Comment griller toutes tes chances en une soirée

28 Nov

Deux choses avant que je te raconte comment je me suis lamentablement ridiculisée samedi soir :

– je ne tiens absolument pas l’alcool. Mais alors pas du tout. Un verre ou deux (parfois moins), et ça y est, je suis prête à rouler sous la table. Le souci, c’est qu’en soirée j’aime bien boire un verre ou deux. Ou plus. Il parait que, je cite, « je suis trop drôle quand j’ai bu ». mais je te rassure, je ne fais rien de répréhensible ou d’indécent non plus. Même avec quelques verres de trop, je me tiens bien. L’ennui, c’est que je parle, beaucoup, et que je dis absolument tout ce qui me passe par la tête. Aucune retenue, aucun contrôle. Comme beaucoup de gens alcoolisé en somme… sauf que moi ça arrive vite, très vite.

– la soirée à laquelle j’étais invitée samedi soir commençant tard, j’ai fait un petit apéro avant avec des copines.

Tu vois où je veux en venir ? Ben ouais, t’as deviné. À la fin de l’apéro, j’étais déjà bien attaquée.

 

Maintenant que les bases sont posées, on peut passer à la soirée.

Je remarque très rapidement un mec (que je n’avais jamais vu auparavant) qui m’observe. Le trouvant plutôt à mon goût, je commence à l’observer aussi, et même à lui sourire. (faut l‘encourager le jeune homme) Il passe plusieurs fois à côte de moi, et rien. Il me fixe toujours, mais ne m’aborde pas. (bon ben pour les encouragements, on repassera) Une fois où on se recroise, j’en profite pour lui dire bonjour. (comme quoi, je ne suis pas complètement asociale. Ou ça dépend avec qui…) Heureusement il saisi la perche que je lui tend, et me demande mon prénom. Ma réaction quand il me dit le sien ? « oh putain mais c’est pas vrai ! C’est une blague ? » il faut dire aussi qu’il s’appelle comme 4 de mes ex. Et qu’en plus d’avoir un prénom en commun, ces mecs étaient aussi des cons finis. Ce que je lui explique. Bon comme entrée en matière, on peut faire mieux. Le point positif, c’est que ça a éveillé sa curiosité. Heureusement pour moi, il n’a pas eu l’air de m’en tenir rigueur. On est donc allés continuer notre conversation dans un coin moins bruyant.

Il me demande alors ce que je fais dans la vie, et le plus naturellement du monde, je lui réponds que je vends du rêve. (Ouais, c’est un métier) Devant son sourire, je lui explique que c’est pas donné à tout le monde, et que si je peux le faire, c’est parce que je suis une fille exceptionnelle.

On en vient à parler de sport (me demande pas comment j’en sais rien) (vu que ça fait des années que j’en n’ai pas fait, jamais je lancerais ce sujet. ça peut pas venir de moi) et notamment de ski (le mystère reste entier). Je lui explique très sérieusement que j’en faisais quand j’étais plus jeune mais que j’ai arrêté parce que j’ai les genoux pourris (oui oui, c’est un terme médical). Et là, je pars dans une grande démonstration du pourquoi du comment. Moi toujours hyper sérieuse, lui de plus en plus mort de rire.

J’ai énormément de mal à me rappeler des transitions, mais j’en viens alors à lui dire qu’en plus de vendre du rêve, je suis aussi très très drôle. Mais que pour aller plus vite, on peut aussi dire que je suis parfaite. Je pense que mes propos auraient eu plus de poids si mes mains n’avaient pas buggé pile à ce moment, et si je n’avais pas fait tombé mon verre. (sur mes pieds bien sûr) Pour justifier ma maladresse, je n’ai rien trouvé de mieux que lui dire que la perfection faisait peur et donc que c’était fait exprès, je me mettais au niveau du commun des mortels. Classe !

Bon un mec et une fille qui discutent, ils abordent forcément le sujet des amours. Je me suis donc entendue lui dire que, je cite « les mecs qui veulent juste me sauter pour la nuit, hé ho ça va, merde quoi ! Et que bon, ça serait sympa d’arrêter de flipper parce que ça ne m’intéresse pas, et que ça veut pas dire que je veux la bague au doigt et que je m‘imagine déjà dans la jolie maison avec la barrière blanche. Qu’il y a un juste milieu et que merde, c’est pas dur à comprendre. » fin de la citation.

Là, c’est le moment où il peu en placer une, et où il me dit que je le fais rire (quand je te disais que j’étais drôle) et qu’il me trouve pétillante ! J’ai pas le temps de jubiler qu’il enchaine en disant qu’il aimerait bien voir la vraie moi. BAM, dans les dents ! En gros, il pense que j’ai joué un rôle tout le temps ou on a discuté…

Mais ça l’empêche pas de vouloir me donner son numéro. Je rigole, et lui réponds qu’il croit tout de même pas que je vais faire tout le boulot ! Il sort donc son téléphone pour prendre mon numéro, et je vois la photo de son fils en fond d’écran. Je lui demande de me la montrer, et lui dit qu’il est très mignon. J’enchaine en lui racontant la fois où j’avais rencontré un mec qui avait un fils aussi, et qu’il m’avait montré la photo et que j’avais trouvé son fils pas très beau. Mais que bon, lui il avait de la chance, son fils je le trouvais vraiment tout mimi. Comme ça ne suffisait pas, je lui demande donc comment il s’appelle. Bon quand il m’a dit le nom de son fils, j’ai buggé. Bien évidemment, il l’a vu, donc j’ai tenté de me justifier. Le genre de situation où tu t’enfonces encore plus à chaque mot que tu peux dire…

 

Au vu de ma prestation lors de la soirée, je comprends mieux pourquoi j’ai pas eu de nouvelles…

 

Publicités

18 Réponses to “Comment griller toutes tes chances en une soirée”

  1. Annabelle 28 novembre 2011 à 09:50 #

    Hé bé, t’es pas casée toi! T’as essayé aux AA? 😛

    • la fée tatouée 28 novembre 2011 à 11:03 #

      non mais trouver un mec c’est trop facile, alors j’aime bien me mettre des obstacles, c’est plus marrant ! 😉
      et pour les AA, je vais attendre un petit peu. disons que ça sera l’opération de la dernière chance…

  2. Colinette 28 novembre 2011 à 09:54 #

    Ahahaa Tu m’as fait rêver…

    On devrait peut être faire la fête ensemble, on ferait un malheur 😉

    • la fée tatouée 28 novembre 2011 à 11:04 #

      écoute quand tu veux, ça pourrait être bien marrant ! faudra juste trouver un moyen de se rejoindre, parce qu’on n’habite pas à côté !

  3. louisette58 28 novembre 2011 à 10:06 #

    Franchement j’ai bien rigolé en imaginant la scène 🙂 Bon espéront fortement que le charmant garçon ne tienne pas un blog parce que là ma Louloute tu vas tenir une place de choix 🙂

    • la fée tatouée 28 novembre 2011 à 11:06 #

      noooooon, je peux veux pas croire qu’il ait un blog. sinon c’est la misère là !

  4. annick 28 novembre 2011 à 10:12 #

    ah ben moi j’aurais tendance à dire ouf! t’imagines tu te serais retrouvée avec un mec qui a un gosse? mais c’est juste l’enfer ça! 😉

    • la fée tatouée 28 novembre 2011 à 11:07 #

      moi ça me dérange pas. et puis je suis dans une tranche d’âge où ils en ont presque tous…

  5. macrostiche 28 novembre 2011 à 16:19 #

    Mdr, je me reconnais bien dans ton récit, moi aussi j’suis économique, 2/3 verres et c’est bon j’suis bourée
    Au dela de 3 verres, là c’est la catastrophe, le lendemain j’me dit que je ne boirait plus jamais autant, trop la honte !
    Encore quand c’est avec un inconnu ca passe, mais à un repas de famille, là c’est horrible ! Tu m’as bien fait rire
    Le pire c’est que dans l’action, je me dis  » Attention essaie de pas dire n’importe quoi, attention restons calme, non dis pas ca… » mais en vrai, j’fais tout l’inverse

    • la fée tatouée 28 novembre 2011 à 20:47 #

      ce qui est très drôle, c’est que je ne bois pratiquement pas en famille, parce qu’il y a beaucoup de vin et que je n’en bois pas, donc eux pense que je n’ai jamais bu de ma vie !
      heureusement que je ne fais pas de soirées avec eux !

  6. Agoaye 28 novembre 2011 à 19:07 #

    Oh ben dis donc, je m’attendais à pire 🙂

    • la fée tatouée 28 novembre 2011 à 20:50 #

      comme je disais, y a rien de grave, c’est plutôt mignon mais là je trouve quand même que j’ai un peu accumulé les boulettes !

  7. Lily 28 novembre 2011 à 19:14 #

    hahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahah

    T’es trop forte ! Et trop marrante vu que j’ai rigolé devant mon écran 😉

    • la fée tatouée 28 novembre 2011 à 20:51 #

      voilà, tu as un aperçu de ma personne en soirée ! contente si ça t’a fait rire 🙂

  8. Lily 28 novembre 2011 à 19:15 #

    Et en plus, sans le faire exprès, t’as un commentaire qui ne va pas à la ligne !!! 😀

  9. Cleophis 29 novembre 2011 à 11:33 #

    Je n’ai pas tout compris ? C’était le meme homme que tu avais déjà vu ou c’était juste parce que le prénom de son fils est ridicule ? Si ce n’est que ça, je ne vois pas où est le problème, il refuse de voir une fille drôle et pétillante juste parce qu’elle a buggé sur le nom de son fils ?

    • la fée tatouée 29 novembre 2011 à 14:37 #

      euhhh, je n’ai pas tout compris non plus à ton commentaire… mais je vais quand même tenter d’y répondre.
      donc non, lui je ne l’avais jamais vu. et puis j’ai peut-être un peu buggé sur le nom de son fils, mais on a continué à discuter, donc ça n’a pas du le gêner tant que ça. je pencherais plus sur le fait que je ne l’ai pas ramener chez moi en fin de soirée…

oh oui, pintade avec moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :