La soirée de la loose

2 Mar

Y a un truc que je t’ai pas raconté sur mon weekend chez Lapinou. Et c’est bien dommage, parce que c’est pourtant assez rigolo.

Je t’ai raconté que le samedi soir, on était à une soirée chez un de ses potes qui fêtait son anniversaire. Et je t’ai dit qu’à un moment donné, j’ai décédé d’alcool. Quand j’ai troqué mon champagne contre du coca et que j’ai mangé un peu, j’ai un peu ressuscité.

À l’heure de migrer vers la boite de nuit pour continuer cette fête de folie, Lapinou m’a demandé ce que je voulais faire : rentrer me coucher ou les accompagner. Etant plutôt fière et ne voulant pas être la seule à aller me coucher, j’ai fait genre, et je les ai suivi pour cette 2ème partie de soirée. Ouais je sais, je suis une dingue !

 

On arrive dans la boite, c’est sympa. Le pote avait réservé une table, ils commandent de la vodka et du champagne, la musique est plutôt bonne, ça démarre bien. N’étant pas totalement folle (et n’ayant pas envie de vomir sur la table), j’échange discrètement la coupe de champagne qu’on vient de me tendre contre un verre de coca. Ça me tue un peu de me rendre compte que je deviens raisonnable, mais passons…

 

La fatigue passe un peu, je me déhanche telle l’enfant (illégitime) de beyoncé et shakira (ou presque), et là, c’est le drame ! Bon je sais que c’est le but, mais moi je ne supporte pas ça : mon cœur se synchronise avec le rythme des basses de n’importe quelle chanson qui passe. Je sais qu’il y en a qui aime, mais avoir la cage thoracique qui sert de caisse de résonnance, je peux pas.. Alors je fais un peu genre tout va bien, parce qu’on n’est pas là depuis longtemps et je veux pas emmerder Lapinou, mais ça devient difficile.

 

Je suis donc en train de lutter pour respirer normalement, en plus j’ai chaud, en plus je suis fatiguée, c’et donc ce moment que choisit un autre pote de Lapinou pour venir me parler. Ayant un peu discuté avec lui avant, je sais qu’il est sympa, il est drôle, au moins ça me changera les idées ! Et bien point du tout ! Ce charmant monsieur vient s’assoir (oui j’ai laissé tombé les déhanchés de chagasses) à côté de moi, et là, me dit le plus naturellement du monde que je serais jolie si je sortais mes lunettes ! WTF ??? Devant ma mine déconfite, il m’explique que de toutes les filles présentes autour de la table, je serais la plus jolie si je n’avais pas mes lunettes. Et que c’est bien dommage que je ne me mette pas en valeur.

Alors comme te dire.. Il se trouve que j’avais un peu oublié ma tenue de bal chez moi, donc j’ai fait les boutiques l’après-midi même. Après 12 boutiques moches, j’avais trouvé un haut vite fait chez h&m. Sauf que le soir, les filles elles étaient toutes canons, et moi je me sentais ultra pouilleuse. Alors forcément, quand l’autre me dit que je pourrais me mettre en valeur, j’ai un peu eu envie de pleurer là tout de suite. Bon je l’ai pas fait hein, je suis une grande fille. Mais quand même, ça fout un peu les boules.

Sur ces bonnes paroles, il ajoute qu’il y a un mec à une table à côté qui fait que me mater depuis qu’on est arrivé. Déjà que j’ai rien vu alors que j’ai mes lunettes, je te dis pas si je les sors !

 

Tu te doutes, là j’étais dans un état proche de l’Ohio lamentable. Me sentant vraiment mal, proche de tomber dans les pommes, j’ai décidé d’aller prendre l’air dehors (et une pneumonie au passage). Sur la route, j’ai croisé Lapinou que j’ai embarqué avec moi, parce que même s’il avait rien demandé, j’ai bien senti qu’il avait envie de venir se geler avec moi. C’est à ce moment que je lui ai dit que j’étais prête à rentrer. Heureusement pour moi, il a pas discuté, et m’a demandé timidement s’il pouvait juste me déposer et revenir ensuite avec ses copains. Comme moi j’avais prévu de m’effondrer et de dormir, du moment qu’il me ramène assez vite, il peut faire ce qu’il veut ensuite !

 

À partir de là, j’ai vite dit au revoir, je suis allée récupérer mon manteau et on est rentrés. Et je me suis rendue compte que j’avais pris un gros coup de vieux. Parce qu’à une époque pas si lointaine, je sortais tous les weekends, vendredi ET samedi. Bon ok, j’étais pas super fraiche le lundi matin, mais je tenais la distance.

 

Bref, je suis allée en soirée.

 

Publicités

2 Réponses to “La soirée de la loose”

  1. Colinette 2 mars 2012 à 11:22 #

    Pas gêné le type quand même ! De quoi je me mêle !

    • la fée tatouée 2 mars 2012 à 12:38 #

      franchement j’ai halluciné. j’ai essayé de lui faire comprendre que je m’en foutais de son avis, mais lui il continuait. surtout qu’en plus, il avait des lunettes lui aussi !!

oh oui, pintade avec moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :