Tag Archives: amour

Jamais 2 sans 3 ?

20 Juil

Je t’ai parlé vite fait du Collègue-Choupi-de-l’Atelier.

Pour faire bref, c’est donc un collègue que je trouvais mimi, mais que je ne connaissais pas plus que ça.

Donc un jour, j’en ai eu marre des petits regards sans qu’il se passe rien, donc j’ai récupéré son numéro au boulot et je lui ai envoyé un message pour savoir si ça lui dirait qu’on se voit.

On s’est effectivement vu pendant 1 mois environ, mais c’était pas du tout ce que j’espérais.

je pensais qu’il était cool, mais en fait il est mou. Ça reste un gentil, je lui en veux pas particulièrement ou quoi, mais moi qui suis plutôt une angoissée, c’est difficilement compatible.

Donc jeudi soir, après avoir un peu fait traîner la chose, j’ai décidé de rompre.

Bon c’était un peu moche parce que c’était par texto, mais bon…

Donc pendant plus d’une heure, on s’envoie des messages. Je lui explique que j’ai l’impression qu’il est pas plus emballé que ça, que ça serait moi ou une autre ça serait pareil. Je ne me sens pas vraiment choisi, et c’est pas super agréable. Surtout qu’il n’a jamais vraiment demandé à me voir. Et les dernières fois où je lui ai proposé, il a refusé parce qu’il allait être dans les bouchons, qu’il venait de se raser et donc il avait des boutons et qu’il voulait pas sortir comme ça (véridique !!), ou que c’était loin et qu’il voulait pas faire de la route. Difficile de faire aussi peu motivé. donc moi, ça m’a bien refroidi, et j’ai pas/plus trop envie de faire d’efforts non plus.

Il se défend que c’était de la maladresse, blablabla. Et là, il m’achève en me disant que si je lui dis pas ce qui me gêne, il ne pourra jamais corriger. J’essaie de lui faire comprendre que c’est exactement ce dont on parle depuis le début, mais bon…

Il coupe un peu court à la conversation en me disant qu’il va se coucher, et me souhaite bonne nuit.

Je trouve ça un peu bizarre, mais tant mieux s’il le prend bien.

Vendredi matin, je me réveille et j’ai un texto de sa part, me souhaitant une bonne journée.

Encore une fois je trouve ça bizarre, mais le bonhomme étant un peu perché, je dis rien.

L’après midi, il me renvoie un message pour savoir comment s’est passé le contrôle technique de ma voiture. J’ai quelques réparations à faire dessus, il me propose de me les faire contre un resto.

Wait.. What ? donc là, 2 possibilités : soit il fait comme si de rien n’était en espérant me reconquérir, soit il a rien compris à ce que je lui ai dit la veille au soir…

Je commence à pencher pour la 2ème solution quand un peu plus tard il me demande si ça me dit qu’on se voit le lendemain…

Le samedi, il revient à la charge, en me demandant si j’ai bien dormi, ce que j’ai fait de ma soirée précédente, et en redemandant si on se voit.

Donc là, je n’ai plus vraiment de doute, il a pas compris que je l’avais quitté jeudi soir. Je suis donc obligée de re-rompre. Youpi !!

Et bien le monsieur tombe des nus ! il croyait que c’était une sorte d’avertissement ou un truc du genre ou je sais pas quoi.

Je t’avoue que ça me soulait déjà pas mal, mais je me suis bien énervée quand il a sorti sa tactique spéciale, j’ai nommé « la meilleure défense, c’est l’attaque ».

Donc là, il me sort que j’étais d’accord pour, je cite « attendre qu’il déménage et qu’il puisse se consacrer à nous ». euh.. lol !

Son déménagement lui a pris un weekend. Mais le mois précédent, il avait quoi comme excuse ?

Je pensais que c’était finalement clair.

C’était sans compter les messages d’hier pour me demander si j’avais passé une bonne journée, celui de ce matin pour me souhaiter bon courage pour le réveil, et ceux de cet après-midi pour savoir ce que je fais.

Je suis pas du tout croyante, mais je vais pas tarder à me mettre à prier pour qu’il ait vraiment compris.

Je me vois pas le quitter une 3ème fois…

Etre l’autre femme – le bilan

28 Août

Une des dernières fois où je suis venue ici, je te racontais que je commençais une histoire avec un collègue marié.

Bon tu te doutes, depuis le temps c’est fini.

Je savais très bien ce qu’il en était, mais j’ai voulu tenter. En me disant que je le faisais tant que ça me convenait.

Ça m’a à peu près convenu pendant quelques moi, et puis pour différentes raisons, ça ne m’allait plus, donc j’ai arrêté.

 

Bon je vais être honnête, je ne pense pas que je le referais, parce que c’est quand même assez compliqué, et un peu merdique aussi, il faut bien le dire.

Bon et puis on est enter nous, on va pas se mentir, moi je suis un peu beaucoup princesse, j’aime bien avoir toute l’attention, donc partager, c’est relou.

Mais l’important, c’est que je ne regrette pas, parce que j’ai appris plein de choses sur moi, et je crois aussi que ça a débloqué certains trucs dans mon petit cerveau compliqué.

J’ai l’impression d’avoir compris certaines choses sur moi, le couple, la relation, ce que j’attendais, ce que je voulais ou pas, tout ça, et je suis sûre que ça ne peut être que du positif pour la suite.

 

L’amour, ça craint

19 Juin

Jusqu’à encore très récemment, je croyais bêtement que le pire en amour, c’était d’être amoureuse d’une personne, mais que celle là ne nous aime pas en retour.

J’avais tort.

J’ai découvert que le pire, c’est d’être amoureuse d’une personne, que cette personne nous aime aussi, mais de ne pas pouvoir être ensemble.

 

L’amour, ça craint.

if you have chemistry

Je ne sais pas… Je ne sais plus

2 Avr

Il y a un truc dont je ne t’ai pas parlé à propos du collège.

Il y a un homme, un assistant.

J’ai bien compris que je lui plaisais. Il a toujours un mot gentil pour moi, il sait que ça se passe pas toujours bien avec mes classes, donc il vient me remonter le moral de temps en temps. Et puis comme ça, ça lui permet de venir s’incruster et de discuter.

Le pb, c’est que je sais pas s’il me plait, ou si j’apprécie juste son attention. Ça fait une éternité que je n’ai pas intéressé quelqu’un, donc je me sens flattée.

Et aujourd’hui, alors qu’on discutait tranquillement pendant la pause, il m’a proposé qu’on aille boire un verre un de ces jours. je vais être honnête, je m’y attendais un peu, mais il n’empêche que je me suis retrouvée un peu con parce que je savais pas trop quoi répondre.

 

C’est là que je me rends compte que je suis complètement paumée. Il me semble que déjà en temps normal, les relations de couple c’est pas évident, mais là, ça devient du chinois pour moi. Le problème, c’est que j’ai l’impression que je sais plus, je sais plus faire, et surtout je ne me fais plus confiance.

Je remarque que je lui cherche déjà des petits défauts, histoire de me convaincre que c’est pas une bonne idée. Est-ce que ça veut dire qu’il me plait pas ? Au fond, je crois surtout que c’est un prétexte pour rien tenter, comme ça je suis sûre de pas être déçue et de ne pas souffrir.

Et puis il y a aussi le côté « no zob in job », l’histoire avec un collègue qui n’est absolument pas une bonne idée. Du tout. A mon avis c’est aller au devant d’emmerdes, et je me dis que j’en n’ai pas particulièrement besoin. En même temps, je crois qu’on fait déjà un peu jaser, alors au point où on en est…

 

Je réalise que mon célibat me pèse, je dis que j’aimerais bien un chéri et tout, mais en même temps, je freine au maximum quand l’occasion se présente.

J’ai l’impression d’être totalement à coté de la plaque. Et puis surtout je m’énerve moi-même. Je sais que je me protège, parce que j’ai énormément souffert la dernière fois. Mais je suis pas la seule dans ce cas. Alors pourquoi les autres arrivent à tourner la page, à repartir vers l’avant et pas moi ?

Je risque quoi à tenter le coup ? je sais que c’est un mec bien, respectueux, il est plutôt mignon et il a pas l’air con. Il me semble que c’est déjà pas mal non ? Et puis même si ça marche pas, rien ne dit qu’il va me briser le cœur et le piétiner.

Ça me soule parce que même si en général j’essaie de voir le positif dans ma vie, j’y arrive plus quand ça concerne l’amour. Comme si c’était forcément voué à l’échec.

 

Voilà. C’est totalement décousu, à l’image de ce qui peut se passer dans ma petite tête en ce moment. J’espère que je t’ai pas perdue en route. Et même que si t’as des conseils, je prends !

 

Et moi qui croyais qu’on avait évolué…

20 Juin

Il y a un truc du mariage de ma cousine dont je ne t’ai pas parlé. Bon, ça ne concerne pas le mariage à proprement parlé, c’est juste que c’est à cette occasion que ça c’est déroulé.

 

En fait, ça a commencé le jour de l’enterrement de vie de jeune fille. Je t’ai déjà raconté comment ça s’était passé, je ne vais pas recommencer, ne t’inquiète pas. Mais ce que je ne t’ai pas dit, c’est qu’une des amies de la mariée n’est pas restée jusqu’au bout. Après le spa, elle est partie car elle s’était déjà engagée, elle avait un repas dans la famille de son chéri. elle avait à peine tourné les talons que ma cousine nous explique sur le ton de la confidence que bon, là l’amie a un copain, mais avant elle était avec une fille !!! Non mais tu te rends compte ! Enfin, une fille quoi !!

 

Le jour du mariage, je revois cette amie, on discute, on rigole, on prend des photos, tout va bien. Je retrouve d’autres membres de la famille qui la connaissent et là : « et tu sais pas ? avant elle était avec une fille !!! »

ET ALORS ??? Mais qu’est ce qu’on en a à foutre ?? C’est sa vie, elle fait ce qu’elle veut.

Tu vois, j’avais eu l’info 15 jours avant, et j’avais complètement oublié. Parce que je crois que je m’en fous, ça ne me concerne pas.

 

Ce qui me choque, c’est pas qu’elle ait été en couple avec une fille. C’est sa vie, son cul, elle fait ce qu’elle veut.

Ce qui me choque, c’est la réaction des gens. Ça viendrait de mes grands parents, je pourrais comprendre qu’ils en parlent. Parce qu’ils n’ont pas l’habitude, parce que ça ne se faisait pas à leur époque, parce que ça les gêne. Ça encore, ok. Mais de la part de « jeunes », proches de la trentaine, j’ai beaucoup de mal. Ils se disent ouverts, mais faut croire qu’ils ne le sont pas tant que ça pour en parler autant. Je pense qu’ils sont mal à l’aise. Ils font genre c’est normal, sauf qu’ils n’auraient jamais eu ce type de réaction si son dernier ex avait été un homme. LA ils se seraient comportés « normalement ».

 

Sincèrement, j’étais mal pour elle. Je suis sûre qu’elle se doute que dès qu’elle sort de la pièce, ça jase dans son dos. Ben bien sûr, rien n’est dit en face. Je trouve que c’est encore plus dommage parce qu’on en oublie le principal : elle est super belle, elle est sympa, elle est maligne, elle est drôle. Non, maintenant tout ça passe au second plan, elle est « la fille qui a eu une histoire avec une fille ». C’est triste de la réduire à ça, parce qu’elle beaucoup plus. En tout cas, je suis admirative, parce que ça ne doit pas être évident tous les jours, je suis sûre qu’elle doit se prendre des réflexions, et qu’elle a l’air de gérer ça de mains de maitre.

 

Toute proportion gardée, ça me fait penser à ces stars hollywoodiennes qui font l’objet de rumeurs sur leur homosexualité, supposée ou réelle. Où des gens bien pensant leurs conseillent d’avouer. Mais d’avouer quoi ? C’est fort comme terme, avouer. C’est pas un crime (enfin si, dans certains pays).

Je ne supporte pas cette chasse aux sorcières. Je me dis que si justement on arrêtait de les montrer du doigt et de parler derrière leur dos, ils seraient nettement plus sereins et vivraient leur amour au grand jour (c’est beau ce que j’écris).

 

Alors on n’arrête pas de nous répéter qu’on est au 21° siècle, qu’on est dans une société civilisé, qu’on a évolué. C’est très joli tout ça, ce sont de belles paroles. Ça serait encore mieux si les actes suivaient.