Au sujet du blog…

24 Août

Je vois bien que tu te demandes, toi lecteur assidu-que-si-elle-poste-pas-un-billet-dans-seconde-je-meurs « mais de quoi vas parler ce it-blog-influent-top-tendance-de-la-mort-qui-tue ? »

Et bien je vais te répondre, oui, à toi lecteur qui frétille d’impatience devant ton écran (à moins que t’ais juste envie de faire pipi, je sais pas trop).

Et même que je vais commencer par te dire de quoi ce blog ne va PAS parler.

 

Ce blog ne va PAS parler de mode ni donner de conseils fashion.

Tout simplement parce que je trouve que la mode c’est de la merde. J’exagère peut-être un peu (et pourtant, c’est pas mon style haha haha) mais j’avoue que je n’ai jamais bien compris les pages mode des magasines (vieux reste de ma blonditude des années 90). Personnellement je trouve que c’est très très très souvent très moche et donc immettable. Et bien sur je ne parle pas du prix. Payer l’équivalent d’une décapotable pour un top que tu vas mettre 2 fois, j’en vois toujours pas l’intérêt. (Du moins l’intérêt pour moi. Par contre si j’étais la boite qui fabrique lesdits tops, je comprendrais vachement bien le concept.) Moi je suis à peu près tout le temps en jean/pull/converse, et ma garde robe tourne autour de 3 couleurs, blanc-gris-noir, facile à accorder en toutes circonstances. Mais parfois il m’arrive d’être complètement déglingo dans ma tete et de prendre des risques incalculés et d’acheter du bleu ciel. Ouais je sais je suis trop une folle !

Ce qui est quand même marrant, c’est que j’achète régulièrement et consciencieusement des robes-de-princesses-qu’elles-sont-trop-belles mais que je ne mets jamais, ou alors très très rarement, justement parce qu’elles font un peu trop princesse et que c’est pas super discret pour aller bosser. Alors je tente de les mettre en soirée, mais là j’ai très vite l’impression de ressembler à une grosse gourdasse biberonnée aux disneys qui rêve en secret (mais pas si secret vu le déguisement les fringues) au prince charmant et donc je finis inlassablement en jean.

Bien sur, tout ceci ne m’empêchera pas un jour de grosse flemme de pondre un malheureux article tout pourri pompeusement intitulé « les it-fringues que si t’as pas dans ton dressing t’es une grosse merde » où j’écrirais de ma plus belle plume qu’il te faut une robe noire, un jean, un chemisier blanc, une paire de stiletto et une paire de ballerines si t’es une fille, et un jean, une chemise blanche, un polo et une paire de baskets-tellement-it-que-tu-la-trouves-qu’à-NY-underground-que-t’as-du-vendre-ta-grand-mère-pour-te-l’offrir si t’es un mec. Par contre pour ce qui est de la taille ou de la forme, tu te démerdes, je vais pas tout faire non plus. Bref un bon billet foutage de gueule comme on en trouve un peu partout.

 

Ce blog ne va PAS parler de cosmétiques ni donner de conseils santé/beauté.

J’ai envie de dire même bêtise même punition que pour la mode. Moi ma crème c’est la Nivea dans la boite bleue, elle me fait le visage et le corps et c’est très bien comme ça.

J’ai vaguement tenté des plus spécifiques, mais quand je vois que même les crèmes spéciales peaux sensibles-qu’elles-sont-trop-bien-pour-ta-peau-que-tu-vas-kiffer-ta-race me donne des énormes plaques rouges et des boutons, j’ai vite abandonné.

Alors t’imagines bien à quel point je peux me sentir concernée par les crèmes  repulpante/gommante/hydratante/antioxydante/hyaluronique/botulique qu’il faut déjà avoir fait bac+12 pour comprendre comment ça marche.

Parce que je suis aussi une aventurière, il m’arrive aussi de mettre de l’autobronzant (geste dû à certaines réflexions du genre « t’es fatiguée ? » t’es malade? » t’es sure que tu couves pas quelque chose? » vague relation à ma gueule de déterrée permanente). Donc pour en revenir à ma peau qu’elle est trop bien, je peux passer 2 mois non stop au soleil, mon surnom reste blanchette, rapport à ma peau qui ne bronze pas. Verdict : j’ai l’immense honneur et le privilège de t’annoncer que je réussi l’exploit phénoménal de ressembler à un léopard albinos. Mais c’est pas grave, je continue à me badigeonner minutieusement, on sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher.

Tout pareil, je ne fais pas de sport. Non parce que je voudrais pas dire, mais ça pourrait peut-être me faire prendre du muscle et je suis tellement habituée à ne pas en avoir que ça me chamboulerait tout dans mon corps et aussi dans ma tête. Je ne voudrais surtout pas m’auto-perturber. Et le plus grave, c’est que ça pourrait me faire transpirer et/ou me décoiffer. Faudrait pas déconner non plus.

 

Ce blog ne va PAS parler d’amour ni donner de conseils courrier du cœur.

Je vous parlerai pas de mon homme ni de mes mioches parce que je considère que ça relève de la sphère privée, et que je pense qu’ils n’aimeraient pas voir leur vie étalée comme ça au grand jour. Hahaha non je déconne. Je ne vais pas en parler tout simplement parce que je n’en ai pas.

Je crois que ça me ferait quand même super bien marrer de vous parler d’eux, de leur trouver des surnoms afin de préserver leur anonymat (attends, je suis pas bête non plus, j’ai pas envie qu’ils se fassent emmerder par des pas gentils trop jaloux à cause de leur femme/maman trop it), genre El Capitan, mon homme-qu’il-est-trop-beau-et-trop-fort-que-c’est-un-mec-un-vrai, (mais ça c’est pour faire viril sur le blog, parce que dans la vraie vie, je l’appellerais Mimoune et lui me nommerait amoureusement Mimounette) et Tartignole et Emmerdator, mes deux têtes blondes-qu’ils-sont-terribles-et-que-j’en-ai-trop-marre-pfff-au-secours-aidez-moi-vous-avez-vu-ce-que-je-supporte-tous-les-jours-mais-qu’en-fait-en-dedans-de-moi-je-suis-quand-même-super-fière-et-tu-dis-du-mal-d’eux-je-t’éclate.

 

Ce blog ne va PAS parler d’animaux ni donner de conseils pour nos amis les bêtes.

Alors là c’est encore plus simple. J’aime pas les animaux. Je sais, ce n’est pas politiquement correct, mais moi, toutes les vidéos de chats-trop-kikoo-lol-kawaï-mdr qui jouent du piano tout en pétant, ça me fait pas marrer. Ça aurait plutôt tendance à me donne envie de leur exploser la gueule avec le piano.

 

En fait, il y a de fortes chances que ce blog parle de:

Mon job, petites phrases entendues ou lues ici et là, de mes histoires de cœur, réflexions profondes et ultra philosophiques, ce que j’aime et ce que j’aime moins… ou carrément pas du tout, de mes sorties…

Publicités

2 Réponses to “Au sujet du blog…”

  1. Annabelle 17 septembre 2011 à 17:53 #

    OK j’achète! Hein hein tu vois comme prof de vente tu déchires ta race!

oh oui, pintade avec moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :