Il faut qu’on parle…

3 Nov

silent pain

Mes petits chatons, il faut qu’on parle.

 

Dernièrement je vous ai raconté l’histoire du sombre connard.

Parmi vos réactions, j’ai eu beaucoup de gens en colère contre lui, que c’était qu’un con et que je devais m’en débarrasser (cœur sur vous ♥).

Mais j’ai également eu, en commentaires ou en privé, des gens qui me disaient que mes histoires sont toujours drôles ou qu’ils se marraient à me lire.

 

Et ça là, je peux pas.

Je sais, ou je suppose fortement, que ce n’était que de la maladresse.

Mais quand même, ça fait mal.

 

Alors bien sur, je me suis posée plein de questions.

Est-ce que c’est moi qui prends tout mal ?

Ça arrive parfois, je suis encore trop dans la situation, j’ai pas le recul nécessaire. Ben là non. Je me dis que dans 1 mois, dans 6 mois, dans 10 ans, ça sera toujours l’histoire d’un mec qui a eu un comportement abusif envers une fille, qui a pris du plaisir à l’humilier, à la rabaisser, à la traiter comme une merde. Et que dans 1 mois, dans 6 mois ou dans 10 ans, ça ne sera toujours pas un sujet de plaisanterie.

 

Est-ce que j’ai utilisé tant d’humour que ça dans mon article ?

Honnêtement, je ne l’ai pas relu pour vérifier, parce que j’ai pas envie de replonger là dedans. Mais il ne me semble pas.

J’ai surement fait preuve d’ironie, parce que, même si je raconte ma vie sur internet je suis pudique, et que c’est ma manière de me cacher, de cacher ce que je ressens tout au fond.

Mais je ne crois pas que la forme cache tant que ça le fond du sujet.

 

Est-ce que j’aurais du dire les choses vraiment, sans faux semblant, sans artifice ?

Est-ce que j’aurais du dire que j’en ai perdu le sommeil et presque l’appétit ?

Est-ce que j’aurais du dire qu’il m’arrive de pleurer comme ça, d’un coup ?

Est-ce que j’aurais du dire que l’idée m’a traversé l’esprit que j’aurais préféré qu’il me frappe ?

Parce que oui, j’ai pensé que si mes blessures étaient visibles, si j’avais eu un cocard ou des côtes cassées, peut-être que certains réagiraient autrement.

Peut-être que je n’aurais pas eu à entendre « un de perdu 10 de retrouvés ».

Peut-être que je n’aurais pas eu à entendre « allez on s’en fout c’est un con. On sort demain et on fait d’autres rencontres ! ».

Peut-être que je n’aurais pas eu à entendre « haha tes histoires sont toujours trop drôles ».

Je ne dis pas ça à la légère, parce que je sais que certaines ont vécu ce traumatisme. (et oui, je me doute que là aussi, certain(e)s préfèrent nier l’évidence)

 

Attention hein, c’est pas un jugement ou quoi. Moi aussi je suis maladroite. Je l’ai encore été ce weekend. Ce qui était une blague innocente pour moi ne l’était pas pour l’autre. Et je ne m’en étais pas aperçu avant qu’on me le dise.

Et c’est là que j’ai compris. Si je ne vous dis pas que ça m’a blessé, ben vous pouvez pas le savoir. Cqfd.

Donc voilà, c’est dit. Maintenant on peut passer à autre chose.

 

 

Publicités

6 Réponses to “Il faut qu’on parle…”

  1. Cyrille 3 novembre 2015 à 18:50 #

    Oh je suis désolé j’ai relu mon dernier commentaire et je te fait mes plus plates excuses. Je voulais pas dire ça comme ça. Je sais pas si nous étions plusieurs ou si y avais juste moi mais peu importe je te trouve sympa et j’ai jamais voulu faire de mal
    Encore pardon.

  2. Isa 4 novembre 2015 à 08:06 #

    je t’aime ma petite fée..
    je regrette d’être si loin..

  3. Louisette58 4 novembre 2015 à 13:57 #

    oui c’est vrai l’humour est un peu ton arme, ta cuirasse pour te protéger mais on comprend vite. j’ai trouvé ça drôle au début et plus du tout à la fin. Suis là quand tu veux ma douce ❤

oh oui, pintade avec moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :