Le premier de la classe – part 2

15 Nov

(le début de l’histoire, c’est là)

 

le Premier de la classe, il a tout bien compris au principe du friday wear…

Vendredi, l’heure d’être en weekend. Mais surtout, l’heure de partir boire un verre avec le Premier de la classe. Je suis gonflée à bloc. Normal, ça fait trois jours que je trépigne d’impatience. Et au cas où ça n’aurait pas suffit, les copines m’ont encouragée, briefée, coachée toute la journée.

J’arrive au lieu de rendez-vous, il est déjà là. Lorsque je le vois, j’ai une seconde d’hésitation, à me demander si je fais pas une énorme connerie. Et puis je le rejoins. Tu crois quoi ? je me suis pas fait chier à lui envoyer un mail pour rien.

Au début, on est maladroits, timides. On parle un peu du boulot, des collègues, et puis on fait petit à petit connaissance, on discute, on commente les gens qui passent, on profite du moment. Une fois nos verres finis, on part se balader. On profite du soleil, on flâne, on discute, on rigole même ! de vrais petits fous ! et moi je suis totalement subjuguée.

Et puis arrive l’heure de rentrer. On n’en a pas vraiment envie, mais étant timides tous les deux (oui à l’époque j’étais timide), on n’ose pas le dire. Alors on décide de se revoir le lendemain.

Et c’est LE moment. Celui où il faut se dire au revoir. L’émotion est palpable, on hésite. On s’embrasse ou pas ?

ce suspense de ouf !!!!

Et puis non, ce soir là on se fera juste la bise. (ouais, tout ça pour ça)

 

Le lendemain on se retrouve dans l’après midi pour aller au ciné. On est à Odéon, on discute pour savoir quel film on va aller voir. On opte pour un pauvre film italien de merde, en VO sous titré en plus, parce qu’il en a lu une bonne critique dans le Monde. Alors là je vais faire ma connasse, mais j’ai tiqué quand il a dit ça. Ouais moi quand je veux des idées de films et des critiques, je vais sur allociné. Le truc classique quoi. En fait, quand j’ai vu que ses références c’était le Monde, je me rappelle que je me suis dit que même pour ses sorties, il n’était pas hyper fun.  Premier de la classe quoi. Enfin bref, je mens et je dis que ça a l’air pas mal tout ça. Qu’est-ce qu’on ferait pas pour un homme… non mais surtout je n’allais pas râler tout de suite, je te rappelle que j’essayais quand même de l’impressionner. En tout cas, ça me fait plaisir de te dire que j’avais raison, le film était bien une grosse daube hyper déprimante (lui avait trouvé ça pas mal).

Mais cela ne nous arrête pas, et on enchaine par un diner. On étudie les restaurants et il me laisse choisir celui qui fait mon dessert préféré. Oh, il est chou ! bon et puis ça rattrape le film.

Le diner se passe, on continue à faire connaissance. Ça devient plus personnel, on parle de nous, de nos familles, de notre enfance, de nos projets, de nos voyages… c’est très sympa, il est intéressant, mais contrairement à la veille, la magie ne prend pas.

je ne comprends pas, j’avais pourtant mis ma plus belle robe !

 

Pourtant sur le papier, il a tout du gendre idéal : il est beau gosse, prévenant, il a fait de bonnes études, il a une bonne situation, il est poli, respectueux. Mais justement, pour moi il est peut-être un peu trop parfait. Il manque un petit quelque chose, un petit grain de folie là-dedans. Surement pas assez bad boy à mon goût.

On a passé un bon moment, mais on a compris que ça ne se fera pas, on est bien trop différent. Lui est bien trop sage, et moi, je dois passer pour une folle à ses yeux…

 

 

Là tu vas me détester, parce que tu crois que c’est fini, mais en fait non. Et la suite, tu l’auras demain. Mouaahahahaha !! (mais comme je suis sympa un peu pute mais pas trop, je vais la programmer pour demain matin) (mais j’ai hyper honte, parce que ça fait un suspense de dingue alors qu’elle est toute pourrie mon histoire)

 

Publicités

15 Réponses to “Le premier de la classe – part 2”

  1. Isa 15 novembre 2012 à 19:49 #

    hum… je préfère même pas commenter tiens!! :p

    parce que déjà attendre un jour, c’était dur
    mais là faut que j’attende encore jusqu’à demain!! :p

    • la fée tatouée 15 novembre 2012 à 19:52 #

      non seulement tu dois attendre, mais en plus, tu vas dire « tout ça pour ça !! »
      à mon avis, demain j’ai 15 bloggeuses qui se désabonnent.. ^^

  2. Elsa Saône 15 novembre 2012 à 20:40 #

    T’as de la chance de ne pas nous faire attendre trop longtemps ouais ouais ouais

  3. La Vie Détachée 15 novembre 2012 à 21:04 #

    Suspens ! je trépigne (non, c’est pas vrai en fait) ! 🙂

    • la fée tatouée 15 novembre 2012 à 21:36 #

      t’as bien raison de pas trépigner, tu pourrais être déçue sinon 🙂

  4. Alister 15 novembre 2012 à 21:30 #

    Demain ça veut dire à minuit .. ??? 😀

  5. lheureuseimparfaite 15 novembre 2012 à 21:38 #

    hé hé , je savais bien que t’allais faire durer le suspens !!! à demain 😀

    • la fée tatouée 15 novembre 2012 à 23:31 #

      je crois que je vais inventer une jolie fin, parce que vous allez être trop déçues si je vous donne la vraie.. ^^

  6. thalie1975 16 novembre 2012 à 07:44 #

    :p arfff heureusement que je ne lis que maintenant ça va m’éviter de trop attendre ^^ hihihihi

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le Premier de la classe – suite et fin « - 16 novembre 2012

    […] (le début de l’histoire, c’est là) […]

oh oui, pintade avec moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :