Ça me manque d’être amoureuse

17 Avr

3 ans.

3 ans que je suis célibataire.

Je te rassure tout de suite, je ne suis pas devenue nonne pour autant, j’ai eu des histoires depuis. Mais rien de vraiment croustillant, rien de palpitant. Rien qui me donne des papillons dans le ventre, rien qui fasse battre mon cœur plus vite.

 

Bon, je peux mettre ça sur le dos des mecs rencontrés, trop barjos, trop mous, trop cons, trop gentils. Mais si je suis honnête, ça venait surtout de moi. Oui, j’avais beau leur trouver plein de défauts, c’est surtout moi qui n’étais pas prête.

 

Parce qu’il y a 3 ans, le mec avec qui j’étais est parti. Et même si je m’y attendais, même si je savais que c’était le mieux, ben ça a fait mal. J’ai passé des jours à pleurer, à devenir folle. À ne plus manger, à ne plus dormir.

Sauf que ça a duré des mois la blague. Des mois à pleurer matin midi et soir pour un mec qui n’en valait pas la peine. Un mec qui m’a rendu malheureuse, qui m’a menti, qui m’a trompée, qui m’a traitée comme de la merde. Et puis un jour, j’ai arrêté de pleurer. Je me suis promis de ne plus jamais me brader pour un connard. Parce qu’au prix d’une incroyable souffrance, j’ai appris ce que je voulais. Ce que je valais. Et je veux/vaux mieux qu’un tocard qui ne sait pas m’apprécier.

Mais il n’empêche, la blessure était bien là.

 

C’est difficile de rencontrer des hommes, d’imaginer un potentiel futur quand on est sur la défensive. Même si je m’efforçais de ne pas tomber dans le piège de « tous des salauds », inconsciemment, je cherchais les indices qui me montraient que « celui-là non plus, il est pas digne de confiance ». À quoi ça sert de baisser la garde pour qu’un autre gros con en profite pour me faire du mal. Alors j’ai enchainé les petites histoires sans lendemain, celles où j’étais sûre de garder le contrôle.

Tout sauf souffrir à nouveau.

 

Et puis il y a quelques temps, dans un commentaire, Louisette m’a demandé si j’étais amoureuse. Ma réaction a été de me dire « non, mais j’aimerai bien ». Ça me manque d’avoir un chéri que je retrouve le soir, ça me manque d’avoir un chéri avec qui je peux aller me balader, ça me manque d’avoir un chéri qui me prenne dans ses bras. Ça me manque d’avoir un chéri avec qui je fais des projets. C’est là que je me suis rendue compte que ça y est, enfin, j’avais fait une sorte de paix avec moi-même. Que ça y est, j’étais prête à m’ouvrir à nouveau, et à leur laisser une chance.

 

3 ans.

C’est passé si vite. Et ça a été extrêmement long.

 

Publicités

10 Réponses to “Ça me manque d’être amoureuse”

  1. chelsea 17 avril 2012 à 18:13 #

    Tu as eu raison de te protéger le temps qu’il fallait. Et je suis contente que tu ai de nouveau envie de tomber amoureuse. Bientôt à toi les inquiétudes de l’avenir, la jalousie et le combat quotidien contre les poils ! Non, être amoureuse bien sûr que c’est génial ! Mais ça ne semble jamais aussi bon que quand on est célibataire ! Ca vaut aussi dans l’autre sens bien sûr. Jamais contentes nous ? 🙂

    • la fée tatouée 17 avril 2012 à 20:59 #

      oh oui, les poils partout, les chaussettes qui trainent et la lunette des toilettes relevée, le pied ! 🙂
      par contre, pour ce qui est de me protéger, je l’ai pas choisi, ça c’est fait comme ça. mais 3 ans, ça fait long quand même..

  2. SweetLilyBrown 18 avril 2012 à 00:01 #

    Même amoureuse il faudra te protéger pour ne pas trop souffrir… c’est le lot de la vie, on ne peut pas être heureux sans être triste après…
    J’imagine très bien ces 3 ans, vu que j’en suis à 6 mois alors que j’ai une impression de m’être fait larguée hier. Et 5 fois ces 6 mois encore, ne me semble pas insurmontable. Profite de ton célibat tant que le coup de foudre ne t’est pas encore tombé dessus ! 😀

    • la fée tatouée 18 avril 2012 à 08:34 #

      bien sûr que si je rencontre quelqu’un, je vais me protéger. mais disons que maintenant, je vais quand même lui laisser une chance. ce que je ne faisais pas avant.
      pour ce qui est du célibat, je l’ai très bien vécu, j’en ai profité, mais maintenant ça me pèse plus qu’autre chose. ras le bol du célibat !

  3. thalie1975 18 avril 2012 à 07:10 #

    je te souhaite de tout coeur de le rencontrer, c’est un énorme pas en avant que de réussir à tourner la page, gros bisous ❤

  4. Louisette58 18 avril 2012 à 08:50 #

    Voilà déjà une bonne chose de faite, la page est tournée, bon t’es un peu longue à la détente mais au moins je suis sure que c’est fait et bien fait ! Maintenant je ne souhaite pas de donner de leçon hein ? Mais juste te faire part de mes 29 ans de vie commune avec Mr Louisette(si on m’avait prédit ça lors de notre rencontre, je serais partie en courant) avec des hauts et bien sur des bas, des écarts, de part et d’autre et même des enfants bref tout ça pour dire ne fais surtout pas comme un certain barbu de notre connaissance, à savoir chercher l’homme ou la femme parfaite ou pire tenter d’être la personne parfaite(quoi que tu n’étais pas loin de lui correspondre ;-)) . Ne pas chercher à tout savoir, tout comprendre de l’autre mais rester 2 identités bien distinctes. Et puis, si je peux me permettre, « n’imagine aucun potentiel futur» prend la vie comme elle vient prend les plaisirs comme ils viennent, et surtout débranche un peu le cerveau et permets toi de perdre le contrôle !!! Tu vas voir comme c’est bon de laisser glisser *sans connotation sexuel aucune *:D
    Yeah Baby à Toi les beaux Irlandais

    • la fée tatouée 18 avril 2012 à 10:11 #

      oui je sais, je suis un peu longue à la détente. mais mieux vaut tard que jamais non ? 🙂
      je te rassure, je ne cherche pas le mec parfait, je sais qu’il n’existe pas. tout comme moi je ne suis pas parfaite. ça je l’ai compris depuis bien longtemps. disons qu’il faut juste que nos imperfections correspondent.
      et quand je parle d’imaginer « un potentiel futur », c’est pas la robe blanche, les 2,2 enfants avec le monospace qui va bien dès le 1er regard. c’est plutot au bout de quelques semaines « tiens, est-ce que je partirai en weekend avec lui? », ou « est-ce que j’ai envie d’en connaitre plus de lui ou finalement je m’emmerde? ». parce qu’on le sent quand même assez vite s’il peut se passer quelque chose de bien, ou si c’est voué à l’échec.
      et pour ce qui est des irlandais, c’est pas gagné. depuis le temps que j’y vais, pour l’instant j’en ai rencontré aucun de bien.. merde, il est où Colin Farrell ? 🙂

  5. Le Menn 18 avril 2012 à 18:42 #

    Bonjour,
    Je découvre ton blog. J’ai souri tendrement, je me suis revue avec ces bouffées de sentiments, cette prise en charge forte qui vient un jour et mais que les rêves soufflent doucement ensuite,… J’aime bien comment tu le dis.
    Je cherchais la photo d’un beau gars Charlie Hunnam et je suis tombée sur ton top ten : bon goût, j’adhère parfaitement.
    Salut et à bientôt,
    Katya

    • la fée tatouée 18 avril 2012 à 20:54 #

      bienvenue ici !
      je suis contente si mon article t’a parlé.
      et merci de valider mon choix de beaux gosses ! bon j’aurais pu en rajouter plein d’autres, mais ça aurait fait beaucoup. ça sera pour un autre article peut-être 🙂

oh oui, pintade avec moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :