Juste après…

21 Nov

Voilà, cet article, c’est le 300ème. Ouais, déjà 300 articles de bonheurs, de râlage, de famille, de quotidien, de boulot, d’amour, de conneries en tout genre… pour l’occasion, je voulais écrire quelque chose de spécial, que ce ne soit pas un billet parmi tant d’autre. Quelque chose de joli, qui fasse réfléchir.

 

Et puis hier soir, j’ai entendu cette chanson, Juste après de Fredericks Goldman Jones. Et je me suis dit que j’avais trouvé. C’est une chanson que j’adore.

Elle a éteint la lumière ?
Et puis qu’est-ce qu’elle a bien pu faire,
Juste après

Se balader, prendre l’air ?
Oublier le sang, l’éther
C’était la nuit ou le jour ?
Juste après

Deux, trois mots d’une prière ?
Ou plutôt rien et se taire
Comme un cadeau qu’on savoure
Qu’a-t-elle fait ?

Un alcool, un chocolat ?
Elle a bien un truc comme ça
Dans ces cas-là

Le registre, un formulaire
Son quotidien, l’ordinaire
Son univers

A-t-elle écrit une lettre ?
Fini un bouquin peut-être ?
Une cigarette ?

Qu’est-ce qu’on
Peut bien faire
Après ça ?

 

Au début, j’aimais juste l’air, que je trouvais entrainant, qui me donnait envie de danser, qui me (re)boostait. J’entendais les paroles, je comprenais bien sûr, mais je ne savais pas vraiment à quoi il faisait référence. Juste après quoi ? C’était quoi le ça ? Alors j’ai cherché, je suis tombé sur la séquence que j’ai mise dessous. Et là je me suis pris une grosse claque.

 

Petit warning quand même, si tu ne connais pas où si tu ne l’as jamais vu, c’est un peu violent au départ. Même moi qui connais, qui l’ai vu plusieurs fois, qui sait que ça fini bien, ça me donne des frissons et me fait monter les larmes à chaque fois. (c’est peut-être un peu long, mais là il y a toute l’histoire)

 

Maintenant quand je l’entends, je pense à tout ça. À cette Sœur qui n’a rien lâché, qui maintenant a un petit sourire gêné, plein d’humilité. Qui a accompli un miracle avec rien, deux bassines d’eau froide et d’eau chaude. Et la volonté de ne rien lâcher. Ça remet les choses en perspective, ça remet les idées en place.

Pour moi cette chanson, c’est du positif puissance whatmillions. Je sais pas très bien dire ça sans passer pour une grosse niaise, mais ça donne de l’espoir, de la force, le sourire. Chaque fois que je l’entends, je me dis que tout est possible tant qu’on y croit…

 

Publicités

8 Réponses to “Juste après…”

  1. Marcelle 21 novembre 2012 à 13:48 #

    Happy articleversaire

  2. lheureuseimparfaite 21 novembre 2012 à 14:27 #

    bon ben j’ai versé ma petite larme, faut croire que ça réveille plein de chose, il est est beau ton 300ème article ♥

  3. Louisette58 21 novembre 2012 à 20:34 #

    Article très fort pour ton 300 ème !!! En plus MERCI je n’avais jamais vu la suite, pour un peu la sœur me réconcilierait avec les « bondieuseries » par son courage sa détermination et sa modestie et aussi ce médecin qui, chose très rare, ne s’attribue pas tout le mérite de ce petit miracle, comme toi, je retiendrai surtout le sourire de cette femme que la satisfaction du travail accompli rend simplement heureuse, lumineuse. Bon promis demain j’arrête de m’apitoyer sur mon sort et pour ça encore merci à Elle et aussi à Toi jolie Fée tatouée
    **ouf grande respiration, j’ai comme un poids en moins sur la poitrine**

    • la fée tatouée 21 novembre 2012 à 21:48 #

      merci ma belle, je suis contente si ça t’a plu 🙂 je vais être honnête, je suis pas fan des biondeuseries moi non plus, mais gloire à elle parce que franchement, elle déchire !

  4. thalie1975 21 novembre 2012 à 21:02 #

    woot … aucun mot ne me vient, les larmes coulent… tu as bien résumé ! bravo pour ce 300ème article. vraiment ! bisous

oh oui, pintade avec moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :