordel ça commence à bien faire !

 

 

Catherinette de merde !!

26 Nov

Hier on fêtait les catherinettes. À la base, une catherinette, c’est une fille de 25 ans pas encore mariée qui doit mettre un chapeau sur la statue de Ste Catherine, prier la sainte pour que la madame de là-haut, dans sa grande bonté, lui donne un bon mari. Maintenant, la fille de 25 ans pas encore mariée, elle doit mettre un chapeau que ses copines lui ont confectionné. (bien ridicule le chapeau, sinon ça serait pas drôle)

Alors pour moi, c’est juste une pauvre tradition de merde moyenâgeuse où à 12 ans tu travaillais déjà dans les champs, et où l’espérance de vie ne devait pas dépasser les 35 ans. Alors oui, si à 25 ans t’étais pas mariée, ça pouvait craindre du boudin. (ça reste encore à prouver mais bon…)

Mais il faudrait un peu mettre les choses en perspective. Maintenant, on vit facile jusqu’à 80 ans si ce n’est plus, et à 25 ans, on est encore dans les études ou on en sort à peine. Donc le mariage à cet âge, c’est pas forcément la priorité. Et puis comme c’est sensé être à la vie à la mort, ce qui veut dire que potentiellement tu peux passer 60 ans avec le même mec, autant pas te tromper…

Et puis merde quoi ! On travaille, s’assume financièrement alors qu’à l’époque c’était la seule condition pour sortir de chez soi. Tu passais directement de l’autorité de ton père à celle de ton mari (toujours symbolisé lors du mariage religieux je te rappelle).

 

Bon tu l’auras compris, déjà comme  « tradition » je trouve ça complètement pourri. Mais alors quand j’entends encore des tocards me souhaiter la Ste Catherine alors que c’est même pas mon prénom bordel ! Ça m’énerve encore plus. En plus, ça fait déjà quelques années que j’ai eu 25 ans, donc merci de suivre ! (et de remuer le couteau chaque année par la même occasion).

 

Alors j’ai réfléchi (oui oui, ça m’arrive !).

Il est dit qu’aujourd’hui, la fête de la Ste Catherine permet de se moquer gentiment des célibataires. Tout le problème réside dans le gentiment. Quand ce sont les copines de la célibataire, les filles qui la connaissent bien, qui lui organisent une soirée, pourquoi pas ? Mais moi, j’ai eu parfois des réflexions de gens que j’ai du voir trois fois dans ma vie, ou même de collègues. De quel droit ils se permettent de se moquer de ma situation, sans rien en connaitre ? Tu crois que ça me fait plaisir d’être célibataire connard ???

Ce que je n’aime pas, c’est cette stigmatisation du célibataire. Autant se mettre une pancarte autour du cou avec écrit « grosse looseuse de l’amour » dessus, ça ira plus vite. Ça marche aussi avec « à votre bon cœur monsieur, épousez moi ». J’ai la très désagréable sensation d’être dans une foire au bestiaux. Avoir un signe distinctif pour être repérée plus facilement. Et puis pourquoi pas regrouper toutes les célibs dans la même pièce que les mecs fassent leur marché (ah, on me dit dans l’oreillette que ça existe déjà. Ça s’appellerait le bal des débutantes) Comme ça, si personne ne te choisit encore une fois, c’est de ta faute, c’est que tu fais vraiment pas envie. Bon ben t’as plus qu’à te jeter d’un pont.

Et puis j’aime pas non plus les gens qui font comme si c’était une maladie mortelle et contagieuse. La peste, le célibat, même combat ? Il faut croire que oui, vu le nombre de personne qui cherche à nous caser dès qu’on est célibataire…

 

En fait, ça m’a rappelé le débat du mademoiselle/madame d’il y a quelques semaines. Encore une fois, il s’agit de la différenciation des statuts, célibataires d’un côté et mariées de l’autre.

Au début, j’étais pour garder le mademoiselle. C’est surtout parce que je trouvais ça flatteur, on se croit jeune et tout. Sauf que… si dans 15 ans je ne suis pas mariée, je pense suis sûre que vu l’âge que j’aurai on m’appellera madame. Est-ce que je trouverais ça encore flatteur de devoir corriger ? De devoir expliquer que je ne suis pas mariée ? De devoir sortir ma pancarte « looseuse de l’amour » ? Pas sûr…