Archive | Loisirs RSS feed for this section

Ce qui vous attend si vous attendez un enfant

30 Juin

Mercredi soir, j’ai profité de la dernière journée de la fête du cinéma pour aller voir un troisième film. Oui, celui du titre.

 

Il s’agit ici de ce qu’on appelle communément un film choral, un film avec tout plein d’acteurs dedans dont les histoires se croisent et se recroisent. Dans le cas présent, ce sont 5 couples :

Jules et Evan (Cameron Diaz et Matthew Morrison)

Jules est coach fitness dans une téléréalité pour faire maigrir les obèses, et Evan est danseur professionnel. Ils se sont rencontrés sur le plateau de Danse avec les Stars.

 

Wendy et Gary Cooper (Elizabeth Banks et Ben Falcone)

Wendy tient une boutique pour enfants, et Gary est dentiste. Ça fait deux ans qu’ils essaient d’avoir un enfant.

 

Skyler et Ramsey Cooper (Brooklin Decker et Dennis Quaid)

Il s’agit du père et de la belle-mère de Gary Cooper. Ramsey est une ancienne gloire de course automobile, et Skyler est sa nouvelle femme trophée. Il a instauré une compétition malsaine avec son fils. Skyler tombe enceinte par hasard.

 

Rosie et Marco (Anna Kendrick et Chace Crawford)

Ils gèrent chacun un « food truck », et sont en compétition. Après une seule nuit passée ensemble, Rosie tombe enceinte.

 

Holly et Alex (Jennifer Lopez et Rodrigo Santoro)

Holly est photographe et Alex est infographiste. Après des années à essayer, à tenter des fiv, ils envisagent l’adoption.

 

 

Le groupe de papas (Chris Rock, Rob Huebel, Thomas Lennon, Amir Tala et Joe Manganiello)

C’est un groupe où se retrouvent les pères pour décompresser, et se soutenir. Sur les encouragements d’Holly, Alex va les rencontrer, et ainsi espérer apaiser ses craintes.

Et là, je suis sure que t’as pas fait gaffe, mais sur la photo, y a que 4 gars, alors que moi j’ai mis 5 noms. Allez, le dernier c’est cadeau !

 

Au cas où ce n’est pas assez évident, ce film tourne autour de la grossesse et de la maternité. On suit les personnages en parallèle, leurs doutes, leurs questionnements, leurs angoisses, leurs joies.

 

Franchement je l’ai trouvé très sympa. C’est une bonne comédie, on passe un bon moment. Spontanément j’aurais tendance à dire qu’il est peut-être plus à partager avec une copine, mais après réflexion, les hommes aussi peuvent le voir !

 

Hunger games

27 Juin

J’ai profité de la fête du cinéma pour aller voir hunger games. Oui je sais, il est sorti il y a au moins 3 mois, tout le monde en a parlé. Mais c’est pas grave, je vais quand même te donner mon avis (et puis c’est mon blog alors je fais quoi je veux). Et puis comme ça, tu pourras me dire ce que tu en as pensé, si t’es d’accord avec moi ou pas.

Par contre, c’est la peine de raconter l’histoire ? J’ai l’impression que tout le monde l’a vu, et donc que ça sert un peu à rien (et puis j’ai la flemme surtout) (mais si t’insiste, je le ferais).

 

D’abord, il faut le dire j’ai bien aimé ce film. Mais… parce que oui, il y a un gros « mais ». Il y en a même plusieurs.

Alors d’abord, je propose qu’on pende le réalisateur. Ou qu’on lui arrache le cœur avec une petite cuillère rouillée. Oui qu’on lui fasse écouter Justin Bieber en boucle. Ou qu’on le force à regarder le film de Britney Spears. N’importe quoi, mais faut le punir. Parce que c’est pas possible une image comme ça. Des gros plans que tu peux compter les points noirs des acteurs, et une caméra qui bouge tout le temps, même (surtout ?) quand c’est pas nécessaire. Putain j’ai cru que j’allais être malade mais il faut croire que mon estomac est moins fragile qu’il n’y parait parce que j’ai pas vomi ! (youpi moi !)

Ensuite l’histoire. Bon, je reconnais, je m’étais peut-être pas assez renseignée avant. Mais j’avais cru comprendre que ça se passait dans un monde post-apocalyptique. Donc là, rien à dire, les districts vivent au moyen-âge, ça correspond à ce à quoi je m’attendais. Par contre, quand les tributs arrivent au Capitole, t’as l’impression qu’ils débarquent sur Flostone Paradise. Et ça, je m’y attendais pas du tout. Donc oui, ça m’a perturbée. Parce que moi quand on me dit qu’il y a eu l’apocalypse, bêtement je pense que ça touche tout le monde. Et au cas où on aurait pas compris à quel point ce sont de gros pouilleux, les tributs sont lavés (plusieurs fois) parce qu’ils puent. Et puis épilés aussi. et coiffés, et habillés. Gros pouilleux on te dit ! Mouais…

Ensuite, bravo le marketing autour de Katniss. On arrête pas de nous dire dans le film qu’elle est fantastique, trop forte, qu’elle va gagner et tout, mais en fait c’est un peu une chèvre. Parce que comme on dit chez moi, elle a surtout le cul bordée de nouilles. Si elle n’avait pas eu autant de coups de pouce, elle aurait été dans les premières à mourir. Donc bon… faut pas déconner hein ! On n’est pas complètement débile non plus.

Et enfin, à la sortie du film, je me suis dit tiens, encore une fille tiraillée entre deux mecs. Mais lequel elle aime ? Non parce que j’ai vu blanche-Neige la veille, et là encore, 1 fille et 2 mecs. Alors je trouve que ça fait beaucoup (surtout que des films dans le genre, il y en a environ un million). Bon en même temps, si c’était l’inverse, ça fait longtemps que le mec se serait tapé les deux. Donc ouais, c’est moins glamour. Mais bon, voilà quoi, faut arrêter de faire croire que toutes les filles sont cuculs « oh mon dieu, c’est lui que j’aime ? Ou c’est l’autre ? Je sais pas, je vais téléphoner à ma mère/ ma bff 1/ ma bff 2/ ma copine d’enfance/ ma boulangère pour avoir leur avis » ou qu’elles ne savent pas prendre de décisions. Voilà, c’était ma minute féministe du jour.

 

Bon je râle, mais tu me connais maintenant. Tu sais que j’irais voir la suite (je ne suis pas à une contradiction près).

 

Blanche-Neige et le Chasseur

26 Juin

Oui parce que les 7 nains, ils sont bien sympas mais ils sont petits, ils sont moches, bref on s’en fout un peu d’eux. Alors que le Chasseur, il transpire le sexe la virilité, il est nettement plus agréable à regarder. Et puis la testostérone, ça plait aux mecs, qui pourront aller voir le film sans chouiner que c’est pour les gonzesses.

 

 

Après cette petite minute marketing, passons à l’histoire.

Il est rigolo ce film, parce qu’il commence par la fin : le roi et la reine se marièrent et eurent beaucoup d’enfants. Enfin, non pas beaucoup, un seul. Enfin, une : Blanche-Neige (BN pour les intimes feignasses). La reine ne mangeant pas ses 5 fruits et légumes par jour étant de faible constitution, ne survit pas à un hiver rigoureux, et meurt. Mais mis à part ce léger détail, le roi est super sympa, donc ses sujet le kiffent grave l’aiment d’amour, et BN est la plus belle, la plus pure, la plus innocente, donc ses sujet la kiffent grave l’aiment d’amour.

Et puis un jour, des cavaliers pas beaux et pas gentils viennent attaquer le château. Alors le roi il dit pfff même pas peur, et prend sa bite et son couteau ses chevaliers et ils boutent hors du royaume massacrent les méchants. Et même qu’il découvre une prisonnière, Ravenna (en vrai c’est un piège mais il le sait pas le con). Le roi, comme il a lu Dolto, Pernoult et Ruffo, il se dit que ça serait pas mal que BN ait une figure féminine à laquelle s’identifier, donc il épouse Ravenna le lendemain. Oui, parfaitement, le lendemain !

Ravenna elle kiffe, jusqu’à ce qu’elle s’aperçoive que BN lui vole toujours la vedette. Parce qu’on sous-estime encore et toujours les problèmes de familles recomposées, la place de chacun et tout, Ravenna règle le problème en tuant le roi et en emprisonnant BN. Et puis elle monte sur le trône aussi. Tant qu’à faire. En même temps, la place était libre..

À partir de là, tout part en sucette, mais je vais pas tout te raconter non plus, faut pas déconner. T’as qu’à aller voir le film si tu veux savoir la suite.

 

Bon, j’ai peut-être un peu l’air de me moquer, mais la vérité, j’ai adoré ce film ! En vrai je viens de reécrire entièrement l’article, donc oui je reconnais, j’ai un peu craqué. Mais même avec mes conneries, franchement il est super bien, j’ai pas vu le temps passer. En plus y a des effets spéciaux de folie, je te promets que tu vas en prendre plein les yeux.

Même qu’il y a un peu d’humour, ce qui ne fait jamais de mal à mon humble avis.

Big up à Charlize Theron, parfaite en beauté glacée (glaciale ?) complètement psychopathe. Je dois reconnaitre qu’elle crie un peu trop à mon goût, mais elle est vraiment super. D’ailleurs, je me suis dit que si elle était nommé aux prochains oscars, ça ne m’étonnerait pas.

Et Chris Hemsworth quoi ! ❤ en plus je le préfère en brun, donc c’est tout bénef. En revanche, je m’insurge ! Il n’est vraiment pas assez torse nu à mon goût. Alors oui, peut-être que le film ne s’y prête pas plus que ça, mais ça n’a jamais arrêter les réalisateurs/producteurs pour dessaper les filles. Un peu de parité bordel !

Même Kristen Stewart, je l’ai trouvée moins cruche que dans Twilight. Bon ok, elle est toujours à 2 de tension, mais elle est moins tête à claques. Attention, j’ai pas dit qu’elle était parfaite hein, moi perso y a toujours un truc qui me gêne chez elle, sans que j’arrive clairement à l’identifier.

Bref, tout ça pour dire, tu peux y aller en toute confiance, tu seras pas déçue. Et si t’es déçue, je te rembourse c’est que t’as mauvais goût.

 

 

Maintenant, j’aimerais poser 2-3 questions aux filles qui ont vu le film.

(là, je sous-entends que si tu l’as pas vu mais que tu comptes le voir, faut pas lire ce qu’il y a en dessous) (attention, je t’aurais prévenu) (viens pas pleurer après !)

Pourquoi, mais pourquoi la reine ne tue pas BN dès le début ??? Ça me fait penser à tous ces films où le méchant est sur le point de tuer le gentil, mais tout à coup, il se met à lui raconter sa vie, à lui expliquer que ça vient de son enfance, parce que Pedro lui avait voler ses billes à la récré blabla, comme ça, ça laisse le temps au gentil de trouver une arme. Ou aux renforts d’arriver. Ce qui revient au même, le méchant meurt. Benn là c’est pareil. Bon bien sur, si elle le faisait y aurait plus de film. Mais quand même, ça m’énerve.

Sinon, ça choque personne que BN elle trouve le clou pile le jour où Ravenna veut la tuer ? Ça choque personne qu’elle ait un pantalon sous sa robe, rapport que c’est plus pratique ensuite quand le chasseur il raccourcit la robe ? Non mais que de coïncidences !!

Last but not least, putain elle finit avec qui ???? William ou le Chasseur ? Bon ok, j’ai bien une petite idée. déjà, le baiser. Et puis William il est bien gentil, mais il fait pas le poids face à Thor au chasseur. Disons qu’il y en a un des deux que t’as envie de violer sur place. Et que c’est pas William.

 

Ça m’apprendra !

25 Mai

Je crois l’avoir dit dans un tag récemment, mais parfois, quand je lis un livre et que l’histoire est vraiment bien, il peut m’arriver d’aller lire les 2 ou 3 dernières pages. J’aime bien cette phrase, ça fait un peu genre c’est exceptionnel, alors que je le fais pratiquement tout le temps. Oui, en plein milieu de ma lecture, je triche et je vais voir comment tout ça finit. On sait jamais, si je meurs foudroyée, au moins je saurais qui est le tueur. Ça sert à rien, je te l’accorde. Mais c’est plus fort que moi.

 

Comme tu as pu le voir puisque j’ai fait un article, j’ai lu la marque du tueur. Et j’étais à fond dedans. Alors j’ai voulu aller plus vite que la musique, je suis allée découvrir la fin.

Et j’y ai rien compris. C’est qui ce Justin qui prend des photos ? Et pourquoi ils sont dans un église ? Comment ils ont pu en arriver là à partir de ce que je suis en train de lire ? Quel est le rapport ?

 

Je lis ces dernières pages, et contrairement à d’habitude, je suis complètement paumée. Je vois pas du tout comment l’auteur va amener l’intrigue dans cette direction. Bon ok, il reste une centaine de page, mais jusque là, y a rien eu. Il va les sortir de son chapeau au dernier chapitre ou bien ?

 

Je continue tranquillement ma lecture, les chapitres s’enchainent. Et j’arrive à la fin de l’histoire. Je sais qui est le tueur. Mais point de Justin ou d’église là dedans.

Oui, l’éditeur a été tout mignon, à la fin du livre, pour faire un peu de pub, il a laissé passer quelques pages, et il a mis les premiers chapitres du livre suivant.

 

Ça m’apprendra à tricher !

 

La marque du tueur

25 Mai

L’inspecteur Rob Hunter (rien à voir avec Rick) reçoit un coup de fil du Tueur au Crucifix. Il est sympa ce tueur, il appelle toujours Rob chaque fois qu’il tue et il donne l’adresse du corps, pour que Rob puisse le trouver plus facilement. Moi perso, je trouve que c’est pas mal urbain. Bon bien sur, ça le serait bien plus s’il ne tuait pas. Mais dans ce cas ça serait pas un tueur. Et ses appels ne serviraient à rien. En plus ça fait 3 ans que ça dure, et Rob il arrive toujours pas à savoir qui c’est et à l’attraper. Heureusement que c’est la crème de la crème des flics. Je préfère pas imaginer l’enquête si c’était un gros con qui s’en occupait. Mais je m »égare…

Donc je disais.. Cette fois-ci, le tueur appelle Rob pour lui dire qu’il a son collègue, Carlos Garcia. Bien évidemment, Rob fonce à l’adresse indiquée et découvre Carlos, toujours vivant. Mal en point, mais vivant. Ouf !!! Seul petit problème, trois fois rien, juste un détail, Carlos est enfermé dans une cage blindée en plexiglas, crucifié, avec une couronne de fil barbelé électrifié sur son front, un moniteur cardiaque relié à des explosifs. Je te l’avais bien dit, trois fois rien.

Pour sauver Carlos, Rob a le choix entre quatre boutons. S’il se trompe, un courant passera dans la couronne, qui tuera Carlos, ce qui entrainera l’explosion de la pièce. Et il a 60 secondes pour agir. Sinon c’est pas rigolo.

 

Ça c’est le premier chapitre. Et ensuite, le livre repart 5 semaines en arrière, et explique évidemment comment ils en sont arrivés là. Franchement, ça démarre sur les chapeaux de roue ! (expression toute pourrie s’il en est).

jJai aimé le rythme, des chapitres courts, quelques pages seulement. Pas de scènes inutiles, on va droit au but. Tout ce que j’aime !

J’ai aimé l’intrigue, pas mal, bien ficelée. Je vais être honnête, c’est un peu du déjà vu, mais ça fonctionne bien quand même. En tout cas, très prenant, j’arrivais pas à décrocher.

Les rapports entre les personnages m’ont fait marrer. En fait, je les ai trouvé un peu cucul, pas très naturels. Je pense que pour n’importe quel autre livre, ça aurait pu m’énerver, mais là, je sais pas pourquoi j’ai trouvé ça touchant. Peut-être parce que je savais que c’était le tout premier livre de l’auteur. Genre je suis une méga critique littéraire et je lui laisse le bénéfice du doute.

 

Voilà, un super livre si t’aimes les thrillers que je te conseille vivement, encore une fois.