J’ai testé pour vous : le film russe sur le cable

26 Jan

Un soir, j’avais rien à faire de mieux, je comatais devant la télé, je zappais et je suis tombé là-dessus. Étant une grande aventurière prête à relever tous les défis, j’ai décidé de regarder. Et d’en faire une analyse, pour toi public.

 

Pour commencer, je te raconte l’histoire : des ados boutonneux fans de jeux vidéos (ouais je sais, c’est un pléonasme) gagne un concours de… jeu vidéo et gagne un… jeu vidéo !(déjà ça commence bien). Oui mais ce jeu-là il est mystérieux, parce qu’il augmente leur capacité physique et mentale, genre ils deviennent des super héros. Après, ils deviennent tueur à gages. En fait, on leur fait croire qu’ils travaillent pour l’armée, mais comme ils sont un peu cons et crédules (finalement il marche pas si bien que ça le jeu mystérieux), ils comprennent pas qu’on les utilise pour faire le sale boulot. Et puis finalement, ça leur montre grave à la tête d’être des super-hommes, et ils se prennent un peu trop pour les rois du pétrole, alors là, je peux te dire que ça part en couille.

 

Bon alors, tout d’abord, au niveau du scénario, je vais être honnête, j’ai été agréable surprise de constater que les russes savent faire des bonnes grosses daubes comme tout le monde. Parce qu’un scénario qui tient sur une feuille de papier toilette, ce n’est pas réservé qu’au ricains d’abord. Et ça, je pense qu’on a un peu trop tendance à l’oublier, donc je trouve ça pas mal de recadrer un peu les choses. Il faut également avoir à l’esprit tout au long du film que ça reste la Russie, donc ils n’ont pas tout à fait le même budget pour les effets spéciaux. Enfin, s’ils ont un budget pour les effets spéciaux bien sur.

 

Bien sur, comme tous les films, il y a quelques invraisemblances que j’ai pu relever grâce à mon œil avisé. En fait, tu as de la chance que ce soit une cinéphile telle que moi qui l’ait vu, parce qu’un néophyte aurait pu facilement passer à côté.

Par exemple, les ados sont des gamers. Ils aiment tellement ça qu’ils ont des pseudos qui font peur, comme Vampire, doc, Squelette ou Mosquito. Mais là n’est pas le problème, eux aussi ont le droit d’être ridicule quand ils jouent. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’ils jouent. À des jeux vidéos. Sur des ordinateurs. Tu vois pas le problème là ? Des ordinateurs. En Russie. Le pays où tu bois de l’anti-gel l’hiver pour te réchauffer.

Je te sens moyen convaincue, alors je vais te donner un deuxième exemple : les « heros » roulent en 4×4 rutilant qu’on se croirait dans un film avec du fbi dedans, mais le reste des voitures croisées sont de vielles caisses toutes pourries. Alors que je répète, c’est un film russe qui se passe en Russie. En Russie bordel !

Bon ben c’est pas grave, ils auraient pu prévenir que c’était un film de science fiction c’est tout.

 

Il y a également un point que je ne peux pas ranger dans les invraisemblances parce qu’il n’y peuvent rien, mais qui quand même pique les yeux. Ben c’est leur gueule.

L’histoire laisse à penser que ça se passe maintenant, mais ils ont vraiment des têtes qui te rappellent en permanence la Russie des années 60 7080. En fait, quelle que soit l’année, ça revient au même. Aucune évolution dans la gueule en biais, la peau dégueulasse, les ratiches pourries et la coupe de cheveux merdique. C’est vraiment en veux-tu en voilà, et même si t’en veux pas, en voilà quand même. Idem pour les filles qui se veulent « sexy », alors que t’as juste l’impression de faire un tour au bois de Boulogne, ou sur n’importe quel trottoir en fait. J’avais jamais fait gaffe, mais c’est fou ce qu’un russe est facilement identifiable. C’est simple, c’est le moche. Alors un film qu’avec des russes, je te dis pas comme c’est sympa à regarder.

 

Ensuite, qui dit ados, dit hormones en ébullition. Donc drague. Du moins au début, parce qu’après ils étaient trop occupés à se kiffer tout seuls. J’ai donc pu relever des phrases, que si jamais tu les entends, tu sauras que c’est un russe qui te drague (et tu pourras ainsi partir en courant).

« salut, tu veux venir chez les gitans ? »

« t’as une clé à molette sur toi ? Non ? Ah ben c’est cool comme ça tu me frapperas pas si je te drague »

« tu peux me donner le nom de ton parfum, comme ça je le mettrai sur mon chat en pensant que c’est toi ! »

« je travaille dans un magasin de jouets, j’ai gonflé 40 bateaux et j’ai les lèvres toutes gercées. »

 

Sur ces bonnes paroles qui j’en suis sure on fait le bonheur de ta culotte, il me reste un dernier point à aborder. Ben oui, je ne peux pas partir sans parler de la morale du film. Car oui, il y a une morale (enfin, je crois. Je vais te dire celle que j’ai compris).

Au début, tout va bien, ils sont amis à la vie à la mort, mais au 1er qui se prend une balle dans le cul (oh pardon « dans le haut de la cuisse ») tout part en sucette. Et à partir de là, ils commencent à se foutre sur la gueule. Et oui, la vraie vie, c’est pas un jeu vidéo !

 

Publicités

6 Réponses to “J’ai testé pour vous : le film russe sur le cable”

  1. Laurie 27 janvier 2012 à 09:36 #

    Bordel, dire que j’ai raté cette petite pépite ! Je suis à deux doigts de l’autoflagellation !

    • la fée tatouée 27 janvier 2012 à 16:30 #

      oui je te comprends. moi aussi je m’en voudrais si j’avais raté ça. maintenant, si ça peut te remonter le moral, l’avantage de ces petites chaines, c’est qu’ils repassent souvent les mêmes programmes..

  2. louisette58 28 janvier 2012 à 07:58 #

    Ha oui ! Quand même ! Le coup du parfum sur le chat, énorme 😉 autrement ça marche aussi avec certains films japonais de mon enfance, le physique des acteurs est très reconnaissable et les dialogues pfff. Je loue ton courage d avoir regardé jusqu’ au bout 😉

    • la fée tatouée 28 janvier 2012 à 17:27 #

      ben je t’avoue qu’au début, j’ai un peu halluciné, et finalement, quand on le regarde au 12ème degré, c’est assez drôle. et puis j’ai très vite fait autre chose en même temps..

  3. Agoaye 1 février 2012 à 12:29 #

    Ouh mais ça a l’air passionnant dis-moi.
    Perso j’me suis fait draguer par des polonais, c’était plus sympa !

    • la fée tatouée 1 février 2012 à 17:16 #

      c’était trop trop bien !! ça me ferait presque (j’ai bien dit presque) regretter qu’il n’y en ai pas plus !

oh oui, pintade avec moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :