Je ne sais plus quoi faire

4 Avr

J’avais cours ce matin avec les 1ères et je suis au bord de la crise de nerfs. Sincèrement, je pète les plombs. Sur le chemin du retour, j’étais au bord des larmes, prête à craquer nerveusement.

 

Je te raconte ma matinée (sachant que j’ai 3 heures d’affilée avec la même classe)

J’arrive en cours à 8 heures, je fais l’appel et je leur explique ce qu’on va faire. La semaine dernière, ils étaient sensés me donner un mini-dossier qu’ils avaient à faire, et passer à l’oral pour faire une présentation. Or il se trouve que j’ai eu beaucoup d’absents, et donc, tout a été reporté à aujourd’hui. Bien évidemment, ils râlent, parce qu’ils n’ont pas fini, que leur dossier n’est pas prêt blabla. Alors ils se jettent sur les ordis pour tenter de finir. Je commence à élever la voix pour leur demander de se rassoir à leur place, et je leur rappelle que ça fait déjà 1 mois qu’ils sont dessus, que je leur ai laissé du temps pour le faire en cours, et qu’ils ont eu une semaine de plus par rapport à l’autre groupe.

Les présentations orales commencent, et là, certains commencent à dormir sur la table, sortir les portables, rigoler. Je m’énerve une fois de plus, en leur demandant de se taire et de se tenir correctement. Les diaporamas finissent, et je fais un point général sur ce qui a été et ce qui a moins marché. Là encore, ils s’en foutent, ils râlent parce que je ne leur donne pas leur note de suite. Heureusement, c’est la récréation, et les 10 minutes de pause font faire du bien !!

On revient en cours, je leur demande de prendre le chapitre pour le finir, mais ils s’en foutent royalement, ils continuent de bavarder. Je répète 4 ou 5 fois, toujours rien. Et là 2 élèves commencent à s’engueuler, le ton monte, ils se lèvent, j’ai peur qu’ils en viennent au mains.. Pour un stylo !!! L’un croyait que c’était son stylo et le voyant dans la trousse du deuxième, l’a repris. Le deuxième a gueulé au voleur et ça a dégénéré. N’importe quoi !! là-dessus bien évidemment j’interviens pour qu’ils arrêtent, et oui, j’ai gueulé aussi, parce que j’en avais vraiment marre.

C’est alors qu’un troisième élève prend ses affaires et s’en va parce que « j’ai mal à la tête et ça crie trop ». Je lui demande de venir de rassoir, bien entendu, il n’a pas voulu. Et il est parti.

Naïvement, je pensais que ça aurait un peu calmé les autres, mais non. Ils continuaient à discuter, et n’écoutaient rien de ce que je disais. Je leur ai donc demandé de faire leur exercice sur feuille, que je ramasserai à la fin de l’heure. Y en a un qui n’a pas voulu et n’a donc rien rendu, 3 l’ont fait ensemble.

 

Là je viens de rentrer chez moi, et je n’en peux plus. Franchement je ne sais plus quoi faire. Je sature. Je leur parle gentiment, ils s’en foutent, je gueule, ils s’en foutent, je me tais, ils s’en foutent. Je crois que je ferais la roue une plume dans le cul, ils s’en foutraient aussi.

Alors c’est quoi la solution ? Leur faire un contrôle toute les semaines ? Laisser faire ? Les laisser complètement me submerger ? Je peux pas en exclure à chaque fois, ou faire des rapports d’incidents à tous les cours quand même. Et j’ai pas envie de leur laisser le dessus, même si c’est ce qui se passe actuellement.

Parfois, comme ce matin, j’en arrive à les détester. Le pire, c’est que de temps en temps aussi, je me retiens de leur mettre une bonne claque. Je le fais pas bien sur, 1/ j’ai pas le droit et 2/ ils sont tous plus grands et costauds que moi et j’ai pas envie qu’ils me la retournent. Mais c’est quand même ce que je me dis, que ça leur ferait pas de mal !

Et puis je ne supporte plus leur égoïsme. Tout doit tourner autour d’eux, je devrais les laisser dormir sur la table parce qu’ils sont fatigués, ou les laisser faire leurs devoirs de maths ou d’éco parce qu’ils vont avoir un contrôle, ou pas les brusquer parce qu’ils ont mal à la tête, ou mal au ventre. Comme si moi j’étais une machine, j’étais jamais malade ou j’avais jamais de souci.

Bien sur, je ne parle même pas de leur manque total de respect, à parler en même temps que moi, ou carrément à couper la parole, à moi ou aux autres élèves..

 

Ce qui m’emmerde le plus, c’est qu’ils me font douter. Parce que ce matin, j’avais la classe en demi groupe, et avec les absents, ça ne faisait que 8 élèves. 8 élèves, et j’arrive pas à les tenir. Alors une classe entière ? J’en arrive à me demander si finalement, je suis vraiment faite pour ça. Je leur apporte quoi concrètement ? Je sers à quoi moi ? J’ai pas envie de finir comme tous ces profs, blasés ou en dépression. J’ai pas envie de baisser les bras, parce que ça fait pas longtemps que je fais ce métier, et que quand même y a des fois où ça se passe bien, mais j’ai peur. J’ai peur parce que ça va pas aller en s’arrangeant. Les élèves vont être de plus en plus insolents, et moi de moins en moins tolérante. Me reste plus qu’à trouver un juste milieu, bien faire mon travail, mais sans me laisser bouffer par les élèves.

 

Voilà, il fallait que ça sorte. Je sais que ça fait un peu extrême, genre une matinée pourrie et je suis à deux doigts de me jeter par la fenêtre. C’est rien de grave, des matinées de merde j’en ai déjà eu, et j’en aurais encore (malheureusement). Il fallait juste que je le dise pour pas le ressasser éternellement. Je vais aller manger un bout, faire une sieste, et ça ira mieux après. Enfin j’espère.

 

Publicités

30 Réponses to “Je ne sais plus quoi faire”

  1. unicks 4 avril 2012 à 11:47 #

    j’ai une amie qui est prof aussi et je sais pas comment elle fait, elle doit faire 45 kilos toute mouillée et elle tient ses élèves (pourtant dans une école difficile) d’une main de fer. et le pire c’est que ses élèves l’adorent. si je connaissais son secret, crois bien que je te le donnerais mais franchement je sais pas comment elle arrive à faire ce métier et à l’aimer en plus.

    • la fée tatouée 4 avril 2012 à 19:14 #

      franchement chapeau. si jamais tu découvres son secret, je suis preneuse !

  2. Annabelle 4 avril 2012 à 12:01 #

    Dur métier que celui-ci, je ne sais pas quoi te dire, moi j’ai tout arrêté parce que je n’en pouvais plus de ce genre de situations, marre de tout donner et de m’en prendre plein la gueule… Plein de courage petite fée ♥

    • la fée tatouée 4 avril 2012 à 19:16 #

      merci beaucoup.
      c’set vrai que les jours comme ça, je me demande si la solution n’est pas de changer de métier. ou changer de classe, prendre des petits. mais je ne suis même pas sure que ce soit mieux..

  3. Isa 4 avril 2012 à 12:06 #

    les ptits cons!!

    je n’aurai pas eu la patience de faire ce métier là

    sachant que je deviens vulgaire quand je suis énervée, imagine l’ambiance!

    courage, ptite fée, pense aux autres gamins qui sont meugnons 🙂

    • la fée tatouée 4 avril 2012 à 19:17 #

      merci ma belle. là je pense surtout que demain matin j’ai l’autre groupe, et je peux te dire que ça me motive pas du tout. heureusement que c’est bientot les vacances !

  4. Stelda 4 avril 2012 à 13:00 #

    J’en parlais avec une amie instit depuis 3 ou 4 ans et qui craque aussi! Elle a des cp et ce1 et c’est pareil, le bronx à tous les étages…
    Je trouve que vous faites un boulot extra et quand je vois à quel point mes enfants apprécient leurs profs, je te le dit : non, vous ne pédalez pas dans le vide, il y a des enfants à qui vous apportez beaucoup. Et vous êtes peut-être les seuls à leur apporter un peu de respect, d’amour, d’intelligence et de respect.
    Alors merci, merci et courage.
    Mais n’hésite pas à venir vider ton sac ici, si on peut te soutenir, on le fera;
    Vivent les fées!!!

    • la fée tatouée 4 avril 2012 à 19:18 #

      merci énormément, ça fait du bien !
      parfois je me demande si je ne serais pas mieux dans les petites classes, mais ce que tu dis rejoint ce que me dit une copine instit, c’est pas forcément mieux quand ils son petits. c’est pas vraiment rassurant.

  5. Lily 4 avril 2012 à 13:36 #

    Déjà, évite de taper dessus, parce que même s’ils le méritent, ça va te retomber dessus direct (parents d’élèves etc)… 🙂
    Sinon, je te conseille juste de faire comme si de rien n’était, ne pas intervenir, ou quand tu interviens (s’ils empêchent ceux qui veulent bosser) c’est pour les virer du cours direct avec rapport au proviseur.
    Tu l’as bien vu pour les exposés, ya que la note qui les intéresse.
    Prochain cours, t’annonces qu’à partir de maintenant, les notes seront en fonction du travail et du comportement, 50/50. Tu les laisse foutre le bordel, ne pas écouter, ou dormir, et tu retiens les noms. Tu descends les notes aux plus chiants, tu conseilles à ceux qui veulent écouter de se mettre devant.
    Déjà tu seras plus détendue de ne pas t’impliquer, et même si au départ il ne changeront pas, je peux t’assurer que quand il verront leurs moyennes (sachant que pour certains le dossier scolaire sera important pour la suite) ils vont se calmer direct.
    Les notes c’est le seul vrai pouvoir que tu as sur eux. Etre gentille ou autoritaire ni changera rien, crois moi.
    Bon courage !

    • la fée tatouée 4 avril 2012 à 19:22 #

      bien sur que non je ne les frapperais pas ! c’est pas l’envie qui manque parfois, mais c’est une limite que je ne franchirai pas.
      pour le reste, c’est très compliqué, parce qu’on n’a pas le droit de noter le comportement. et ne pas intervenir, j’aimerai bien, mais si c’est comme ce matin où ils ont failli en venir aux mains, je ne peux pas faire comme s’il n’y avait rien. heureusement ça reste exceptionnel !
      maintenant je vais peut-être arriver à ce que je ne voulais pas, en exclure à chaque fois..

  6. Bernie 4 avril 2012 à 15:15 #

    Tu n’as pas un référent à qui tu pourrais parler de tout ça !? Ma fille de 14 ans a lu ton billet et elle n’en revient pas que des jeunes soient si peu respectueux de leur enseignant.

    • la fée tatouée 4 avril 2012 à 19:26 #

      normalement à la chef des travaux, mais elle a pas l’air super impliquée, elle connait pas la moitié des élèves. sinon je sais pas, je me vois pas aller en parler au proviseur. j’ai fait des rapports pour aujourd’hui, on verra bien ce qui va se passer.
      pour ta fille, je peux te dire qu’ils sont de plus en plus rares les élèves respectueux.. mais là, on en revient toujours à l’éducation des parents. ça veut dire que tu as fait du bon boulot ! 🙂

  7. Aourell 4 avril 2012 à 15:27 #

    Je connais ça aussi, j’ai essayé de noté leur comportement mais ils se fichaient totalement des notes. Ce sont des 1ère générales?

    Mon conseil: prévoir des sanctions à chaque cours, tu ne laisses rien passer, aies avec toi un classeur plein de sanctions prêtes à être données.

    Et tu peux aussi tenter le contrôle à chaque début de cours, un truc sur 5 ou sur 10, histoire d’avoir au moins le calme pendant un quart d’heure, enfin, s’ils se calment pendant les contrôles.

    J’en parlais justement avec l’inspectrice qui est venue m’inspecter ce matin de tout cela…

    • Aourell 4 avril 2012 à 15:51 #

      La classe, j’ai fait des fautes 😀 bah, je suis prof d’anglais donc j’ai une excuse ;-p

    • la fée tatouée 4 avril 2012 à 19:31 #

      merci pour tes conseils, c’est ce que j’ai fait cet après midi, préparer des exos-sanctions à leur donner…
      et elle te disait quoi l’inspectrice ? elle a des solutions ?
      ce sont des 1ères bac pro, plutot dans un quartier défavorisé. et la note du comportement, ils s’en contefoutent. surtout qu’on n’a pas le droit de les noter la dessus.

      • Aourell 14 avril 2012 à 13:08 #

        Désolée de ne répondre que maintenant, j’étais en vacances.

        L’inspectrice n’avait pas de solutions, pour elle ces élèves n’ont rien à faire dans une salle de classe de toute façon.

        Sinon tu peux demander à ton lycée pour faire des stages IUFM.

        Le truc c’est de ne jamais, jamais céder. Aucun délai en plus pour rendre un devoir, aucun bavardage etc.

        • la fée tatouée 15 avril 2012 à 10:58 #

          merci beaucoup pour ta réponse, ça confirme ce que je pensais : ne jamais céder. sinon après ils prennent l’ascendant et c’est mort.

  8. Louisette58 4 avril 2012 à 19:38 #

    j’avais une prof qui, quant c’était le bordel, continuait son cour en parlant de moins en moins fort mais regardait droit dans les yeux le fautif principal, ou alors elle passait entre les tables et quant quelqu’un dormait elle se plaçait à côté et claquait un grand coup de règle sur la table ! Si les devoirs ou autres n’était pas rendus en temps et en heure pas de discution c’était zéro d’office elle était intransigeante et ne cédait et ne parlementait sur rien !!! Ce n’est peut être pas la solution ni adapté à ta façon de faire mais nous la craignions et la respections en même temps car nous savions qu’elle ne lacherait RIEN !
    Courage Fée Tatouée c’est bientôt les vacances .

    • la fée tatouée 4 avril 2012 à 22:04 #

      merci ma belle, c’est gentil. et oui, je compte les jours avant les vacances !
      mais le pire, c’est que j’ai pas arreté de leur répeter qu’ils allaient avoir zéro s’il me rendaient pas leur dossier, mais ils s’en foutent, ils m’ont rien rendu. moi je vais pas passer mon temps à leur courir après.
      pour les élèves, y en a un qui dormait ce matin, je lui ai dit une fois de se relever et comme il réagissait pas, j’ai shooté dans sa chaise ! c’est nul je sais, mais ça fait du bien 😛

  9. Allye 4 avril 2012 à 19:57 #

    Ma limite… les primaires !!! J’ai les épaules pour… Par contre après je pense que je n’arriverai pas à les tenir, en tant que surveillante… Tout les jours je me demande comment je fais pour me faire obeïr par les CM2, j’y arrive et je m’épate toute seule… Mais je sens bien qu’avec des collégiens ou des lycéens je n’y arriverai pas… Bon courage, je sais combien c’est difficile (oui même avec des « petits »).

    • la fée tatouée 4 avril 2012 à 22:08 #

      merci !
      ben sincèrement, si je n’y arrive pas avec les primaires, alors là c’est la fin ! j’ai plus qu’à changer de métier.

  10. thalie1975 4 avril 2012 à 20:43 #

    franchement je ne sais pas comment tu fais pour les supporter ^^ quelle bande de sales merdeux !!! oup’s, je m’emporte !!! par contre, ne te remets pas en question, car je sais que tu es une super prof, en témoignent certains articles que tu as écrit. je ne saurai te donner de conseils, car je ne suis pas à ta place… par contre, je peux te souhaiter bon courage, les vacances approchent, j’espère que ça apaisera les esprits et les tensions. gros bisous de soutien

    • la fée tatouée 4 avril 2012 à 22:20 #

      franchement, je les supporte plus. parfois, ça arrive que dans la classe il y a un élève qui pose problème, mais dans ce groupe, c’est pratiquement tous et forcément, ça met une ambiance dégueulasse. s’il y en avait qu’un qui se comportait mal, ça irait, j’arriverai à gérer, mais quand c’est tous, c’est ingérable. du moins pour moi.
      en tout cas, merci pour tes encouragements et ton gentil mot, ça me touche beaucoup.

  11. Tiinky 5 avril 2012 à 12:48 #

    Longtemps j’ai voulu faire ce métier et puis en voyant le comportement des autres élèves au lycée je me suis dit « dans 5ans je me retrouve devant une classe comme eux, c’est soit je les bute soit c’est moi ». Du coup en 1ère-terminale j’ai cherché ce que je pouvais faire d’autre (alors que depuis que je suis toute petite je voulais faire ça), et je suis partie dans les langues. Donc franchement je te souhaite bien du courage.
    Moi je sais que les profs avec qui les élèves faisaient pas les malins, c’était les profs qui vannaient. Une bonne vanne bien placée et le grand gaillard qui fou la merde se rassoit et ferme sa bouche. Bien sûr c’est à double tranchant parce qu’ils risquent de vanner le prof en retour mais perso, je ne me souviens pas l’avoir vu. Ma prof de français en 2nd elle nous vannait tout le temps, c’était pas méchant mais ça permettait de montrer à certains élèves qu’ils n’étaient que des élèves et qu’ils arrêtent de se croire au dessus de tout le monde. Parfois un bon savon devant toute la classe ça peut remettre les idées en place. A côté de ça, il y avait des moments très studieux, et d’autres où on rigolait mais jamais trop de débordement. Après, c’est une personnalité à avoir et une ambiance à installer dès le début de l’année je pense.
    C’est tout ce que je peux dire. Le problème c’est que le contrôle à chaque cours ça pénalise ceux qui ne font rien, ça te fait plus de travail à toi, et puis ça ne fait pas avancer la leçon de devoir prendre 20min de cours pour ça, juste pour les punir. En plus les contrôles ça doit pas être vu comme une punition, et franchement vu ce que tu dis de certains élèves je crois qu’ils s’en foutent d’avoir de mauvaises notes au final donc bon… pas très utile, même si une fois de temps en temps ça peut en calmer certains. Surtout ne craque pas devant eux, c’est horrible à dire mais il y a certains élèves qui prennent plaisir à faire pleurer leurs profs (moi ça m’a toujours choquée), et ils s’en sentent fiers.
    Bon courage en tout cas.

    • la fée tatouée 6 avril 2012 à 12:27 #

      merci beaucoup pour ton message.
      j’ai pensé aux contrôles, mais comme tu dis, ça en pénalise certains qui n’ont rien demandé et la plupart s’ne foutent des notes. donc ça fait du boulot en plus pour rien.
      pour les vannes, j’avoue que j’en use (abuse ?) assez souvent. c’est vrai que c’est efficace pour remettre à leur place ceux qui font les malins. mais malheureusement, il reste certaines situations où c’est totalement inefficaces.
      bref, je crois que j’ai pas fini de m’arracher les cheveux…

  12. agoaye 7 avril 2012 à 14:49 #

    Pitain, j’suis en retard pour commenter. Et puis les 1ères c’est pas mon rayon (même si j’ai fait un peu de segpa)
    Que te dire ? Affirme-toi ? c’est facile à écrire mais dans la vraie vie y’a pas de recette miracle.
    Mais surtout et surtout tu dois en premier lieu les respecter, même si eux ne le font pas, car petit à petit ça viendra naturellement de leur part aussi.
    Ensuite tu restes vaillantes, sûre de toi, en toute circonstance… si tu lâches l’affaire ils sentiront la faille et s’y engouffreront sans scrupules !
    Enfin, et c’est le secret de n’importe quel niveau de l’enseignement, tu dois les passionner, et suivant les populations d’élèves pas juste les « intéresser ». Invente, innove, pense ludique… Ouais ça fait du boulot, et ouais ça risque de paraître décourageant, mais les résultats seront là…

    Et puis bon courage… de toutes façons tu sais quoi ? C’est TOI la plus forte 🙂

    • la fée tatouée 8 avril 2012 à 11:55 #

      tu parles de respect et de les interesser, mais c’est justement là le problème. parce que quand j’arrive dans une classe, j’écoute jamais ce que peuvent dire les collègues, je me fais ma propre opinion. ce qui veut dire que je fais confiance aux élèves, je les respecte et bien évidemment je bosse dur pour préparer un cours.
      le souci, c’est que c’est à sens unique, eux font ce qu’ils veulent. et je n’ai jamais été partisane de tendre l’autre joue. j’aurais plutôt tendance à mettre un bon coup de genou où ça fait mal. bien sur que je vais continuer à les respecter, parce qu’il est hors de question que je m’abaisse à leur niveau, mais franchement, ça me fait mal parce que ce sont des petits branleurs qui n’ont rien à foutre de moi, et ne respecte ni moi ni mon travail.

      • agoaye 8 avril 2012 à 12:32 #

        Je comprends, mais je te jusre que ça viendra… Après respecter c’est pas non plus toujours se faire marcher dessus…
        Sois incisive dans tes propos, essaye d’avoir une attitude ferme mais bienveillante. N’hésite pas à utiliser des mots de plus de trois syllabes, voire même ceux qu’ils ne comprennent pas (en plus pédagogiquement c’est top) du genre irascible, irraisonné, apocalyptique, envisager… Vas à fond dans le second degré, et travaille ton regard de tueuse. (le regard qui tue ça marche bien… Le genre de regard où dans tes yeux tu as une moitié de « tu plaisantes là, non ? » et une moitié de « Fais gaffe à ce que tu fais petite chose insignifiante »)

        « Monsieur machin, j’espère que vous n’envisagez pas l’idée de quitter le cours maintenant ? je suppose que c’est une plaisanterie n’est-ce pas ? Ok, je préfère, alors vous allez vous rasseoir promptement et je vais essayer de continuer de faire ce pourquoi je suis payée à présent, si vous n’y voyez pas d’inconvénient… »
        (et ça marche aussi en tutoyant mais toujours avec un regard de tueuse)…

        • la fée tatouée 8 avril 2012 à 18:16 #

          oui, je suis d’accord sur le principe.
          la théorie je la connais, mais parfois, c’est nettement plus dur à mettre en pratique, si ce n’est imposssible. parce que parfois, ben je suis humaine et je me laisse emporter. quand ça fait 3 heures que des petits cons font tout et n’importe quoi, que certains m’engueulent parce que j’ose les reprendre, ben le second degré, ça fait longtemps que j’ai laissé tomber.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Remise en question « - 6 avril 2012

    […] tu as suivi les derniers évènements, normalement tu sais de quoi je vais parler ici. Oui, depuis 2 jours, j’ai le cerveau qui tourne […]

oh oui, pintade avec moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :